Marché des smartphones : Le clash des constructeurs Reviewed by Momizat on . Rating:

Marché des smartphones : Le clash des constructeurs

Marché des smartphones : Le clash des constructeursEn cette période de rentrée et l’approche des Fêtés de fin d’année, les constructeurs de smartphones s’agitent pour présenter et faire sortir leurs produits respectifs, des smartphones toujours plus puissants, de meilleur qualité, avec quelques innovations qui ne sont pas toujours des révolutions.
Nokia, Apple, HTC, Samsung, Sony, Motorola… ils étaient tous au rendez-vous pour l’épreuve de rentrée. Une épreuve dont les résultats sont le chiffre d’affaires et les parts de marché.

C’est un fait: aucun des smartphones présentés au cours des dernières semaines ne nous aura fait bondir d’enthousiasme et d’étonnement, comme Apple a su le faire avec ses premiers iPhone ou son premier iPad. Voilà la nouvelle : tout est connu, tout devient prévisible, les rumeurs se vérifient souvent, le bunker du marketing fuit de partout… Non, la surprise n’était évidemment pas au rendez-vous ces derniers temps et nous, simples spectateurs de ces géants aux pieds d’argile, somme restés non pas de marbre, mais relativement circonspects.

Les fonctions photo mises en avant
A bien regarder ces nouveaux appareils, les constructeurs se sont tous recentrés sur les fonctions principales des mobiles, les capteurs photo en premier lieu. Lors de la présentation de ses Lumia, Nokia expliquait bien ce phénomène: «1,4 milliard de photos sont prises chaque jour dans le monde avec des smartphones». Un chiffre qui va continuer à grimper au fil des mois, et des années. Rien d’étonnant donc à ce que les constructeurs aient tous misé sur ce créneau: des APN qui atteignent jusqu’à 8 Mégapixels, pour une qualité qui devient affolante pour un objet de poche. Tous rivalisent de superlatifs, à coups de technologie Pure View pour Nokia, de fonction Panorama pour Apple, de résolution pour HTC… Ce dernier étant d’ailleurs l’un des premiers à miser sur la qualité sonore, via sa participation dans Beats Audio, créateur de la technologie du même nom.

La 4G encore ignorée des consommateurs
Il est intéressant de noter que, comme à son habitude, Apple a fait dans la marginalité en étant le seul à ne pas proposer de puce NFG dans son iPhone 5. Tous les autres se sont rangés derrière ce créneau, grâce à cette technologie qui s’impose pourtant de plus en plus. Apple a choisi une application Passbook pour combler ce manque et proposer du «couponing»; un pied de nez à Google et son Wallet : 20 % des utilisateurs d’iPhone utilisent déjà des applications tierces de couponing, signe d’un engouement bien réel.
Apple prépare le futur et veut garantir une expérience supérieure sur les applications et les services les plus utilisés, tout en détruisant le business de ses principaux concurrents. La compatibilité 4G/LTE aurait pu être le centre de la bataille mais, finalement, les annonces seront pour plus tard. Pour le moment tout est encore fragmenté, car le service ne fait pas l’objet d’une demande particulière des consommateurs. Un chiffre qui fait frémir: 46 % des utilisateurs d’iPhone 4/4S pensent déjà avoir un mobile compatible 4G, selon les résultats d’une étude européenne! Ce qui dénote une incompréhension générale.

Un combat inégal
Avec deux millions de pré-commandes de l’iPhone 5 en 24 heures, Apple confirme son statut de marque au sommet de son art, quoi qu’il fasse. En revanche, Android et consorts doivent encore faire leurs preuves. HTC, en sévère perte de vitesse depuis le début de l’année, doit lui se ressaisir, tout comme Motorola dont les ambitions sont encore incertaines depuis le rachat de sa division Mobility par Google. Samsung surfe sur une grosse vague grâce à ses Galaxy S3 et Note 2. Le plus gros challenge est celui de Nokia, qui souffre d’une image écornée depuis quelques années, surtout en Europe. Pour le constructeur finlandais, le salut se trouve peut-être outre-Atlantique, où sa part de marché n’a jamais dépassé les 3%. Sans donner de chiffres précis, le constructeur nous parle de 4 millions de Lumia vendus au 2e trimestre 2012.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(