Tablettes tactiles : Évolution du marché et tendances 2012 Reviewed by Momizat on . Rating:

Tablettes tactiles : Évolution du marché et tendances 2012

Tablettes tactiles : Tendances 2012En France, il s’est vendu 1,45 million tablettes tactiles en 2011. Ce chiffre astronomique, provenant du très sérieux cabinet d’études GfK (qui ne prévoyait à l’origine qu’un million d’unités), a été relayé par nos confrères des Échos. La tablette tactile séduit! Peut-être pas encore autant que les ordinateurs portables, mais bien plus que les ordinateurs de bureau. Et vous seriez actuellement environ 2 millions à en avoir une. Faut-il alors s’attendre à une année 2012 riche en nouveautés sur un segment de marché aussi porteur? Certainement! Mais dans la continuité des tendances amorcées l’année passée.

Évidemment, nous sommes nombreux à spéculer sur la date de sortie de l’iPad 3, présumée pour la fin du premier trimestre. Mais avec Apple, on ne peut être sûr de rien. De l’iPad 3 on attend surtout – outre un regain de puissance avec, se murmure-t-il, un processeur quadricœur – un écran HD « Retina Display » affichant une définition de 2048 points par 1536. De quoi tenir la dragée haute à Acer qui, lors du CES, présentait sa tablette Iconia Full HD. Arrivée prévue en France au deuxième trimestre 2012. Mais cette bataille des écrans ne fait que commencer: la montée en définition sera, sans aucun doute, une grande tendance de 2012.

Des puces toujours plus puissantes. Pour animer les vidéos, les applications et surtout les jeux sur de tels écrans, il faudra des processeurs à la hauteur. Acer et Asus ont choisi la puce Tegra 3 de Nvidia qui tire ses performances, entre autres, de son processeur graphique GeForce ULP. ULP pour Ultra Law Power, autrement dit ultra basse consommation. Un processeur « dodécacœur », soit 12 cœurs qui font effectivement leurs preuves lorsqu’il s’agit d’afficher, dans les jeux, des animations à base d’images de synthèse réclamant de lourds calculs mathématiques. Preuve de la puissance du GeForce ULP, l’Eee Pad Transformer Prime d’Asus, commercialisée dans les prochains jours, permettra aux amateurs de 3D de jouer en relief en connectant leur tablette à un téléviseur 3D avec un câble Micro-HDMI 1.4. Et pour toutes les autres activités, les 4 cœurs de l’unité centrale (CPU) du Tegra 3, cadencés à 1,3 GHz, feront leur office à merveille. Particularité, le processeur de Nvidia bénéficie même d’un cinquième cœur réservé à certaines tâches récurrentes nécessitant moins de puissance, comme le maintien en veille de la tablette ou encore la consultation des mails.

Pour les pros aussi. Mais les maîtres du processeur à l’architecture x86 comptent bien, eux aussi, faire battre les cœurs de quelques tablettes, et venir ainsi concurrencer l’architecture ARM, qui s’est imposée sur ce marché.
Du côté d’Intel, ce sera avec l’Atom Clover Trail un processeur à deux cœurs seulement. Et si l’on sait déjà qu’Acer et Lenovo s’en serviront dans des tablettes qui verront le jour au troisième trimestre, celles-ci seront davantage destinées aux professionnels qu’au grand public. Ne serait-ce qu’à cause de leurs prix, annoncés entre 600 et 900 $.
De son côté, AMD entend aussi tirer son épingle du jeu en continuant de s’appuyer sur son processeur Fusion Z0l. Celui-ci équipe déjà l’Iconia Tab W500 d’Acer, une tablette sous Windows 7 sortie l’année dernière et commercialisée autour de 500 €, et la WinPad 110W de MSI, disponible le mois prochain pour à peu près le même prix.
L’AMD Fusion Z01, processeur bicœur cadencé à 1 GHz se caractérise par son circuit graphique intégré Radeon HD 6250, capable de prendre allègrement en charge l’accélération graphique de l’interface Android. Et tant qu’à faire, dans sa toute dernière version, la 4.0.3.

Au chapitre des systèmes d’exploitation, cette année va être cruciale pour Google, mais aussi pour Microsoft. La version 4 d’Android (alias Ice Cream Sandwich) est une évolution majeure de l’OS mobile de Google qui se décline à la fois pour smartphones et tablettes. Et ce, tant d’un point de vue visuel que fonctionnel. Plus beau, plus ergonomique et plus performant, il équipera très bientôt certaines tablettes, en particulier celles de la série Xoom de Motorola. Mais aussi les modèles 80 G9 et 101 G9 d’Archas, l’Eee Pad Transformer Prime d’Asus et les Tablet S et P de Sony. Aussi attendu, si ce n’est plus, que la prochaine version d’Android, Windows 8, pensé dès sa conception pour le tactile, débarquera aussi cette année sur nos écrans portables, et pas uniquement sur ceux cachant un processeur Intel. Si Microsoft devait réussir son pari, alors il pourrait se produire une petite révolution dans le monde des tablettes.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(