Google sur tous les fronts : Google Vs Facebook & Apple Reviewed by Momizat on . Rating:

Google sur tous les fronts : Google Vs Facebook & Apple

Google sur tous les fronts : Google Vs Facebook & Apple

Nouvelle interface pour ses pages Internet, nouvelle boutique en ligne et nouvelle version de sa plateforme sociale: ça bouge chez Google, et cela ne semble pas être sur le point de s’arrêter…
Chez Google, on ne chôme pas! C’est vrai depuis plusieurs années, mais voilà quelques mois que la cadence s’emballe. Le géant de l’Internet est sur tous les fronts, avec en ligne de mire deux rivaux bien précis: Facebook dans le monde virtuel de l’Internet, et Apple dans le monde réel où l’on ne jure plus que par les smartphones et les tablettes. Après de nombreux changements dans la présentation de sa page d’accueil, Google semble avoir trouvé son style et sa marque de fabrique (bandeau gris en haut de chaque page), qui se veut la porte d’entrée vers tous les services créés à Mountain View (le siège de Google, NDLR).

INTERNET, GOOGLE ET VOUS
Dans le domaine des nouvelles technologies, les choses peuvent changer très vite! Une société leader dans un domaine peut se retrouver proche de l’agonie en moins de deux ans. On sait qu’il n’y a pas bien longtemps, plus de trois internautes sur quatre commençaient leur séance de navigation par la page de Google. Un succès mondial qui a permis à ce qui n’était qu’un simple moteur de recherche, créé par deux étudiants, de devenir aujourd’hui l’une des plus grosses sociétés au monde. Pour atteindre cet objectif, la recette de Google est des plus classiques: passer le plus de temps possible avec vous sur le Net. Google s’est ainsi mis à nous fournir, en plus des résultats de nos recherches, images, news, boites mail, vidéos, cartographies, et bien d’autres services encore… Même si Google a négocié la plupart des grands virages de l’Internet pour être en mesure de nous accompagner dans toutes nos errances sur la Toile, celui des réseaux sociaux n’est pour le moment qu’une demi-réussite. Ce domaine reste encore largement dominé par Facebook.

VOUS ÊTES MOBILE, GOOGLE AUSSI!
Mais la frénésie de Google ne s’arrête pas là. Car, à moins d’avoir passé trois ans sur une île déserte, vous aurez remarqué que sous le nom d’Android, c’est Googte qui s’invite dans nos téléphones et nos tablettes. Son principal objectif: vous faire profiter de son savoir-faire sur la Toile. Le problème est que, sur ce territoire, Google n’est pas seul. En face, nous retrouvons la marque à la pomme, la plus importante société au monde. Et nous comprenons que derrière cette lutte pour la mobilité, se cache deux challenges. Le premier est, pour Google, de proposer un OS mobile capable de rivaliser avec nos d’Apple. Un pari presque réussi avec Ice Cream Sandwich, la quatrième mouture du système Android, que l’on retrouve sur des tablettes qui deviennent elles-mêmes de plus en plus attractives. Mais en allant encore plus avant que sur l’OS, la bataille risque de se déplacer sur les boutiques en ligne. Et dans ce domaine, la firme de cupertino dispose déjà d’une belle avance. Que se soit pour le catalogue d’applications, que ceux de musique ou de jeux, c’est Apple qui propose aujourd’hui l’offre la plus complète. En transformant l’Android Market en Google Play, c’est tous ses domaines que Google veut adresser, en proposant également trois types de médias, ceci par le biais d’une interface unifiée et attractive. Un pari osé, mais qu’il est sans doute l’un des seuls à pouvoir relever à ce jour.

GOOGLE+ VS. FACEBOOK
Avec 170 millions de membres, Google+ semble à des années-lumière de facebook, de son 1 milliard de membres et de sa croissance moyenne de 150 millions d’utilisateurs tous les 6 mois, cela n’empêche pas Google de poursuivre le combat ; il espère le gagner en tirant parti des autres services plus populaires, comme Gmail (plus de 350 millions d’utilisateurs actifs). Ce n’est pas le seul atout de Google, qui peut aussi compter sur le succès de sa suite Google DOCS, ou sur les tablettes Android qui requièrent, pour leur activation, la création d’un compte Google et ainsi que celle d’un compte Google+.

GOOGLE PLAY VS. ITUNES
Les boutiques en ligne sont le nerf de 1a guerre et de véritables cash Machine pour les acteurs qui, comme Apple, ont rapidement pris le tournant de la vente dématérialisée avec la musique, les applications, les films, et plus récemment les livres, Google a ouvert les hostilités en renommant son Android Market en Google Play. Désormais, la boutique Google ne se contente plus de vendre uniquement des applications: elle intègre le service Google Musique qui avait été lancé en catimini aux États-Unis, ainsi qu’un service de VOD déjà disponible via son portail de vidéos Youtube. De là à dire que Google souhaite concurrencer directement l’iTunes d’Apple, il n’y a qu’un pas, que nous n’hésitons pas à franchir. La bataillé se jouera aussi sur les contenus.

ANDROID VS. iOS
Sur le marché des tablettes, Apple mène la danse avec l’iPad. Ses ventes s’effritent, mais il représente encore près des trois quarts des acquisitions. Néanmoins, les tablettes Android se vendent de plus en plus, et les évolutions du système ont abouti à ICS (Ice Cream SandWich), un Androld 4.0 assez convainquant. La faiblesse d’Android reste la fragmentation du marché: le système, utilisé sur différentes tablettes, rend difficile l’homogénéisation de l’expérience utilisateur. Un problème inconnu d’Apple qui maîtrise son produit de bout en bout. Un suivi forcément plus facile quand an n’a que trois tablettes à son actif.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(