Android 4.1 : Google reprend de l’avance sur Apple Reviewed by Momizat on . Rating:

Android 4.1 : Google reprend de l’avance sur Apple

Android 4.1 : Google reprend de l'avance sur Apple

Android Vs iOS continue et cette fois c’est Android qui marque des points avec sa nouvelle version 4.1 qui apporte plusieurs nouveautés et innovations : Assistant vocal intelligent, prise rapide de photos, lifting de l’interface… , certaines innovations sont bouffantes!

«Quelle heure est-il à Tokyo?» «Il est 23 heures 17», vous répond immédiatement une voix de Jeune femme. «Combien font 17% de 520€ ?» «88,40€.» «Est-ce qu’if va pleuvoir demain?» « Non, demain il fera beau avec une température de 32 °C.» Android 4.1 est incroyable! Répondant au nom de code Jelly Bean (une sorte de Dragibus confiserie très populaire aux USA), Android 4.1 n’est pas une version aussi majeure que son prédécesseur, Android 4.0 (nom de code Ice Cream Sandwich). Ce dernier avait été le système unificateur entre le monde des tablettes et celui des smartphones, qui jusqu’alors fonctionnaient avec des systèmes d’exploitation mobiles différents. Jelly Bean est donc plus une version mature d’Android, avec de nombreuses améliorations fonctionnelles et ergonomiques. Comme nous l’avons vu, la vraie surprise vient du moteur de recherche Google Search et de l’assistant vocal Google Now. plus efficaces à eux deux que Siri, l’assistant vocal de l’Phone 4S.

Pourquoi Apple est-il battu dans la reconnaissance vocale? D’une part, cela fait plus longtemps que Google travaille dans ce domaine, collectant depuis des lustres des millions d’empreintes vocales d’utilisateurs du monde entier, et affinant ainsi petit à petit son modèle d’analyse et la qualité de sa reconnaissance vocale. Le géant du Web a réussi l’exploit de compresser son modèle d’analyse vocal dans un fichier suffisamment petit (22 Mo) pour tenir dans la mémoire d’un téléphone ou d’une tablette. Résultat: avec Android 4.1, dicter le texte d’un mail ou d’un SMS ne nécessite plus d’être connecté à Internet, contrairement à l’assistant vocal d’Apple.
D’autre part, Google met à profit son expérience unique dans les moteurs de recherche et notamment de la recherche contextuelle. Derrière Google Search se cache le projet Knowledge Graph, une base de données de 500 millions de mots (personnes, lieux, objets…) complétée par 3,5 milliards de relations et d’attributs. Ainsi, le mot «Rio» peut être associé, selon le contexte, à la ville, au film d’animation ou à un casino de Las Vegas. Cette base de données phénoménale est animée par des dizaines de milliers d’ordinateurs répartis dans le monde entier. Ces machines traitent votre recherche à distance et restituent le résultat quasi instantanément sur votre smartphone ou sur votre tablette. Ainsi, Google Search analyse votre empreinte vocale, comprend le sens de votre phrase et donne immédiatement la réponse à votre question. Avec Android 4.1, il est plus rapide de dicter un calcul que d’utiliser la calculatrice du téléphone mobile!

L’innovation change de camp
Cette facilité d’accès il l’information est inédite. À tel point que le moteur de recherche devient plus agréable è utiliser sur un smartphone ou sur une tablette que sur un ordinateur, Avec le boom des srnartphonss, l’innovation a changé de camp, en passant des PC aux mobiles et aux tablettes. Un bémol toutefois. pour le moment. Google Search ne répond aux Questions qu’en anglais. Une version française est prévue, mais au moment d’écriture de cet article, le géant du Net n’était pas en mesure de divulguer la date de disponibilité du système dans la langue de Molière.

La fonction Google Now se révèle tout aussi impressionnante. Présentée comme un assistant personnel, celle-ci devance vos désirs en analysant vos habitudes, vos déplacements et vos rendez-vous pour vous proposer des informations à l’instant approprié. Il vous donne spontanément la météo avant de quitter votre domicile le matin. Quand vous êtes près d’une station tian de bus ou de train, il vous informe des prochains horaires de passage. Quand vous avez un rendez-vous, il vérifie le trafic routier et vous alerte pour que vous ne soyez pas en retard compte tenu des embouteillages. À l’étranger, il règle votre smartphone pour vous faciliter les conversions de devises ou les traductions. Cette fonction, qui anticipe une partie de vos besoins en informations, n’a pas d’équivalence à ce jour sur le marché.
L’autre domaine où Android était en retard sur Apple concerne la fluidité de l’interface. Dans Android 4.1. Google a remédié au problème de réactivité avec son Project Butter, littéralement Projet Beurre. Derrière cet étrange nom de code se cache une série d’optimisations concernant l’affichage. La première est la prise en charge de la synchronisation verticale (vsynch, en anglais) entre les images produites par le processeur graphique et le rendu à l’écran: la fréquence d’affichage devient constante, à 60 images par seconde. Finis les écrans noirs et les images hachées du moins si votre smartphone est assez récent et puissant pour exploiter cette fonction. Ensuite, le Projet Butter prend en charge le triple tampon (triple buffering), bien connu des joueurs de jeux vidéo sur PC. La fluidité est améliorée parce que le terminal stocke les images qui suivent celle qui est affichée dans une mémoire très rapide.

L’interface d’Android 4,1 est donc nettement plus réactive. Google en a profité pour l’améliorer encore. Ainsi, Google Search est accessible de partout en maintenant la touche Home appuyée et en déplaçant le doigt vers le logo Google (pour les mobiles sans boutons physiques). Les notifications intelligentes, l’écran de déverrouillage, le clavier virtuel et l’accès rapide à la galerie photo sont autant de nouveautés qui améliorent la vitesse d’utilisation des appareils mobiles équipés d’Android. D’autres changements pour améliorer l’ergonomie sont moins visibles: le navigateur Web est plus rapide et consomme moins de ressources mémoire et processeur, un widget permet d’afficher directement les SMS et MMS sur le Bureau, les photos des contacts sont récupérées automatiquement de Google+…
On regrette toutefois que Chrome ne soit pas devenu le navigateur Web par défaut du système, comme sur la tablette Nexus 7, vendue par Google.

Un système populaire
Dernier point faible que les détracteurs reprochaient à Android: son manque d’applications. Là encore, Google rattrape Apple à très grands pas. Si l’App Store de la firme à la pomme contient plus de 650000 applications, Google Play, le magasin d’Android, en totalise pas moins de 500000 et, maintenant, tout comme Apple, comprend des livres et des films. Le développement frénétique d’applis pour Android montre que cette plateforme est devenus très importante dans le paysage mobile mondial. Selon la société d’analyse IDC, au deuxième trimestre 2012, 68.1% des smartphones vendus étaient des Android, soit une progression de 106,5% en on an, contre 16,9% de parts de marché pour les iPhone, en progression de 27,5% sur un an. La dynamique est donc bien du côté de Google. Pourquoi un tel succès? D’abord, parce que le code du système est ouvert, la communauté des développeurs apportant sans cesse et très vite des améliorations. Ensuite, parce que des centaines de téléphones et de tablettes utilisent Android, avec des modèles dont les prix démarrent à moins de 100 €. Alors que du côté d’iOS, tout est régi par Apple, qui fixe ses prix et ses conditions. Enfin, les appareils fonctionnant avec Android bénéficient de la richesse de l’univers des services Google: Gmail, Drive, Maps, Street View… gérés par un seul compte mail.

Le problème des mises à jour
Les nouveautés apportées par Jally Bean sont suffisamment intéressantes pour mettre à jour son mobile ou sa tablette. Encore faut-il déjà être muni de la version précédente (4.0). Sorti au mois de juin dernier, Android 4.1 n’équipe pour le moment qu’une poignée d’appareils, principalement ceux de Google: les smartphonss Nexus S et Galaxv Nexus, ainsi que les tablettes Xoom 2 et Nexus 7. D’autres appareils (voir en bas) devraient être mis à jour avant la fin de l’année, les fabricants sont libres d’ajouter leur surcouche (Touchwizz pour Samsung, Sense pour HTC…), ce qui peut retarder les mises à jour vers Android 4.1.
Espérons que cette version du système de Google sera adoptée plus rapidement qu’Android 4.0! Au 1er août 2012, seuls 16% des srnartphones et tablettes Android tournaient avec la version 4.0, 60,6 % toujours avec Android 2.3 et 15,5 % avec Android 2.2, un système vieux de deux ans, une éternité dans le monde bouillonnant de la mobilité.

Nouveautés Android 4.1 : Quoi de neuf alors?

  • Une reconnaissance faciale beaucoup plus efficace
    Introduit avec la version Android 4.0, le déverrouillage du terminal par reconnaissance faciale est une méthode rapide pour sécuriser son mobile. Il suffit de présenter son visage à la caméra située en façade de l’appareil et on accède à la page d’accueil du téléphone. Seul hic: une photo de soi suffisait comme sésame. Android 4,1 supprime cette faille de sécurité en ajoutant une option de détection de mouvements: un clin d’œil et vous entrez.
  • Un écran de déverrouillage avec plus de fonctions
    L’écran de déverrouillage du téléphone donne désormais directement accès à l’appareil photo et au moteur de recherche de Google. Cela permet de prendre une photographia en moins de 5 secondes, depuis un appareil en veille, ou d’obtenir une réponse à une question en saisissant une rapide requête sur Google Search. Vous accédez à ces deux fonctions en faisant glisser votre doigt sur l’icone de l’appareil photo ou sur le logo de Google.
  • Des widgets redimensionnables
    Avec Jelly Bean, personnaliser son écran d’accueil devient un jeu d’enfant grâce aux widgets, ces petites applications qui affichent la météo, l’heure, le cours de la Bourse, un raccourci vers un contact ou vers une page Web. Désormais, quand vous placez un nouveau widget sur le Bureau, les autres se déplacent automatiquement pour laisser la place au nouveau venu. Et quand un widget est trop grand, il se redimensionne automatiquement pour trouver sa place.
  • Des notifications intelligentes
    Android 4,1 apporte une mise à jour majeure aux notifications avec l’ajout de boutons d’action. Si, par exemple, vous ratez un appel, la notification vous permet de rappeler directement la personne ou de lui envoyer un SMS. De la même manière, les notifications de courriels permettent de lire les messages, et les notifications de MMS d’afficher ou d’enregistrer sur le terminal une photo en pièce jointe. Et si vous êtes en retard à une réunion, vous pouvez prévenir tous les participants.
  • Un accès plus rapide aux photos
    Dorénavant, il n’est plus nécessaire de quitter l’application Appareil photo pour supprimer un cliché ou pour faire le tri dans votre galerie de photos! Une fois votre dernier cliché capture, faites-la glisser avec votre doigt vers le haut de l’écran pourvoir défiler les photos prises récemment. Et, lorsque vous regardez votre Galerie et qu’un cliché ne vous plaît pas, un simple mouvement de doigt vers le haut supprime l’indésirable.
  • Un clavier virtuel plus pratique
    Le clavier Android s’améliore enfin. Il est capable d’analyser votre façon d’écrire pour peaufiner ses suggestions de corrections orthographiques.
    Par ailleurs. la touche Apostrophe est immédiatement accessible, a côté de la touche N. Et si vous n’avez pas le courage d’écrire, vous pouvez dorénavant utiliser la dictée vocale sans être obligatoirement connecté à Internet (uniquement en langue anglaise, pour l’instant).
  • Android 4.1 répond à toutes vos recherches
    Il n’aura jamais été aussi simple st rapide de faire des recherches. Android 4.1 met deux outils à votre service Google Search et Google Now. Accessible à tout moment, le premier utilise la puissance du Knowledge Graph, le croisement des bases de données Internet (Wikipédia, Answer.com… ) pour donner les réponses exactes à vos questions, qu’il est possible de poser par écrit ou, plus rapidement, en les dictant à son terminal. Pour certaines questions dont il a directement la réponse (prévisions météo, calculs, casting de séries TV ou de films…), votre téléphone ou votre tablette vous répondra avec la voix d’une jeune femme étonnamment peu synthétique. Cette synthèse vocale n’est pour le moment disponible qu’en anglais.
    De son côté, Google Now devance vos questions et vous fournit des renseignements en fonction de vos habitudes et ds votre situation géographique.

Les appareils qui peuvent être mis à jour sous Android 4.1

  • Les smartphones :
    > Google Nexus S et Galaxy Nexus
    > HTC One S, X et XL
    > Samsung Galaxy Note, Note 2, Galaxy S2 et Galaxy S3
  • Les tablettes :
    > Acer Iconia Tab A110, A200, A210,  A700
    > Asus Eee Pad Slider et Transformer
    > Asus Transformer Infinity, Pad et Prime
    > Motorola Xoom Wifi, Xoom 2, Xoom 2 Media Edition
    > Samsung Galaxy Tab2 (10,1″ et 7″), Tab 7″ Plus, Tab 7.7
    > Toshiba AT200, AT270, AT300

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(