4G en France : Premières offres au début de 2013 Reviewed by Momizat on . Rating:

4G en France : Premières offres au début de 2013

La 4G en France : Les premières offres au début de 2013 Voilà que le déploiement de la 4G se met en marche, en France. D’ores et déjà, cette nouvelle norme promet des débits impressionnants voire hallucinants, qui vont sans aucun doute révolutionner le monde de l’internet mobile.

En France, le marché du mobile évolue très rapidement. De plus, depuis quelques mois, l’arrivée de Free est venue relancer la compétition en s’attaquant aux prix. Pour les opérateurs historiques qui ont déjà mis en place des offres attractives, via leurs nouvelles marques Sosh, Red et B&You, la seule façon d’échapper à une stricte guerre des prix -néfaste pour les marges- reste l’incontournable innovation. Et la dernière nouveauté du moment, en matière de mobile, s’appelle la 4G! Surtout que, pour une fois, c’est un domaine où Free devrait avoir un peu plus de mal à semer le trouble ou du moins à créer une petite effervescence.
En effet, le trublion a encore du travail pour déployer son propre réseau et, avec son millier d’antennes, il lui reste bien du chemin à parcourir pour atteindre le niveau des opérateurs en place. Les trois grands devraient ainsi garder une avance confortable pour proposer cette nouvelle norme en exclusivité. Ils peuvent rester confiants, quelques temps encore…

Premiers tests grandeur nature
Ces dernières semaines ont été l’occasion, pour eux, de se lancer dans les démonstrations de cette nouvelle technologie d’internet mobile. Premier en lisse, Bouygues Telecom qui a annoncé le lancement de ses offres pour le début de l’année 2013 et dont les premiers tests sont en cours, à Lyon. Presque simultanément, Orange a annoncé lui aussi des offres pour le début de l’année prochaine et mène actuellement des tests à Marseille (Lyon et Nantes devraient suivre rapidement). Enfin SFR, qui mène déjà une compagne de pub depuis plusieurs semaines, a annoncé l’arrivée de ses offres pour début 2013. Le déploiement sur tout l’Hexagone prendra quoi qu’il arrive plusieurs années, car en plus de devoir remplacer leurs antennes les opérateurs devront élargir les «tuyaux» qui les connectent à leur réseau. Mais avec une consommation de données multipliée par 68 en à peine 5 ans (l’arrivée de l’iPhone}, la 4G est un enjeu clé pour l’avenir des opérateurs.

Des services innovants a la clé
Alors que va réellement changer l’arrivée de la 4G pour les utilisateurs que nous sommes? Tout d’abord, rappelons que cette norme, ce sont des débits de plusieurs centaines de mégabits/seconde. Dans la théorie, elle pourrait même atteindre le gigabit par seconde. Néanmoins, et dans un premier temps, les offres devraient proposer du 100 Mbit/s, soit l’équivalent actuel de la fibre optique. Et à l’usage, l’utilisateur devrait avoir droit à un débit d’environ 50 Mbit/s en download, ce qui est déjà très impressionnant. Lors de sa démonstration à Marseille, Orange a, par exemple, montré avec quelle aisance faire du streaming de haute définition, via la 4G. Un service de Cloud Gaming devrait aussi être disponible sur périphérique mobile, à la même époque, à la façon de Onlive sur ordinateur, et la vision-conférence en haute définition ne sera plus qu’une simple formalité. Et cela ne devrait pas s’arrêter là car, avec de tels débits, la 4G ne devrait pas se limiter aux smartphones et aux tablettes compatibles. Des caméras de sécurité autonomes, ne nécessitant qu’une alimentation électrique, pourraient voir le jour rapidement. Si vous souhaitez essayer la 4G et que vous vous trouvez dans l’une des villes concernées, vous pourriez devenir «ambassadeur Orange 4G», à partir du 2 juillet 2012, en vous rendant sur le site Orange.

Les villes en test pour la 4G
Orange branche la 4G sur la Cannebière. Ce ne sont pas moins que 150 des 400 antennes 3G d’Orange dans la ville de Marseille, qui sont déjà compatibles 4G et supportent un débit de 150 Mb/s. L’opérateur historique français effectue un test grandeur nature auprès des particuliers et des professionnels. Après Lyon et Nantes, près 2500 personnes testeront ces nouveaux débits.
Gardons en mémoire les débuts de la 3G, qui avaient été quelque peu décevants dans ce domaine.
Bouygues n’est pas en reste, et c’est dans la ville de Lyon que le 3° opérateur a déjà couvert toute la ville de ses antennes compatibles 4G. Quant aux détails des forfaits 4G des différents opérateurs, il faudra patienter jusqu’au 1er janvier 2013.

 

Quels smartphones compatibles avec la 4G?

Quels smartphones compatibles avec la 4G LTE

 

  • HTC One XL
    Le HTC One est actuellement le haut de gamme du constructeur.
    Dès septembre, il sera accompagné du HTC One XL, une évolution qui disposera d’une puce 4G {LTE). Pour proposer cette connectivité, le constructeur a choisi le processeur Qualcomm Snapdragon S4 plutôt que le nVidia Tegra 3.
  • Samsung Galaxy S3
    Dans sa version actuelle, le Galaxy S3 ne peut proposer une connectivité 4G. Il faudra donc attendre l’automne pour en profiter.
    D’ailleurs, le mobile devrait subir quelques modifications pour supporter le réseau haut débit mobile. L’utilisation d’une puce Exynos ou Snapdragon n’est pas encore définie.
  • Sony Xperia Ion
    Du haut de ses 4,6 pouces, l’Xperia Ion sera le premier modèle de la marque à profiter d’une connectivité 4G. Pour animer le tout, il repose sur un processeur Dual Core de 1,5 GHz.
    Une configuration robuste qui profite d’un équipement de haute volée (NFC, APN 12 Millions de pixels, etc.)
  • Huawei Ascend D Quad XL
    Annoncé depuis longtemps, le Huawei Ascend D Quad XL se distingue par l’utilisation d’un processeur maison. Le K3V2 est un modèle Quad Core à 1,5 GHz. Bien entendu, ce modèle profite des derniers raffinements avec un écran géant de 4,5 pouces et une gestion de la 4G.

 

Normes et débits théoriques des différents normes de la téléphonie mobile

La 4G sera disponible en France en 2013, avec des débits prometteurs de 100 Mb/s, comparables à ceux de la fibre optique.

Désignation Norme Débit théoriques
1G Radiocom 2000 (Analogique) Analogique
2G GSM (échange de type voix uniquement) 9,05 kb/s
2.5G GPRS (échange de données sauf voix) 171,2 kb/s
2.75G EDGE (basé sur réseau GPRS existant) 384 kb/s
3G UMTS 1,9 Mb/s
3G+ ou Super 3G HSDPA+ (dérivé de l’UMTS) 42 Mb/s
4G LTE-Advanced 1 Gb/s


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(