Windows 8 : Le prochain OS de Microsoft Reviewed by Momizat on . Rating:

Windows 8 : Le prochain OS de Microsoft

Windows 8

C’est une petite bombe que Microsoft a lâchée durant sa traditionnelle conférence d’ouverture du CES. Le patron de la firme, Steve Ballmer (en photo) a en effet annoncé que le prochain Windows ne sera plus réservé aux architectures x86 et x64 d’Intel et AMD, qui font tourner la plupart de nos PC. Windows 8 pourra être installé sur des System on Chip (SoC), ces puces que l’on retrouve généralement dans les smartphones et les tablettes, et qui regroupent en leur sein la plupart des composants: processeur principal, processeur graphique, modules sans fil, contrôleur mémoire. etc. L’intérêt de ces puces? Elles sont particulièrement adaptées pour les connexions sans fil. savent exécuter la plupart des tâches effectuées par un PC traditionnel, et surtout, elles consomment très peu d’énergie. Un défi essentiel que les architectures x86 n’ont jamais réussi il relever, et ce malgré les tentatives d’Intel avec ses processeurs Atom. Ces derniers sont largement répandus dans les netbooks, beaucoup moins dans les tablettes, et totalement absents sur le marché des smartphones. Les fabricants leur préfèrent les processeurs signés ARM, Texas Instruments, Nvidia et, surtout, Qualcomm. dont les processeurs SnapDragon cadencés à plus de 1 GHz ont emmené les smartphones dans une nouvelle dimension ces derniers mois.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft décide d’ouvrir Windows à d’autres plates-formes. En 1993 déjà, la firme lançait des versions de Windows 3.1 compatibles avec les processeurs MIPS et Alpha, et plus tard avec les PowerPC d’IBM: elle avait commencé le développement d’une version de Windows 2000 non basée sur x86 (qui n’a jamais dépassé le stade de la bêta). L’éditeur avait ensuite tout stoppé pour se concentrer sur la plate-forme que préconisait Intel jusqu’à maintenant: x86 et sa déclinaison 64 bits, x64. Ce partenariat technologique a permis à Intel et Microsoft de s’imposer sur le marché du PC. Perché sur son piédestal. le duo n’a pas vu venir la montée en puissanœ d’une Ilouvelle génération de terminaux plus mobiles et répondant à des exigences bien différentes. Intel s’était même débarrassé de sa division ARM en 2006, alors même que ses processeurs Xscale équipaient les PDA et les smartphones de Motorola. Palm et RIM. En ouvrant Windows à de nouvelles architectures, Microsoft remet en question son alliance avec Intel, à qui il reproche de ne pas avoir su voir venir cette transition.

Il faut dire que les concurrents de Microsoft n’ont pas chômé. Apple, déjà. qui a très tôt pris la voie que Microsoft vient d’entamer. C’est ainsi que l’iPhone, l’iPad et même l’Apple TV partagent avec Mac OS X le même kernel. Google, aussi, qui a fait d’Android le système mobile le plus actif du secteur, et qui sera décliné dans les prochaines semaines dans une version 3.0 dédiée aux tablettes. Pour Microsoft, il s’agit désormais de développer un noyau commun à toutes les versions de son OS, sur lequel viendront se greffer différentes interfaces utilisateur. C’est ce que sera Windows 8 … en 2012. D’ici là, ses concurrents auront encore avancé à pas de géants. Reste à savoir si Microsoft a encore les moyens de rattraper son retard.

La structure de Microsoft Windows 8

Structure Windows 8Depuis huit ans, Microsoft cherche à moderniser l’architecture interne du système vers une meilleure organisation des composants individuels, dans le but de supprimer les redondances existantes (projet MinWin). Cet effort consiste aussi à séparer le Bureau du reste du système. Ce !:lui sera enfin concrétisé avec Windows 8 qui bénéficiera d’interfaces utilisateur évolutives en fonction des périphériques qui l’exécutent. Comme la version x86 de Windows, sa déclinaison ARM devrait profiter du support du .NET Framework, de Silverlight, de Flash et de HTML 5 pour ne pas se retrouver totalement dépourvue d’applications compatibles. Des environnements d’exécution bien connus des développeurs, et qui devraient donc faciliter le portage de leurs applications.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(