Bitcoin : Monnaie virtuelle qui devient réelle Reviewed by Momizat on . Rating: 0

Bitcoin : Monnaie virtuelle qui devient réelle

Bitcoin : Monnaie virtuelle qui devient réelle
Voilà plus de 6 année qu’elle existe sur le web,la monnaie virtuelle ou bitcoin arrive-t-elle enfin à s’imposer en 2015 et être aussi utile dans la vraie vie que dans la virtuelle? En tout cas, des start-up travaillent à la rendre simple d’utilisation et de grandes entreprises comme Orange s’y intéressent de près.

Orange Silicon Valley, une filiale de l’opérateur téléphonique français, qui a indiqué début avril être en discussion avec deux start-up travaillant sur la monnaie virtuelle. Orange met 40 000 dollars sur la table, mais il s’est surtout engagé à amener avec lui un pool d’investisseurs, pour atteindre la somme de 6 millions de dollars. De quoi booster la croissance de ces jeunes pousses!

Bitcoin : Monnaie prometteuse?
Si le français est le premier acteur des télécoms à s’intéresser de près au bitcoin, on ne compte plus les grandes entreprises et fonds d’investissement qui misent sur cette technologie prometteuse: Google, le New York Stock Exchange ou encore La Banque Postale ont déjà investi plusieurs millions de dollars. Depuis l’apparition du bitcoin il y a six ans, 676 millions de dollars ont été investis dans des start-up du secteur… mais plus d’un tiers de ce fabuleux magot a été injecté rien qu’au premier trimestre 2015! Qu’est-ce qui explique un tel attrait? Pour Orange, qui veut s’imposer dans le paiement mobile, il s’agit de maîtriser une technologie qui permet de transférer des fonds à l’international à moindres frais.
Plus largement, les investisseurs sont convaincus que la devise des geeks va se démocratiser. Actuellement, 88000 commerçants se sont laissés séduire, dont Expedia, Dell ou Microsoft. « C’est très simple et intéressant », assure Sofiane Bouhaddi, qui accepte la monnaie digitale dans son bar parisien depuis un an et demi. « Sur une transaction en carte bancaire, je paie 2,6% de commission. Avec le bitcoin, c’est quasiment gratuit! »

Applis de paiement
Reste à faire adopter le bitcoin par Monsieur et Madame Tout le-Monde. Pour cela, les startup se creusent la cervelle. Le français Paymium propose une appli de paiement en bitcoins ultra-simple, fonctionnant avec des QR Codes à flasher avec son smartphone. L’américain Purse.io invite, de son côté, à payer ses achats sur Amazon en bitcoins en bénéficiant de réductions importantes. Ledger, qui a élu domicile à la Maison du Bitcoin à Paris, commercialise une clé USB qui fait office de portefeuille bitcoin ultrasécurisé. « Nous en avons vendu plusieurs milliers d’exemplaires dans 60 pays. Et la prochaine version pourra être utilisée avec un smartphone », se réjouit un de ses concepteurs.

D’autres idées sont encore à l’état de projet Oleg Andreev a ainsi imaginé un système de séquestre automatique pour commercer entre particuliers sans risque. « Deux applis -Bitmarket et Trustatom – utilisent déjà ce principe de bloquer un certain montant en bitcoins pendent la transaction pour assurer une confiance mutuelle », explique-t-il. Alors, prêt à sauter le pas? Chez Orange en tout cas, la réponse est oui.

D’autres usages de la technologie bitcoin
Et si la monnaie virtuelle remplaçait un jour… le notaire? La technologie du bitcoin repose en effet sur la « blockchain », un registre public mis à jour en continu et enregistré sur des centaines de milliers de PC. Toutes les transactions passées depuis la création du bitcoin y sont consignées avec, pour chacune, le montant, l’émetteur, le récepteur, la date et l’heure. Une fois une transaction effectuée, celle-ci est gravée pour l’éternité dans la blockchain sans modification possible.
Pourquoi ne pas utiliser cette particularité pour breveter une idée ou pour enregistrer la vente d’un bien? Plusieurs sociétés (Notary Chain, Calored Coins, Proof of existence} se sont déjà lancées sur le créneau.
D’autres ont imaginé se servir de la blockchain pour voter. En offrant un « votecoin » à chaque citoyen, truquer une élection deviendrait quasi Impossible. Et les électeurs pourraient même choisir de donner 0,6 vote coin à leur candidat préféré et 0,4 à un autre, Révolutionnaire!


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(