Comparatif 2013 des meilleurs smartphones à prix raisonnables Reviewed by Momizat on . Rating:

Comparatif 2013 des meilleurs smartphones à prix raisonnables

Comparatif 2013 : Meilleurs smartphones à prix raisonnablesWindows Phone 8 est lancé et Android jouit d’un engouement sans précédent. Jamais la concurrence n’aura été aussi rude et c’est le consommateur qui en profite avec des smartphones de plus en plus performants et de moins en moins chers.

Depuis le Nexus One il y a près de trois ans, Google continue sur sa lancée en proposant des smartphones qui se distinguent toujours par un bon rapport qualité/prix. Jamais révolutionnaire mais toujours équilibrés et bénéficiant de mises à jour logicielles très régulières, ils n’ont en revanche jamais atteint le succès commercial d’un HTC Desire ou d’un Samsung Galaxy S2. Une situation qui pourrait bien changer avec l’arrivée du Nexus 4. Sur le papier, ce smartphone fabriqué par LG affiche des caractéristiques haut de gamme relativement classiques. En revanche, son prix est vraiment très bas avec 300 euros pour la version 8 Go et 350 pour la 16 Go !Il s’agit donc d’un smartphone haut de gamme au prix du milieu de gamme. Assez logiquement, Google a visiblement quelques problèmes de stocks au lancement. Le Nexus 4 change radicalement la donne sur le marché des smartphones, au point qu’il est difficile de vous conseiller d’acheter un autre modèle tant que les autres constructeurs n’auront pas aligné leurs prix. On se demande même si la concurrence va être capable de suivre! Il est en effet probable que Google ne fasse que très peu de marge sur le Nexus 4 et compte sur l’achat d’applications Play Store pour gagner de l’argent. Une stratégie que ne peuvent évidemment pas adopter les constructeurs classiques.

À l’ouest rien de nouveau
Du point de vue matériel, les évolutions de ces derniers mois sont relativement mineures. En l’absence de tout nouveau processeur, on reste sur de, bases connues comme le Qualcomm S4 ou le Tegra 3 de Nvidia. Si la puce de Nvidia est sur le papier et dans la plupart des tests plus puissante que celle de Qualcomm, dans les faits l’écart ne saute pas aux yeux. Seuls les jeux vidéo affichent une vraie différence, avec des versions optimisées pour le Tegra. Pour le stockage, la situation est chaotique. Nombre de smartphones embarquent peu de mémoire par défaut. Une faiblesse qui est souvent compensable par l’ajout d’un lecteur de cartes micro-SD mais qui a une fâcheuse tendance à disparaître sur les modèles les plus haut de gamme. Pour finir, les écrans continuent leur montée en résolution. Le 720p est désormais un minimum pour le haut de gamme et HIC vient même d’annoncer un smartphone de cinq pouces en résolution Full-HD!

Nouveaux systèmes d’exploitation
Après iOS 6 d’Apple il y a quelques mois, c’est au tour des systèmes d’exploitation Android et surtout Windows Phone d’avoir droit à d’importantes mises à jour. Chez Google, la version 4.2 accompagnant la sortie du Nexus 4 n’a pas eu le droit à un nom particulier, mais elle apporte tout de même son lot de nouvelles fonctions. En dehors d’une interface plus fluide que jamais (les progrès effectués à ce niveau sont incroyables), c’est surtout la partie photo qui connait de grosses évolutions. Outre une interface repensée bien plus efficace avec un accès direct à la plupart des options, l’application en elle-même est nettement plus réactive. On remarque également l’apparition d’un nouveau type de panorama qui permet de prendre des clichés à 360 degrés. Rester bien stable lors de la prise de vue demande un peu d’entrainement mais une fois que l’on a pris le coup de main, le résultat est intéressant. Pour Windows phone 8, il faut bien avouer que le travail effectué par Microsoft est très convaincant. Du côté de chez RIM, on commence à montrer Blackberry OS 10 qui est une refonte totale du système. Nous avons pu le pendre en main sur un téléphone de développement et la surprise a été de taille. Outre une ergonomie très originale et pensée pour le tactile, RIM nous a impressionnés avec un clavier virtuel très en avance sur la concurrence.
Au final, c’est iOS qui commence à prendre un sacré coup de vieux. Malgré des mises à jour régulières et un écosystème ayant toujours une grosse avance sur la concurrence, le système mobile d’Apple commence à accuser son age. L’interface mériterait une sérieuse refonte, tout comme l’échange par îTunes!

Comparatif 2013 des meilleurs smartphones à prix raisonnables

 

GOOGLE Nexus 4
La (très) bonne affaire

S’ils n’ont jamais été le nec plus ultra du moment, les téléphones Nexus de Google ont toujours incarné un certain équilibre aboutissant souvent à un bon rapport qualité/prix. Le Nexus 4 se pose en descendant direct de ces smartphones et pousse le raisonnement beaucoup plus loin. Après HTC et Samsung, c’est au tour de LG de se prêter à l’exercice du Nexus. Extérieurement, le 4 assume totalement la filiation avec ses ancêtres. On retrouve la même forme générale et il faut y regarder plus près pour apercevoir quelques différences. Principal changement, la majorité du plastique est troquée contre du verre. A la manière de l’iPhone 4, le Nexus 4 voit son dos habillé de verre Gorilla Glass. Un genre d’hologramme surprenant est d’ailleurs positionne derrière le verre. Seul le contour de l’appareil reste en plastique. Même si certains téléphones sont plus luxueux, le résultat est agréable à l’œil et au toucher. C’est même nettement plus qualitatif que ce à quoi LG nous avait habitués ces derniers temps. Le choix du verre n’est toutefois pas Idéal. Comme pour l’iPhone, impossible de changer la batterie et on sait d’expérience que les dos en verre sont fragiles. On vous conseille donc d’y ajouter une coque. LG oblige, on trouve un bel écran LCD de 4,7 pouces en 1280 x 768 pixels. Ce dernier est de très bonne qualité a l’exception des couleurs un peu fades. Le capteur photo est dans la même veine, il savoir bon mais sans égaler les meilleurs de la catégorie comme le Nokia Lumia 920 ou 1’iPhone 5.
A l’intérieur, on trouve un processeur Snapdragon S4 de Qualcomm associé à 2 Go de mémoire vive. La politique de Google de ne pas intégrer de lecteur de cartes est maintenue. Il faudra donc se contenter des 8 ou 16 Go de stockage intégrés… Les performances du S4 sont très bonne, mais c’est surtout la batterie qui surprend agréablement avec deux jours d’utilisation sur une charge! Comme toujours avec les Nexus, ce smartphone est accompagné d’une nouvelle version d’Android. Numérotée 4.2, elle affiche une fluidité encore améliorée. Le logiciel photo a été modernisé et il est désormais bien plus agréable à utiliser. D’une manière générale, on note de nombreuses petites améliorations qui facilitent la vie de l’utilisateur.
En l’état, le Nexus 4 est un très bon smartphone qui vient sans problème rivaliser avec un HTC One X ou un Samsung Galaxy S3. Seulement, Il y a une différence de taille : son prix. 300 euros, c’est deux fois moins que la concurrence. Alors même si certains éléments sont un cran en-dessous des meilleurs, on s’en contentera ou on en achètera un deuxième!

Caractéristiques

  • Réseaux : Quadri-bande, 3G+, Edge
  • Processeur : Quadruple cœur 1,5 GHz
  • Système d’exploitation : Android 4.2
  • Écran : 4,7 pouces, 1280 x 768 pixels
  • Mémoire de stockage : 8 ou 16 Go
  • Connexions : A-GPS, Bluetooth 4, WiFi n, micro-USB 2.0 (MHL), NFC
  • Autonomie moyenne : 44 heures
  • Dimensions : 133,9 x 68.7 x 9,1 mmGoogle Nexus 4 Android 4.2 : Test, avis et prix
  • Poids : 139 grammes

Points forts
+ Rapport qualité/prix incroyable
+ Beau et bien fini
+ Performant
+ Android 4.2

Points faibles
– Pas de lecteur de cartes mémoire
– Dos fragile

Note globale : 9/10
Prix : 300 euros (8 Go) & 350 euros (16 Go)

 

LG Optimus 4X HD
Quatre cœurs abordables

Après une longue absence, LG revient sur le segment haut de gamme avec ce smartphone. Du point de vue de l’apparence et de la, finition, l’Optimus 4X HD nous laisse circonspects, on est en effet loin de meilleurs de la catégorie. Le choix d’un plastique texturé façon faux cuir par exempte est assez maladroit. En revanche l’ergonomie est plutôt correcte malgré un écran assez grand (4,7 pouces). Ce dernier est d’ ailleurs de bonne facture, offrant une très belle image. la lisibilité est cependant limitée par des reflets particulièrement visibles obligeant à augmenter la luminosité. Le processeur Tegra 3 embarqué fait des merveilles, offrant des performances de tout premier ordre tout en conservent une autonomie très correcte (38 heures). Si seuls 16 Go de mémoire sont présents, le lecteur micro-SD permet d’augmenter facilement cette capacité. La partie photo offre des clichés propres mais trop rapidement bruités en basse lumière. Du point de vue logiciel, LG se montre conservateur avec un Android 4.0 accompagné d’une très légère surcouche maison. Cette dernière se montre plutôt discrète et apporte quelques améliorations utiles comme un lecteur multimédia plus abouti. Au final, s’il n’est pas le plus réussi des androphones haut de gamme, l’Optimus 4X HD a toutefois pour lui un excellent rapport qualité/prix. On le trouve en effet aux alentours de 400 euros. C’est certes moins intéressant que le Nexus 4 lui aussi fabriqué par LG, mais cela le rend tout à fait compétitif par rapport au reste de la concurrence.

Caractéristiques

  • Réseaux : Quadri-bande, 3G+, Edge
  • Processeur : Quad cœur 1,5 GHz
  • Système d’exploitation : Android 4.0
  • Écran : 4,7 pouces, 1280 x 768 pixels
  • Mémoire de stockage : 16 Go
  • Connexions : A-GPS, Bluetooth 4, WiFi n, micro-USB 2.0 (MHL), NFCLG Optimus 4X HD : Test, avis et prix
  • Autonomie moyenne : 44 heures
  • Dimensions : 132,4 x 68,1 x 8,9 mm
  • Poids : 133 grammes

Points forts
+ Puissant
+ Surcouche fluide

Points faibles
– Design et finition quelconques
– Reflets sur l’écran

Note globale : 8/10
Prix : 400 euros

 

HUAWEI Ascend P1
La qualité à petit prix

Plutôt connu pour ses produits abordables, Huawei entame avec l’Ascend P1 une montée en gamme intéressante. Dès l’ouverture de la boîte contenant le smartphone, on ne peut s’empêcher d’y trouver une grande ressemblance avec celle de l’iPhone. Son terminal dans sa coque en carton et son petit chargeur blanc avec le câble ad-hoc frappent par leur ressemblance avec le smartphone star d’Apple. Le téléphone en lui-même surprend agréablement par sa finesse et sa légèreté (110 grammes) ainsi que par la qualité de sa finition. Son écran très lumineux affiche des noirs profonds se montre parfaitement réactif, signe à la fois d’une bonne intégration matériel/logiciel mais aussi d’une motorisation puissante.
Sous le capot, on trouve en effet un processeur double cœur 1,5 GHz de Texas Instruments. Il est parfaitement à l’aise dans les tâches bureautiques et multimédia mais montre en revanche ses limites dans le jeu vidéo. La fluidité du système est bluffante, il semblerait qu’Android 4 ait été bien optimisé.
En revanche, l’appareil photo s’avère décevant malgré son capteur 8 Mégapixels qui donne de bons résultats en lumière du jour. Il est long à la détente et le rendu manque de finesse et de subtilité, notamment en basse lumière. De son côté, l’autonomie est bonne, avec deux jours d’utilisation. L’Ascend Pl est une bonne surprise, le constructeur chinois ayant réussi à proposer un smartphone performant à un prix intéressant. Son seul vrai défaut est une capacité de stockage trop réduite et surtout, il souffre de la comparaison avec le Nexus 4 encore moins cher.

Caractéristiques

  • Réseaux : Quadri-bande, 3G+, Edge
  • Processeur : Double cœur 1,5 GHz
  • Système d’exploitation : Android 4.0
  • Écran : 4,3 pouces, 960 x 540 pixels
  • Mémoire de stockage : 4 Go
  • Connexions : A-GPS, Bluetooth 4, WiFi n, micro-USB 2.0 (MHL)
  • Autonomie moyenne : 50 heures
  • Dimensions : 127,4 x 64,8 x 7,7 mmHUAWEI Ascend P1 : Test, avis et prix
  • Poids : 110 grammes

Points forts
+ Finition soignée
+ Bonnes performances
+ Bel écran
+ Autonomie

Points faibles
– Photos moyennes
– Capacité de stockage limitée

Note globale : 8/10
Prix : 350 euros

 

ACER liquid Gallant Duo
Double SIM

Acer s’était fait une spécialité des smartphones Android abordables et plutôt bien finis. Reste à voir si le constructeur taïwanais est toujours capable de rivaliser face à la marée de smartphones à petit prix qui ont envahi le marché ces derniers mois! Le Liquid Gallant Duo offre un look étonnamment réussi et de petites surprises. Le bouton d’allumage par exemple est positionné sur le dos de l’appareil, près du capteur photo. Cela demande un petit temps d’adaptation mais l’ergonomie est plutôt bonne. La qualité de fabrication est elle aussi de bon niveau au vu du prix. Alors certes, certains plastiques sont bon marché mais dans l’ensemble c’est plutôt bien. Petit prix oblige, l’écran de 4,3 pouces est très moyen. Bien qu’il offre une résolution de 960 x 540 points, la luminosité n’est pas très élevée et les couleurs sont un peu ternes. On oubliera rapidement le capteur photo aux clichés bruités et peu détaillés. Le processeur simple cœur cadencé a 1 GHz ne peut faire de miracles et on constate de fréquents ralentissements sur l’Android 4 utilisé. Malgré un processeur de faible puissance, l’autonomie est courte aussi puisqu’il nous a été difficile d’atteindre la fin de la journée sans recharge. À noter que deux cartes SIM sont supportées, ce qui pourra en intéresser certains. le Liquid Gallant Duo est un androphone correct au vu de son prix mais il montre rapidement ses limites.

Caractéristiques

  • Réseaux : Quadri-bande, 3G+, Edge
  • Processeur : 1 GHz
  • Système d’exploitation : Android 4.0
  • Écran : 4,3 pouces, 960 x 540 pixels
  • Mémoire de stockage : 4 Go
  • Connexions : A-GPS, Bluetooth 4, WiFi n, micro-USB 2.0 (MHL)
  • Autonomie moyenne : 23 heures
  • Dimensions : 129 x 65,9 x 9,9 mmACER liquid Gallant Duo
  • Poids : 145 grammes

Points forts
+ Taille d’écran
+ Double SIM
+ Solide

Points faibles
– Ralentissements
– Photos de piètre qualité
– Autonomie

Note globale : 7/10
Prix : 170 euros


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(