La guerre des processeurs se poursuit en 2013 Reviewed by Momizat on . Rating:

La guerre des processeurs se poursuit en 2013

La guerre des processeurs se poursuit en 2013

Intel, le Numéro 1 mondial du microprocesseur a dévoilé voici plusieurs mois sa roadmap pour l’année 2013. La principale nouveauté se nomme Haswell qui succédera à l’architecture IvyBrige. A la fin de l’année 2013, le fondeur sera capable de graver ses puces en 14nm non plus sur de petites séries mais avec une production de masse, ceci devant permettre à Intel de reprendre pied dans les processeurs pour mobiles et tablettes, un marché où il est aujourd’hui inexistant alors que cela représente la plus forts croissance. Dans une note récente, Strategy Analytics attribuait une part de marché de 0,2% à Intel dans ce domaine. Notons que c’est le centre de R&D de Sophia Antipolis qui est en pente pour tout ce qui concerne l’ultra-mobilité.

Comme durant les deux dernières années, c’est dans le domaine de la mobilité que vont survenir les nouveautés les plus importantes. Les premiers systèmes quadri-cœurs sur une puce viennent de voir le jour chez le taïwanais MediaTek et les répliques devraient suivre prochainement. MediaTek est l’un des plus grands constructeurs de processeurs alors que peu de gens connaissent cette entreprise qui fournit notamment Samsung, Sony, LG ou encore Huawei l’entreprise réalise une croissance spectaculaire dans le domaine du processeur pour mobile. Son premier processeur a été lancé voici 18 mois et l’entreprise en a vendu 10 millions en 2011 (sur un total de 550 millions) puis 110 millions à la fin de l’année 2012. Par rapport aux concurrents Qualcomm, Nvidia ou autres, la particularité de MediaTek est d’avoir réussi à intégrer une CPU ARM, une puce graphique de chez Imagination Technologies et une puce modem sans fil dans le même système.

2800 serveurs dans un seul rack
Cette intégration de tous ces composants dans une seule unité va permettre de réduire encore la taille des smartphones pour des performances exceptionnelles sans augmenter (voire en diminuant les coûts de fabrication. Outre MediaTek, le constructeur Qualcomm, désormais N°3 mondial derrière Intel et Samsung en termes de chiffre d’affaires, suit cette tendance et présente désormais ses propres solutions quadri-cœurs intégrées.
Les constructeurs traditionnels travaillent aujourd’hui sur de nouvelles architectures. Ainsi en est-il par exemple du projet Moonshot qui consiste à placer 2800 serveurs dans un seul rack qui peut en contenir aujourd’hui une grosse centaine. Pour ce faire, le constructeur californien veut partager les ressources d’alimentation, de refroidissement et de connexions afin de faire tenir une plus grande quantité de processeurs dans le même espace. Pour la plate-forme de développement baptisée Redstone, HP s’appuie sur des processeurs ARM conçus par une société du Texas, Calxeda. En soi, cela constitue déjà une petite révolution car si ARM est devenu le processeur de référence dans l’univers du mobile. Les PC et serveurs restent pour le moment la chasse gardée d’Intel. Mais – on le voit – les choses pourraient changer bien plus rapidement qu’on ne pouvait l’imaginer voici quelques temps. Dell va également présenter une architecture dans le même esprit autour du projet Copper.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(