Microsoft Windows 8 dévoilé Reviewed by Momizat on . Rating:

Microsoft Windows 8 dévoilé

Windows 8Alors que Windows 7 est largement adopté par les entreprises et le grand public et que son premier Service Pack a consolidé sa réputation, nous avons mis la main sur une version provisoire de son successeur, prévu l’an prochain. Microsoft a laissé entrevoir la silhouette de la première version …

Avec plus de 350 millions de licences écoulées après dix-huit mois d’existence, Windows 7 est indéniablement un franc succès. Mais les tablettes internet restent les grandes gagnantes de Noël dernier et sont promises à un bel avenir. Google avec Chrome OS ou Apple avec son récent Mac Store pour Mac OS X et son système iOS commencent à esquisser des solutions taillées sur mesure pour des systèmes légers ouverts sur le net Sans les obier trop spécifiquement pour suant Microsoft va les prendre en compte. À ce titre, l’un des points qui était confirmé par la firme de Redmond au sujet de Windows 8 jusqu’à présent concernait sa déclinaison dans une version compatible avec les processeurs ARM, très utilisés dans les systèmes portables. Mais Microsoft se montre plus prudent quant à l’avenir de son système d’exploitation, même si des citations précises ont filtré, comme le support massif des ordinateurs tactiles ou la plus grande intégration à un cloud. En particulier, les sites de vente en ligne d’applications pour ces appareils, les fameux App Stores qui rapportent des millions de dollars à leurs éditeurs, font envie aux actionnaires. Depuis cinq mois, sitôt après le salon CES de janvier, tout s’est accéléré du côté de la firme de Redmond: Steve Ballmer indique que Windows 8 est désormais devenu le « projet essentiel », et des premières annonces plus concrètes commencent à voir le jour. Elles sont à corroborer avec les versions Milestone qui fleurissent en interne et qui laissent entrevoir les prémices d’un système hybride.

Windows 8, des rumeurs à la réalité

Nous avons récupéré une version M2, qu’il a fallu « débloquer» et nous a permis de nous faire une idée assez précise du futur Windows 8. Elle conforte les déclarations d’adeurs emblématiques de la stratégie de Microsoft, comme Steven Sinofsky, le président de la division Windows, qui évoquait, outre cette version pour plateforme ARM, l’objectif d’un temps de démarrage quasi-instantané. Pour améliorer le (bon) résultat de Windows 7, Microsoft a développé la technologie « hybrid boat» (démarrage hybride). Sur le principe de la mise en veille prolongée, il s’agirait de préparer un fichier avec toutes les données système: au démarrage, celui-ci serait purement El: simplement restauré. Windows se contente ensuite de démarrer les préférences de l’utilisateur; on se retrouve ainsi avec une architecture proche d’une reprise après la mise en veille prolongée, ce qui réduit le temps de démarrage de plusieurs dizaines de secondes. Parmi les autres évoluions très probables, on parle d’une prise en charge native de l’USB 3.0 et du Bluetooth 3.0. Par contre, un meilleur accès à la webcam sous Windows 8 était plus inattendu. Cette solution de sécurité utilise la caméra sous forme de capteur biométrique, afin d’initier la session d’un utilisateur par exemple. C’est déjà une solution utilisée par Lenovo sur ses portables, avec son logiciel VeriFace. La caméra pourrait aussi servir de capteur kinect, ce qui ouvre la spéculation à l’apparition des tablettes ou portables étiquetés officiellement« Microsoft >. Plus certaine mais difficilement identifiable sur notre version à part, un nom disponible sur deux DDL., c’est l’apparition d’une boutique au sein du système qui a fait le buzz. Sur le modèle du Mac Store d’Apple ou des modules de téléchargement de paquets dans les distributions Linux, cet utilitaire permettrait de superviser l’installation d’applications tierces. Tout porte à croire que Microsoft souhaiterait en partie unifier son offre logicielle entre les plateformes mobiles (Windows OS Phone) et bureautiques; on se retrouverait ainsi avec une série de mini-applications à installer sur le Bureau, à la manière des logiciels mobiles actuels. Jeux les plus divers, outils pratiques au quotidien, utilitaires système … Apple a défini un modèle et il parait aujourd’hui fortement envisageable que Microsoft réinvente les gadgets de Bureau introduits avec Windows Vista par ce type de micro téléchargements. À ce titre, tous les services et API web les plus modernes sont pleinement pris en charge par Internet Explorer 9, fun des navigateurs les plus rapides et performants du moment: il cumule aujourd’hui à 4% du marché environ et connaît une grande expansion. Les équipes de Microsoft semblent prêtes du côté du support des technologies web.

 

Les nouveautés Windows 8

 

Interfaces utilisateurs : La révolution
Au-delà de l’interface Metro présente dans notre version, faite de pavés, ce sont les futures interfaces Bubble et Aerolight qui sont les plus impressionnantes. Bubble peut être commandée via un téléphone ou avec les bras, avec l’interface Kinect. Chaque bulle correspond à des éléments importants de son environnement. Il peut s’agir d’une application, de personnes à contacter, d’un fichier particulier … La taille de la sphère dépend de l’importance de son utilisation et elle comporte un mode « Radar » qui montre les modifications et les interactions avec les autres « éléments ».
Ainsi, par exemple, un vol annulé va engendrer des modifications d’agenda et suggérer des solutions de remplacement. Le mode Aerolight, comme son nom l’indique, permet de conserver les fonctions de prévisualisation des applications. Ce mode reste en deux dimensions pour des configurations graphiques moins puissantes comme celles des tablettes. Le mode Bubble rejoint la fonction Kin Studio, qui permettait d’entrer dans son univers personnel en fonction d’images sur les téléphones Microsoft. conçus pour le seul marché américain.

 

Interface Windows 8

 

La jonction entre le bureau et le mobile

Le système proposé dans notre version et les rumeurs qui l’accompagnent semblent confirmer la réorientation vers un «bureau mobile ». C’est le cas du nouveau ruban qui orne les fenêtres de l’Explorateur, que l’on active en changeant une clé du registre, et qui laisse supposer une utilisation prévue sur les tablettes. La saisie s’avère ainsi facilitée et on pilote de nombreuses activités du bout des doigts, à travers de larges icônes. D’ailleurs, l’une des particularités les plus remarquables est la présence d’un onglet Partager au sein de ce ruban, qui laisse envisager de larges fonctions de synchronisation et de diffusion, idéales pour des périphériques nomades. Dans le même ordre d’idée, l’interface de notre version emprunte l’allure du thème Metro de Windows Phone (des gros pavés à partir desquels on charge une application ou un fichier) et un autre utilitaire est prévu pour gérer la webcam à travers une interface tactile très épurée. Dans les entrailles du système, un logiciel de synchronisation avec l’espace partagé en ligne semble prêt. Il pourrait ainsi faciliter le déploiement de fichiers vers le cloud, depuis un mobile, une tablette ou un PC fixe. Autre nouveauté, le gestionnaire des taches se pare d’un mode de visualisation plus simple: il classe les processus selon leur provenance et leur impact sur le système. Là encore, tout est mis en œuvre pour assurer une manipulation aux doigts: les ressources système sont clairement indiquées et une simple ligne permet de lancer une nouvelle tache. Tous ces outils s’activent pour l’heure manuellement et rien ne dit qu’ils seront préservés dans la version finale, prévue pour juillet 2012, ils indiquent toutefois une tendance. N’y voyons pas nécessairement le nivellement par le bas des possibilités d’un OS bureautique classique, le marché des tablettes internet commence à exploser et Microsoft compte bien faire de Windows 8 Fun des systèmes privilégiés pour les faire tourner. Du côté des fonctions essentielles, tout porte à croire que la firme de Redmond maintient l’excellent bilan de Windows 7 : on retrouve les principaux éléments du Panneau de configuration classique. Les nouveautés les plus importantes concernent la sécurité renforcée, la présence d’un navigateur moderne et réactif (Internet Explorer 9) et un meilleur accès aux composants et périphériques. Nous y reviendrons dans un instant.

Vers une nouvelle gestion des utilisateurs?

Innovation majeure de cette pré-version, la présence de l’icône du compte utilisateur dans la zone de notification, aux côtés de l’horloge, semble annoncer un basculement rapide de sessions. Pour l’heure, il est simplement possible de modifier les propriétés de son compte par son biais en cliquant sur cette icône, on affiche le menu de personnalisation du compte et l’on choisit une nouvelle image ou l’on change son mot de passe. A ce titre, il est amusant de constater que le lien est« Changer de look» dans ces pré-versions, on imagine la possibilité de modifier l’arrière-plan ou de charger rapidement le thème personnalisé d’un utilisateur. Plus important: il n’est pas impossible que Windows 8 autorise l’authentification ponctuelle d’un utilisateur via son identifiant Windows Live ID, à saisir dans cette zone. L’objectif serait évidemment de faciliter la synchronisation et le partage de fichiers entre plusieurs utilisateurs et postes de travail. Si Windows 8 mute vers ce type d’architecture, on se retrouverait à la croisée de deux mondes: le modèle empirique du système d’exploitation local perdurerait, mais son intégration au net se verrait renforcée par le Cloud Computing (accès aux services Windows et Office Live) et la diffusion de mini-applications compatibles avec l’environnement mobile. Le nouveau ruban de l’Explorateur prend tout son sens face à pareil environnement; son onglet partager, qui apparaît quel que soit le fichier ou dossier sélectionné, porte à croire que Microsoft compte améliorer le support des Groupes résidentiels et envisage de l’étendre au partage en ligne.

 

L’optimisation du démarrage Hybride
Le système de mise en veille prolongée, devenu le mode d’hibernation par défaut de Windows 7, est enfin arrivé à maturité: sous Windows Vista, la reprise après une période d’inactivité connaissait encore quelques heurts, qui ont été totalement corrigés. Windows 8 devrait largement profiter de cette expérience pour prolonger ce principe. Ainsi on se retrouverait avec une double utilisation de ce principe de reprise rapide: une pour la sortie de la mise en veille et une autre pour le démarrage classique. Dans ce dernier cas de figure, on parle de « démarrage hybride»: les fichiers système sont pré-chargés, à la manière de la reprise après la mise en veille prolongée, et il ne reste plus à Windows qu’à démarrer les paramètres personnels de l’utilisateur. Grâce à ce type d’architecture, on gagnerait près de dix à vingt secondes sur le temps de démarrage. Un quasi-record, entre deux versions de Windows!

 

Une gestion améliorée de l’accès …

Même s’il est encore dépourvu d’icônes dans la Milestone 3 de Windows 8, selon les développeurs Silverlight le nouveau ruban de l’Explorateur renforce l’ergonomie du système et améliore notre productivité. Décrié lors de son introduction avec Microsoft Office 2007, le ruban est aujourd’hui devenu un atout non négligeable pour présenter des dizaines de fonctions complémentaires. Dans l’Explorateur, les options les plus intéressantes permettent de copier rapidement une série de fichiers et cie dossiers vers rune des bibliothèques emblématiques (ou des emplacements favoris), ou de procéder à de multiples sélections. A l’instar de la suite Office, les options sur la droite du ruban s’adaptent au contenu sélectionné. Ainsi, en sélectionnant une série d’images, vous accédez aux outils de retouche sommaires de Windows (Picture Tools). Redimensionnement, rotation à gauche ou à droite, création rapide d’un diaporama … les fonctions essentielles restent à portée de clic. En sélectionnant un dossier ou un fichier, vous faites également apparaître l’onglet Outils de la bibliothèque qui permet de changer rapidement une icône ou les options de partage. Pratique pour gagner un temps précieux! Dans le même ordre d’idée, Windows 8 accroît son support des types de fichiers: il s’avère désormais possible de monter une image ISO dans un lecteur virtuel, à la manière de l’utilitaire Daemon Tools par exemple. Parmi les options des dossiers et des fichiers, une nouvelle entrée signe son apparition : « utiliser le filtre SmartScreen pour vérifier les fichiers (locaux) ». Le filtre SmartScreen est une fonction d’Internet Explorer qui empêche les logiciels espions de prendre la main sur l’ordinateur. En intégrant une telle technologie au système, on pense que Microsoft souhaite prémunir Windows 8 contre le déploiement massif de logiciels espions à travers des clés USB, par exemple. De quoi renforcer considérablement la sécurité du poste de travail, en marge des excellents résultats de Microsoft Security Essentials …

Une suite logicielle complète!

Avec Windows 7, Microsoft avait quelque peu fait machine arrière quant aux utilitaires système et à la présence de nombreux logiciels bureautiques pré-installés. Même Windows Mail était mis à la trappe, immense succès des webmails et spectre de la loi antitrust obligent! Mis à part WordPad et Paint, préservés depuis les balbutiements de Windows mais gagnant un ruban au passage, peu d’utilitaires nouveaux avaient signé leur entrée. Avec Windows 8, la donne semble changer du tout au tout: Microsoft devrait accompagner son prochain système d’une série d’utilitaires pour la famille, à en juger par les outils tapis dans le système, révélés par des experts en fichiers cachés. Outre l’utilitaire de prise en charge des webcams, sur lequel nous sommes déjà revenus, Windows 8 devrait comporter un lecteur de fichiers PDF. Connu sous le nom de « Modern Reader » il ne cache pas son lien de parenté avec les applications Windows Phone classiques.

A ce titre, cet utilitaire s’appuie sur le nouveau type de package AppX, le modèle d’application de Windows 8. Des rumeurs sur les sites de développement proches des opérateurs téléphoniques laissent sous-entendre qu’il s’agirait également du modèle d’application de Windows Phone 8, dont le nom de code est Apollo. Concrètement ce type de package faciliterait le déploiement des applications et la prise en charge de leur installation et désinstallation, à la manière d’un logiciel mobile classique. A priori, il y  a de fortes chances pour que la boutique intégrée au système (probablement connue sous le nom de Windows Marketplace) déploie ce type de mini-applications compatibles avec l’OS bureautique et mobile.

Une meilleure prise en charge des processus

Windows Vista et 7 introduisaient un nouveau modèle de pilotes qui avait, en son temps, posé des problèmes d’adaptation à tous les constructeurs. Windows 8 devrait s’inscrire dans le digne héritage de cette technologie aujourd’hui éprouvée, même si le tri dans le nouveau Gestionnaire des tâches indique que Microsoft souhaite encore plus clairement que par le passé distinguer les processus délictueux. Ce gestionnaire distingue en effet les taches et services « en arrière plan» de ceux « actifs» et permet ainsi de mieux superviser l’exécution de programmes.

L’outil de restauration système cède sa place à « History Vault », un utilitaire plus complet qui permet de mieux choisir les éléments à restaurer en cas de problème. La sécurité, la fiabilité et la reprise immédiate après une mise en veille prolongée semblent ainsi les trois maîtres mots qui gouvernent ces pré-versions de Windows 8. Du côté des nouveautés moins significatives, on peut citer la nouvelle gestion de l’activation des volumes de licence; l’enjeu consiste notamment à surveiller les clés d’installation concédées aux constructeurs de PC qui commercialiseront des machines équipées de Windows 8.

Dernier point: si la phase d’installation n’a pas évolué d’un iota en elle-même, vous avez désormais la possibilité de réinstaller le système en conservant vos comptes d’utilisateur. Il est toutefois fort probable que ce type d’options ne soit réservé qu’à ces pré-versions, dont les testeurs multiplient les installations à l’envi.

Windows 8 : un pas en avant?

Entre les quelques nouveautés salutaires d’ordre ergonomique, la réorientation du système vers les plateformes mobiles et la meilleure prise en charge du cloud computing, Windows 8 semble avancer sur d’excellentes bases … Ces versions préliminaires, à un an de la commercialisation, laissent entrevoir un système protéiforme, capable de s’adapter à un marché de plus en plus large. D’ailleurs, une rumeur laisse entendre que Windows 8 s’articulerait autour d’une nouvelle interface graphique connue sous le nom de Wind. Celle-ci doterait le Bureau d’effets visuels avancés, dans la veine d’Aero, mais serait également capable de s’adapter aux configurations plus musclées. En clair: si vous disposez d’une carte graphique digne de ce nom et d’un processeur véloce, vous pourrez prétendre à des effets visuels hauts en couleur et même à un bureau en 3D.

Si vous exécutez Windows 8 sur une machine plus rudimentaire, vous retrouverez une ergonomie et une interface plus sommaires. Mais lorsque Steve Ballmer parle du « projet le plus important» de Microsoft, il n’évoque pas seulement une poignée d’icônes et des fenêtres transparentes. Le véritable défi pour la firme de Redmond reste l’unification de ses différents systèmes, à l’image de ce qu’Apple ou Google sont en train de réaliser de leur côté. La boutique intégrée au système devrait ainsi jouer un rôle central dans cette nouvelle politique. Restons à l’affût!

 

Nouveautées Windows 8

 

La feuille de route de Microsoft
Si la version actuelle qui a« fuité » est la version Alpha M2, l’équipe de Redmond travaille déjà sur la version M3 depuis la fin février. On devrait voir apparaître une première version bêta dès le mois de juillet Elle devrait être l’un des éléments de surprise de la conférence Worldwide Partner 2011 à Los-Angeles, du 11 au 14 juillet Au-delà des simples systèmes d’exploitation, c’est surtout l’évolution de Silverlight 4 qui sera mis en avant. car le cœur des futures applications repose sur cet environnement de travail. Avec une bêta 2 pour la fin de l’hiver et une bêta 3 pour le printemps 2012, c’est théoriquement durant l’été 2012 que la Release Candidate WB devraitfaire son apparition pour un lancement à l’automne, afin de profiter des ventes de Noël en particulier pour les tablettes. Officiellement. on parle plus facilement de janvier 2013, histoire de ne pas nuire aux ventes de Windows 7. On sait ainsi que Windows 7 connaîtra un second Service Pack dans le courant du premier semestre 2012, quelques mois avant la sortie de Windows 8.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(