Consoles 2012 : Sony PS Vita et Nintendo Wii U Reviewed by Momizat on . Rating:

Consoles 2012 : Sony PS Vita et Nintendo Wii U

Consoles 2012 : Sony PS Vita et Nintendo Wii ULa première nouvelle machine sera une portable, et, excusez du peu, la Rolls du genre : la PS Vita. Sony a-t-il tiré les leçons de ses erreurs sur les différents modèles de PSP? À en juger par les spécificités techniques, et nos premiers essais de la console, l’exigence graphique n’a pas baissé, loin s’en faut.

Il suffit de voir tourner un Uncharted: Golden Abyss pour s’émerveiller devant ce superbe écran capable d’afficher tant de détails! Si, en son temps, la première PlayStation portable était qualifiée de PS 1.5 (à mi-chemin entre PS2 et PS3), la PS Vita fait vraiment office de PS 2.5. À tel point qu’il paraît concevable de jouer avec des titres graphiquement identiques à des versions de salon, voire de prolonger l’expérience de jeu commencée sur sa PS3 en mode nomade avec sa PS Vita!

D’ailleurs, les projets dans celle direction se multiplient. Les fonctions tactiles et accéléromètre paraissent certes accessoires, face à un poids et une autonomie de l’engin qui posent question. sans parler du prix, qui fâche un peu, 250 euros pour un modèle dépourvu de 3G, des cartes mémoire propriétaire de 32 Go annoncées autour de 110 euros …

Seules des titres exceptionnels pourront changer le donne. Mais une fois que nos yeux se seront adaptés à ce nouveau standard de qualité portable, quid de nos mains? Vu l’aspect hautement gadget de l’utilisation des nouvelles fonctions, on s’attend surtout à du portage, du recyclage de jeux déjà connus sur consoles de salon – au GamePlay identique donc. Vu la qualité du catalogue de Lancement européen (le 22 Février 2012), on va quand même attendre de s’y essayer pour s’en plaindre!

Ni Wii, ni non
Ceux qui voulaient de la portable de luxe étant bientôt servis, restent ceux qui tournaient encore à La console basse définition en pleine ère HD: on parle évidemment des processeurs de Wii. Loin d’avoir démérité, la machine Nintendo a su faire fi des critiques, notamment concernant ses graphismes à la peine, pour rassembler un maximum de nouveaux joueurs devant la motion Gaming.

Mais aujourd’hui, même tata Suzanne ne supporte plus cette réalisation d’un autre âge, et Big N l’a compris. La Wii U va donc débarquer dans le courant de l’année 2012 avec des concepts plein sa musette et des capacités revues à la hausse … reste à savoir si le constructeur japonais va réitérer l’exploit de la Wii.

Un peu à l’image de la 3DS après la DS, le concept de la Wii U après la Wii semble moins fort, plus attaché à des détails ou à de la technique, ce qui n’a jamais été le point fort de Nintendo en son temps. Et si les exclusivités comme Mario Smash Bros ou Zelda auront encore une fois le beau rôle (Surtout revisitées à la sauce haute définition!), les autres titres, ceux des développeurs tiers, n’afficheront pas mieux que l’image d’un titre tournant sur Xbox 360 ou PS3, alors que la Wii U est censée leur être supérieure. Les fonctions tactiles de la tablette faisant office de manette ne compenseront pas longtemps cet état de fait, et ne parlons même pas du onlne, laissé en friche des années par Nintendo ou pollué par des systèmes de protection trop zélés (les codes amis, l’horreur!).

Autant dire que si le prochain E3 voit les annonces de remplaçantes pour nos Xbox 360 et PS3, la Wii Ua du souci à se faire. Sauf si, grâce à sa malice habituelle, Nintendo a anticipé le coup et nous réserve un rebondissement digne d’une fin d’épisode de 24 heures chrono.

Bouder n’est pas jouer
Alors voilà, on vous dresse volontairement deux bilans pas très engageants sur les nouvelles consoles à venir. Car si on donne la liste complète des titres prévus, il y en a forcément un qui vous fera craquer.

Et que l’on sait très bien qu’entre les spéculations sur les données constructeur et un produit final en main, il y a une gouffre, parfois rempli de bonheur, parfois de reproches.

En son temps Nintendo DS ne convainquait pas avant que les joueurs la prennent en main. Quelques coups de stylet plus tard, l’opération séduction était un succès sans précèdent. A l’inverse, des machines bourrées de techno sans ludothèque digne de ce nom, ou juste envahies par des redites (la PSP?), n’ont pas connu un tel engouement. Pendant que vous dégusterez les nouveautés sur vos consoles actuelles, on dressera un bilan sans concession concernant les petites nouvelles dès leur sortie.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(