Nouveaux iPods 2012 : Touch, Nono et Shuffle Reviewed by Momizat on . Rating:

Nouveaux iPods 2012 : Touch, Nono et Shuffle

Nouveaux iPods 2012 : Touch, Nono et Shuffle en couleurs

Les baladeurs d’Apple n’ont pas tiré leur révérence. Plus puissants mais toujours aussi autonomes, ils reviennent pour séduire une clientèle jeune … et exigeante.

Descente en pente douce. Depuis 2009, les ventes d’iPod s’effritent inexorablement. La faute à l’iPhone dont les fonctions musicales font naturellement de l’ombre aux baladeurs. Pour autant, Apple n’abandonne pas ce marché, dont il reste la locomotive. La marque vient de lancer de nouveaux iPod touch et nano, près de deux ans après leur dernière mise à jour.

Modèle phare, l’iPod touch cinquième génération, est une fusion habile de l’iPhone 5 et de l’iPhone 4S. Du premier, il reprend la forme et une partie du design. Du second, il hérite de l’équipement. Son châssis en aluminium anodisé mesure à peine 0.61 cm d’épaisseur et pèse tout juste 88 g. Un vrai régal! Coquetterie, celui-ci est dorénavant décliné en différents coloris acidulés, comme naguère les seules gammes nano et shuffle. Tout en longueur, son écran de 4 pouces (10,6 cm) est quasi identique à celui de l’iPhone 5. D’après les tests, il est juste un peu moins lumineux (527 cd/m² contre 550 cd/m²) et légèrement plus contrasté (1285:1 contre 1145:l). Mais qu’il s’agisse de lire une page Web ou de regarder une vidéo, le confort de lecture est au final identique à celui du nouveau smartphone. Un bémol toutefois, l’extrême finesse de l’appareil a contraint la firme de Cupertino à supprimer le capteur de luminosité ambiante. Du coup, il faut parfois ajuster, soi-même le rétroéclairage de l’écran. En pratique, régler la luminosité au 3/4 du maximum suffit dans presque tous les cas.

Des ingrédients de qualité

Mais l’écran n’est que la partie visible des nouveautés. Sous la carapace, les composants retenus sont de meilleure qualité que ceux qui étaient embarqués dans la génération précédente. Ainsi, la puce A5 double cœur cadencée à 800 MHz remplace la A4 mono-cœur à l GHz. Et la mémoire passe de 256 Mo à 512 Mo. Conséquence directe, le nouveau système iOS 6, son interface et la majorité des 700 000 applications de l’App Store réagissent instantanément. En particulier les jeux: avec la nouvelle puce graphique, dotée elle aussi d’un double cœur, ces derniers n’en sont que plus beaux, loin devant ce que promettait l’iPod touch de quatrième génération. Même les titres utilisant au maximum la 3D et des effets en temps réel (comme Galaxy on Fire 2 HD, WildB1ood ou Lili) fonctionnent sans le moindre ralentissement.

Au tests réalisés avec le logiciel de mesure Geekbench, l’iPod touch version 2012 obtient 626 points contre 381 seulement pour le précédent modèle sorti en 2010 alors que l’iPhone 4S atteint, lui, les 627 points. Plus fort encore: avec l’application SunSpider, qui mesure – en millisecondes – la capacité du navigateur à gérer les Java Script. le nouveau touch fait un meilleur chrono que l’iPhone 4S : 1789 ms contre 1835 ms pour le smartphone. Conclusion: le baladeur ne manque pas de ressources.

Endurant à souhait

Ces caractéristiques lui permettent d’inaugurer une fonction de photo panoramique. L’appli Photo est en mesure de prendre plusieurs clichés sur 240° et de les assembler en une seule image. Cette fonction existe aussi sur l’iPhone 5, puisque l’iPod touch est équipé du même bloc optique. Son capteur, en revanche, limité à 5 Mégapixels comme sur l’iPod précédent, s’en sort bien en basses lumières et produit des photos de bonne qualité.

En dépit de cette montée en puissance, l’autonomie de l’appareil ne faiblit pas: 7h30 en lecture de vidéo, selon les mesures, soit 15 minutes de moins que l’iPod de quatrième génération et 30 minutes seulement en dessous de la durée officielle annoncée par Apple. Et en lecture audio, le score est incroyable: presque 44 h (à cinq minutes près, soit 4h de plus que les chiffres donnés par Apple). En surf Wi-Fi, enfin, l’iPod touch atteint 8h 10, ce qui est plus qu’honnête.

Seule ombre au tableau, 1e tarif de l’appareil: 329 euros pour le modèle 32 Go et 439 euros pour le 64 Go, des prix en augmentation par rapport à la génération précédente qu’Apple maintient encore en vente.

Nano, tout pour la musique

Mais l’iPod touch ne doit pas faire oublier le nano et sa septième génération. Celui-ci change une nouvelle fois de forme. Son boîtier en aluminium anodisé et coloré, qui ne pèse que 31 g, aurait presque des airs d’iPod touch… nano! L’écran tactile de 2,5 pouces (6,35 cm), réactif et précis, permet de naviguer dans une interface proche de celle d’iOS, avec des grosses icônes et quelques menus venus du passé, mais sans la possibilité d’installer des applications. Il affiche également de gros pixels, auxquels on n’est plus habitué. Ce n’est pas franchement gênant, car la lecture des vidéos est anecdotique sur ce type d’appareil. Rappelons qu’il faut svnchroniser l’iPod avec iTunes pour y transférer des vidéos aux formats acceptes par la Pomme. Le DivX n’en fait pas partie.

Le iPod nano est avant tout un baladeur musical, équipé lui aussi du nouveau connecteur Lightning. Il vous faudra donc acquérir un adaptateur si vous possédez une enceinte dotée de l’ancienne prise. À moins d’exploiter le Bluetooth 4.0 pour diffuser le son – sans fil – sur une enceinte compatible.

Le nana propose aussi d’écouter la radio FM et d’enregistrer jusqu’à 15 minutes d’émissions à lire en différé. On y retrouve également la fonction Fitness, qui fera le bonheur des marcheurs et des coureurs, équipés de chaussures Nike+, puisqu’elle leur permet de suivre leur progression (distance parcourue, calories brûlées, etc.). Et les sessions sportives pourront prendre des allures de marathon, car l’autonomie est excellente: 30h30 environ en lecture audio et 4h25 en lecture de vidéo. Ce nouveau iPod nano, disponible en sept couleurs avec 16 Go de mémoire, est vendu moins cher que son prédécesseur, 179 euros. Un prix, de prime abord élevé, mais qui se justifie, tout comme celui du iPod touch, au vu de la qualité de ces baladeurs étalons.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(