Nouveaux produits Apple : iWatch & Apple TV Reviewed by Momizat on . Rating:

Nouveaux produits Apple : iWatch & Apple TV

Tous les passionnés d’Apple en parlent… Et c’est pourtant l’un des secrets les mieux gardés de la silicon Valley. Dans une aile du campus de Cupertino, une centaine d’employés, condamnés au silence, travaillent à réinventer un des objets les plus populaires au monde: la montre. Et elle promet. Car cette « iWatch » serait loin de donner uniquement l’heure. Faite de verre incurvé, elle utiliserait le même système d’exploitation que l’iPhone, iOS, et fonctionnerait de concert avec votre smartphone. Dotée d’un petit écran (1 pouce, selon des sources), elle vous permettrait d’accéder d’un regard à vos rendez-vous, d’identifier la personne qui vous appelle, de lire vos messages, d’accéder à « plans » sans avoir à dégainer votre mobile. Elle disposerait aussi de nouveaux capteurs capables de surveiller votre activité physique ou votre rythme cardiaque… Et pour communiquer avec elle, vous utiliseriez Siri, l’outil de reconnaissance vocale de l’iPhone. Elle pourrait vous servir de passe-par-tout ultime: il suffirait d’approcher votre poignet d’une borne pour payer, ouvrir la porte de votre appartement ou passer les tourniquets du métro…

Penser l’après-smartphone
L’existence de ce projet a été confirmée par les plus grands médias américains. Apple a déposé 80 brevets relatifs à un ordinateur accroché au poignet, et selon la banque d’investissement Jefferies, la machine pourrait être lancée dès cette année à 200 dollars environ. L' »iWatch » est loin d’être un projet anecdotique: tous les géants de la high-tech, tels Google ou Samsung tentent d’imaginer l’après-smartphone, un futur où l’on portera nos ordis comme des vêtements ou des accessoires. « Le poignet est un endroit très convoité par les industriels », confirme un entrepreneur spécialiste français des objets connectés. La montre est selon lui le parfait appareil « post-iPhone »: elle est idéale pour consulter en permanence des informations courtes, en temps réel, auxquelles nous sommes chaque jour davantage confrontés.

Ce n’est pas tout: Apple planche aussi sur un autre projet très ambitieux: un nouveau téléviseur. « Quand j’allume mon poste, j’ai l’impression que je reviens vingt ou trente ans en arrière. La télé un domaine d’intense intérêt pour nous », confiait Tim Cook lors d’une interview à une chaîne américaine il y a quelques Semaines. Il corroborait les quelques mots lancés par Steve Jobs dans la biographie officielle de Walter Isaacson. Le gourou d’Apple avouait à l’époque être « enfin parvenu » à créer la télé de ses rêves, dotée de « l’interface la plus simple que vous pouvez imaginer ». « Elle se synchronise avec tous vos appareils et avec iCloud (le service de stockage de données en ligne d’Apple, Ndlr) », précisait Jobs. Depuis la sortie de Cook, rien n’a filtré… ou presque. Pour Peter Misek, analyste chez Jefferles, l’objectif serait aussi de proposer « un écran ultra-haute définition à un prix abordable » et évidemment les contenus qui vont avec.

Les fans attendent ces produits avec impatience. Car il est urgent qu’Apple les étonne de nouveau, lui qui n’a pas proposé de véritable nouveauté depuis l’annonce de l’iPad en 2010. Certes, ses stores ne désemplissent pas (370 millions de visiteurs l’an dernier!) et ses résultats sont toujours aussi exceptionnels (13 milliards de dollars de bénéfices lors, du dernier trimestre 2012) s’il vous plaît). Mais à force d’attente et devant une concurrence de plus en plus féroce, le doute s’est installé depuis quelques mois chez les inconditionnels… Et à WallStreet. En témoigne la situation boursière du ténor du Nasdaq: en quelques semaines, le cours de l’action d’Apple a dégringolé. Elle a aussi perdu le titre d’entreprise à la plus forte capitalisation au monde.

Apple pris de vitesse par Google
« Rappelez-vous de ces pubs, ‘je suis un Mac et je suis un PC’: le Mac était toujours le type cool. C’est dur à dire, mais je pense qu’Apple est en train de perdre ça. » Qui mieux que Steve Wozniak, le cofondateur de la firme à la pomme, pourrait résumer la situation? Le constat qu’il dresse est sans appel: la magie n’opère plus. Quelques jours plus tôt, à l’occasion d’une conférence en Allemagne, l’affable ingénieur – toujours actionnaire et salarié honorifique d’Apple – lançait ainsi un triste constat: « En ce moment, nous sommes en retard sur les smartphones au niveau des fonctions », expliquait-il, en rendant – un comble! – hommage aux smartphones produits par… Samsung, le nouvel ennemi juré d’Apple.

Ces incertitudes autour des capacités d’innovation d’Apple ont commencé avec le décès de Steve Jobs, mais ont éclaté au grand jour à l’occasion de la présentation de l’iPhone 5. Un mobile tellement attendu, tellement médiatisé au fil des mois et des rumeurs, qu’il a déçu lorsqu’il a enfin été dévoilé en septembre dernier. Habitué à changer la donne, à définir les standards, Apple a semblé avec cet appareil se contenter de coller à la concurrence, sans proposer de nouvelles fonctions bluffantes. Rebelote avec l’iPad mini: un excellent produit, mais peu innovant et clairement commercialisé pour occuper le créneau porteur des petites tablettes.

Apple inquiète davantage lorsqu’on se penche sur ses logiciels, iOS 6, le dernier système d’exploitation de l’iPhone et de l’iPad, a unanimement déçu par son conservatisme et sa principale nouvelle fonction: Plans, une appli de cartographie ratée. En la matière, Apple a clairement été pris de vitesse par Google. Android, qui n’était au départ qu’une pâle copie d’iOS, a non seulement rattrapé son retard, mais s’avère à l’heure actuelle bien plus dynamique et innovant que l’orthodoxe système de l’iPhone. Ce qui est d’autant plus problématique pour Apple qu’à cela s’ajoute son retard, chaque jour plus flagrant, en matière de services en ligne: « À peu près tout ce que fait Apple et qui implique Internet est mal conçu », s’insurgeait récemment Patrick B. Gibson, ancien de Cupertino, qui a notamment contribué à la conception du premier iPad.

Savoir créer des besoins
Apple semble avoir pris conscience de ses faiblesses. Des mouvements d’importance à la tête de l’entreprise ont été remarqués fin 2012. Viré, Scott Forstall, le protégé de Steve Jobs, en charge d’iOS. Depuis Octobre 2012, c’est la « star » d’Apple, le designer Jonathan Ive, qui dirige les équipes chargées des interfaces utilisateur. iOS 7 devrait sous sa direction subir une sérieuse cure de rajeunissement, Apple vient aussi de débaucher le directeur technique d’Adobe (éditeur du célèbre Photoshop), Kevin Lynch, qui connaît les technologies Cloud et les services en ligne sur le bout des doigts. De quoi redonner un sérieux coup de fouet aux technologies Internet de la firme!

Nouveaux produits, nouvelles têtes, nouvelle organisation, cela suffira-t-il à relancer la fabuleuse machine à inventer californienne? La télévision sera un marché difficile à pénétrer, tant ses concurrents – qui maîtrisent toute la chaîne de production – ont pris de l’avance. Quant à l’iWatch, certains y croient dur comme fer et disent que « Apple a cette capacité de créer des besoins. Lancer une montre, c’est aussi nous dire: si vous ne portez pas ça, vous êtes ringard! ».

 

Apple iWATCH : Une montre intelligente pour la fin 2013?

Bientôt indispensable? Avec cette montre intelligente, dessinée ici en s’inspirant des brevets déposés par Apple, la firme de Cupertino imagine l’après-iPhone.
Ce petit terminal permettrait notamment d’accéder en un clin d’œil aux infos dont on a besoin… Mais pourrait aussi servir de passepartout numérique, pour payer ou franchir les barrières du métro d’un simple geste.

  • L’INFO
    Pas de clavier sur cette montre, Siri fera office d’interface. En un clin d’œil vous accéderez à la météo, à vos SMS ou à l’actualité brûlante.
  • LA SANTE
    Avec ses capteurs, la montre suit votre activité physique, la qualité de votre sommeil, votre fréquence cardiaque.
  • LA NAVIGATION
    Plutôt que de sortir votre mobile pour vous repérer en ville, il suffit de jeter un œil à votre montre pour savoir où vous vous trouvez et connaître votre destination.
iWatch : La montre intelligente Apple

Apple iWATCH : Une montre intelligente pour la fin 2013?

 

Apple TV ou iTV: Fin d’année, ou en 2014?

La télé réinventée par Apple tournera avec un système d’exploitation proche de celui de l’iPhone et de l’iPad. Pour la contrôler, une télécommande minimaliste et des commandes gestuelles et vocales seront au programme. On pourra évidemment installer les Applis que l’on souhaite, comme Twitter, via l’App Store.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(