Microsoft Windows 8 RC : Compte à rebours et dernières infos Reviewed by Momizat on . Rating:

Microsoft Windows 8 RC : Compte à rebours et dernières infos

Windows 8 : Compte à rebours de la release candidate et dernières informationsMicrosoft devrait lancer la Release Candidate de Windows 8 la première semaine de juin. Le système devrait alors enfin nous présenter son interactivité finalisée et son visage final. En attendant, l’univers Pro se précise et l’on connaît enfin les différentes versions.

SEULEMENT DEUX VERSIONS PC
Microsoft a dévoilé les SKU, autrement dit les différentes éditions de Windows 8. Moins nombreuses, elles devraient faciliter la pénétration de Windows 8 sur le marché grand public. Les versions Basic, Starter et Home disparaissent au profit d’une unique édition « Windows 8 ». Celle-ci comporte toutes les améliorations dont on a déjà parlé (interface bureau Aero améliorée, univers Metro, synchronisation Microsoft ID, Apps, Windows Store, possibilité de changer la langue du système, etc.) ainsi que les fonctions avancées de stockage comme Storage Pool et Windows Spaces ou la capacité de « monter » d’un clic des fichiers ISO ou VHD sous Windows Explorer.
La seule chose qui disparaît par rapport à Windows 7 Home, c’est l’interface Media Center et la capacité à lire les films DVD! Les utilisateurs professionnels auront, eux, droit à une version « Windows 8 Pro », à moins que leur entreprise n’ait opté pour la Software Assurance, auquel cas ils auront accès à « Windows 8 Entreprise ». Cette édition Pro permet la connexion aux domaines NT, la prise de contrôle à distance et le boot depuis une VHD. Elle incorpore l’hyperviseur Windows Hyper-V Client et la fonction de cryptage des disques et clés USB BitLocker.

L’AFFAIRE MEDIA CENTER
Windows Media Center ne fait plus partie intégrante de Windows 8. Pour y accéder, vous devez « upgrader » votre Windows 8 en Windows 8 Pro et y ajouter le Media Center Pack. Autant dire que Microsoft tue son Media Center tout en laissant aux fanatiques de J’interface un moyen de continuer à y accéder … en payant plus. cela a du sens puisque Metro est l’héritier des concepts Media center et s’affirme comme une bien meilleure interface sur les téléviseurs. L’ennui, c’est que par la même occasion, Windows perd aussi la possibilité de lire les films DVD. Retour à l’époque XP donc! Pour lire des DVD, Microsoft doit en effet verser entre 2 et 3 dollars de royalties par Windows vendu. Or, la plupart des PC (netbooks, ultrabooks, tablettes) sont aujourd’hui commercialisés sans lecteur DVD. Inutile donc de payer pour une fonction inutilisable. En acquérant un Media Center Pack, les utilisateurs retrouvent accès aux films DVD, mais uniquement sur Media Center. Quelle que soit la version de Windows 8, Windows Media Player, lui, ne peut plus lire les DVD.
Bref, il est recommandé aux utilisateurs qui veulent continuer à lire les DVD sur PC, de plutôt s’orienter vers l’un des logiciels payants du marché (BlazeDVD, Arcsoft TotalMedia Theater, Cyberlink PowerDVD, Corel WinDVD) ou vers VLC. En effet, le Player VideoLan semble échapper aux royalties parce que c’est un logiciel 100% Open source d’origine française! Microsoft semble rogner sur les royalties afin de proposer un Windows à un prix plus attractif !

ARM : WINDOWS RT
On savait, depuis la fin de l’année dernière, que Microsoft séparait les versions X86/X64 des versions ARM. Windows 8 ne désigne que les éditions conçues pour les processeurs Intel ou AMD. La version pour SoC (System On a Chip) ARM était jusqu’ici désignée sous le nom de WOA (Windows On ARM). Elle reçoit désormais un nom officiel: Windows RT. Microsoft fait donc décidément tout pour perdre le public dans les appellations Windows à destination des tablettes. Il ne faut en effet pas confondre « Windows RT » qui est la version de Windows 8 pour ARM et « WinRT » qui est le nom du framework sur lequel s’exécutent les applications Metro, que la machine soit x86/x64 ou ARM. Pas simple! Windows RT se différencie de Windows 8 sur plusieurs points. Il ne sera disponible qu’en version préinstallée et attachée au matériel. Pas question d’installer soi-même un Windows RT sur une des tablettes ARM existantes. Ni Storage Spaces, ni Windows Media Player ne sont présents. Et si l’on n’y retrouve aucune des fonctions de la version Pro (ni connexion à des domaines, ni cryptage de disque par exemple), cette édition ARM intègre en revanche en standard des versions allégées d’Office 14.

ATTENTION AUX LICENCES VDI!
Avec Windows Server 2012, Microsoft compte bien vulgariser dans les entreprises le concept de VDI (Virtual Desktop Infrastructure), dans laquelle certains postes de l’entreprise sont en réalité hébergés sous forme de machines virtuelles sur des serveurs. L’avantage de ces postes est d’être accessibles depuis n’importe quelle tablette ou ordinateur (même très ancien) puisque tout est exécuté sur des serveurs. Ils sont aussi plus faciles à déployer et à maintenir. Pour qu’une machine puisse accéder à un tel poste virtualisé, il faut acquérir une licence VDA, qui ne donne accès que depuis chez vous. Pour y accéder depuis l’entreprise, il faut une seconde licence VDA. Un vrai cauchemar totalement illogique qui explique le peu d’engouement des entreprises pour les solutions Microsoft VDI.
Avec Windows 8 Entreprise, Microsoft introduit une nouvelle licence qui vient en supplément de la SA (Software Assurance) et qui prétend éviter la multiplication des VDA : la CDL (Companion Device License). Chaque employé Windows 8 couvert par le duo SA + CDL peut librement utiliser Windows To Go ou un accès VDI sur quatre autres de ses machines. Les entreprises qui veulent que leurs utilisateurs accèdent à des bureaux virtuels devront acquérir la COL en plus de la SA. Et s’ils n’ont pas la SA, ils devront acquérir la COL par-dessus une licence VDA par tenninal. Sauf s’ils ont opté pour une tablette Windows RT, car ces tablettes embarquent les privilèges VDA tant que l’utilisateur possède déjà un poste Windows 8 couvert par une SA (ou une VDA). Vous n’avez rien compris? C’est normal: Microsoft a trouvé une nouvelle manière de rendre ses incomestibles licences encore plus illisibles! Allez y comprendre quelque chose: d’un côté, avec Windows Server 2012, Microsoft essaye de simplifier l’utilisation des VDI, de l’autre sa politique de licence fait tout pour la décourager!

WINDOWS 8 ENTREPRISE
Les entreprises qui signent la Software Assurance (environ 25 % du prix de Windows payé chaque année) peuvent directement mettre à jour leur Windows 7 vers Windows 8 et ont accès à une édition un peu différente: « Windows Entreprise ». Basée sur Windows 8 Pro, elle y ajoute quatre fonctionnalités. Les trois premières ont été introduites par Windows 7 Entreprise mais sont ici enrichies: DirectAccess (pour accéder à distance au domaine d’une entreprise sans passer par IDl VPN), AppLocker (pour interdire l’exécution de toute application non autorisée) et BranchCache (une fonction qui économise la bande passante des filiales distantes d’un site central). La quatrième fonction est entièrement nouvelle: Windows To Go. Les entreprises peuvent fournir à leurs employés une clé USB contenant Windows 8 et toutes les applications utiles. Ils peuvent alors démarrer n’importe quel PC depuis cette clé et travailler dans cet environnement professionnel et sécurisé sans craindre d’être infecté ou espionné par les malwares installés sur leur PC familial (ou celui d’un cybercafé). En outre, Windows 8 Enterprise permet d’accéder aux postes virtuels (VDI) en profitant de l’expérience enrichie fournie par RemoteFX. Et les PC « Windows 8 Enterprise » ont également accès à une méthode spéciale de déploiement des apps Metro, autorisant les entreprises à installer leurs propres applications Metro sans passer par Windows Store.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(