Mozilla FireFox 4 : Version Finale Reviewed by Momizat on . Rating:

Mozilla FireFox 4 : Version Finale

FireFox 4Attendu depuis plus de 15 mois, le navigateur libre de la fondation Mozilla peut enfin être téléchargé dans sa version finale. Cette attente valait-elle le coup?

C’est la saison des navigateurs! La fondation Mozilla embraie, une semaine après la sortie d’Intemet Explorer 9 de Microsoft, avec la version 4 tant attendue de Firefox. Une version accouchée un tant soit peu dans la douleur, et qui aura connu de nombreux retards. Mais après la publication de douze versions de préparation, la relève de Firefox 3.6 est enfin là depuis le 22 mars, disponible pour Windows XP, Vista, 7, Mac OS X etLnux. Et les internautes l’attendaient visiblement avec impatience : en 24 heures, cette nouvelle version avait déjà été téléchargée plus de six millions de fois. Ce qui, au passage, est bien mieux que le succès obtenu par IE 9 …

Un nouveau look

Alors, cette version révolutionne-t-elle la navigation, comme son ancêtre avait su le faire en introduisant, par exemple, les «extensions»? On peut être tenté de le penser dès l’affichage de la page d’ouverture. En effet, au premier coup d’œ.il, on constate que l’interface a subi un lifting: les menus classiques ont laissé la place à un bouton orange unique, en haut à gauche de la fenêtre; les onglets se positionnent au-dessus de la Barre d’adresses … Enfin, l’espace a été réservé au maximum à l’affichage des pages Web.

Concernant l’ergonomie, la façon de gérer les onglets a, elle aussi, été revue: les sites que vous utilisez le plus souvent peuvent être «épinglés» au sens littéral du terme, En effet, leurs onglets ne prennent alors plus que la largeur de leurs icônes et ils se fixent à gauche de l’écran. Plus étonnante, la fonction Panorama, que l’on active en cliquant sur un minuscule triangle à droite de la Barre d’onglets, permet de gérer des groupes d’onglets. La gestion des extensions a également été repensée et s’effectue désormais dans un onglet à la présentation plus claire.Autre innovation importante, la synchronisation entre les sessions de navigation d’un ordinateur à l’autre, ce qui nécessitait auparavant l’utilisation d’une extension.

La course à la performance

Mais la bataille des navigateurs s’est déplacée, semble-t-il, sur un autre terrain: celui de la performance. Mozilla y a répondu présent : Firefox 4 est doté d’un nouveau moteur JavaScript et d’un nouveau moteur de rendu pour le HTML5, le standard du Web d’aujourd’hui et de demain. L’accélération matérielle est aussi au rendez-vous. Et dans tous ces domaines, les performances sont à la hauteur des attentes, même si Firefox ne bat pas totalement la concurrence. Clairement, Firefox 4 est une excellente évolution du logiciel : la navigation y est plus véloce que jamais, les pages s’ouvrent très rapidement, les technologies les plus récentes sont présentes, etc. Mais le sentiment d’un logiciel en perte d’identité persiste: son interface graphique rappelle celle de Chrome, choix déjà effectué par Microsoft pour Internet Explorer 9, qui avait également opté pour le bouton de menu unique, copiant en cela Opera … Bref, tous les navigateurs commencent à se ressembler. Et cette nouvelle version de Firefox, très réussie certes, a du mal à se démarquer de la concurrence.

Internet Explorer Vs. FirFox Vs. Chrome Vs. Opera Vs. Safari

Les internautes n’ont pas les mêmes habitudes de navigation selon l’endroit où ils se trouvent: en février 2011, selon les statistiques fournies par StatCounter, Internet Explorer 8 menait la danse au niveau mondial, avec 30,29% des parts de marché.
Il était suivi par Firefox 3.6 avec 25,38% et Chrome 9 avec 12,03%. Sans tenir compte des différentes versions des logiciels, Internet Explorer l’emportait haut la main, utilisé par 45,44% des internautes, suivi par Firefox (30,37%), Chrome (16,54%), Safari (5,08%) puis Opera (2%). Mais en Europe, la donne est totalement différente: Firefox 3.6 caracolait en tête avec 32,46%, suivi par IE8 (26,44%), Chrome 9 (12,37%), IE7 (7,53%) et Safari (3,79%), talonné par Opera 11 (3,32%).

Toutes versions confondues, Firefox domine désormais légèrement en Europe, avec 37,56% des utilisateurs contre 36,44% pour Internet Explorer.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(