Comparatif 2014 des meilleures imprimantes photos Reviewed by Momizat on . Rating: 0

Comparatif 2014 des meilleures imprimantes photos

Comparatif 2014 des meilleures imprimantes photos

Avec le numérique, toutes les occasions sont bonnes pour shooter à tout va. Pas de pellicule à acheter et un stockage facile sur le disque dur d’un ordinateur… Évidemment, cette apparente simplicité cache une autre réalité. En très peu de temps, vous avez toutes les chances d’être noyé sous des milliers de photos. Et pour exhumer vos trésors enfouis, pas d’autres possibilités que d’imprimer sur papier. Deux solutions s’offrent à vous: faire confiance aux labos en ligne ou bien vous offrir une imprimante photo digne de ce nom. Selon le cabinet Future Source Consulting, les deux tiers des Français opteraient plutôt pour la première option.

Coûts cachés
Et pourtant, hors promotions exceptionnelles, ce n’est pas forcément un bon calcul. Une photo couchée sur papier par un labo en ligne est facturée environ 25 centimes, frais de port compris. Quand celles que vous imprimerez chez vous vous reviendront souvent à moins de la moitié avec une imprimante à jet d’encre. C’est sûr qu’avec les modèles à emporter partout qui réalisent des clichés au format Polaroïd, les prix s’envolent. Comptez de 43 centimes à 1 euro par tirage. Le coût de la nostalgie!

Mais attention, l’impression n’est pas qu’une affaire tarifaire. Même avec les machines à jet d’encre, réputées les plus économiques, vous devez rester vigilant. Un conseil, privilégiez celles à cartouches séparées afin de n’avoir à remplacer que les couleurs épuisées et non l’ensemble, C’est souvent un gage de qualité des bonnes imprimantes. Les professionnelles possèdent 12 cartouches alors que les meilleures machines grand public n’en comptent que la moitié. Cependant, certains fabricants vont plus loin. Epson ajoute deux cartouches: une cyan clair et une magenta. Bénéfice? Des aplats plus réalistes avec des zones claires bien marquées et de forts contrastes pour les impressions monochromes.

N’allez pas croire pour autant que l’impression n’est qu’une affaire d’encre. Ne vous fiez pas non plus aux indications des constructeurs qui annoncent des résolutions records allant jusqu’à 9600 x 2400 dpi. En réalité, ces chiffres ne donnent que peu d’informations sur la qualité des tirages finals. En effet au-delà de 300 dpi, en impression à jet d’encre, l’œil ne perçoit plus de gain notable. Sans test rigoureux des appareils, il n’y a donc pas de salut, ce qui est impossible en magasin. Sans surprise, notre banc d’essai met en lumière bien des différences d’un modèle à l’autre.

Jet d’encre ou sublimation
À noter que les différentes technologies d’impression ne garantissent pas la même résistance aux altérations du temps. Dans un cas avec le jet d’entre, des buses crachent des gouttes sur du papier quand le procédé à sublimation utilise des cires de couleur chauffées et déposées à même la feuille. Résultat: les tirages en sortie de bac sont parfaitement secs et le plus souvent déjà pelliculés, gage de résistance aux tâches et au vieillissement. Autre avantage de cette technologie, elle ne requiert aucun entretien, à l’inverse des modèles à Jet d’encre dont les éléments mécaniques s’encrassent, même quand ils ne sont pas utilisés.
Au final, on ne peut reprocher à la sublimation que ses limitations techniques: elle ne réalise des impressions qu’au format Polaroid.

Il y a encore peu de temps, imprimer ces clichés depuis un smartphone ou une tablette était un vrai casse-tête. C’est terminé. La plupart des imprimantes étant reliées à votre box Wifi, elles deviennent aisément contrôlables depuis une appli mobile gratuite à télécharger sur l’App Store ou le Google Play. Autrement dit, plus de passage obligé par la case PC. La plupart des effets (renforcement des couleurs saturation, etc.) sont applicables sur l’écran d’un smartphone avant de lancer l’impression. Mieux, ces imprimantes, profitant de cet accès direct au Web, savent piocher les images dans les galeries de photos en ligne comme Picasa, Flickr quand ce n’est pas Facebook, Pratique.

Reste que, hors de l’impression dans des formats classiques, les imprimantes domestiques montrent toujours leurs limites. Aucune ne sait réaliser des tirages dans un format supérieur au A3+ (du A3 de 29,7 X 42 cm avec bords blancs). On est évidemment loin des vrais posters que savent réaliser les labos en ligne. Autre produit dérivé incompatible avec une machine maison, mais très à la mode, la sérigraphie. Que ce soit sur un T-shirt ou sur de la porcelaine, les imprimantes grand public ne font pas le poids. À bon entendeur.

Comparatif des imprimantes-photos portables

Canon Selphy CP910
Les meilleurs clichés

Quatre couches de couleur (jaune, magenta, bleu, noir) sont transférées successivement sur le film plastique qui recouvre le papier photo. Cette technique donne d’excellents résultats. Les contours comme les dégradés sont très adoucis. Et la qualité des images est irréprochable avec des couleurs vives, des zones sombres très contrastées et un piqué précis. Parmi les consommables, on trouve du papier autocollant. Son vrai point fort : l’impression bluetooth depuis un smartphone. Seul regret, elle n’est pas vraiment portable sans batterie. Une option facturée à 163€, plus cher que l’appareil.

Points forts:
+ Les tirages sur papier autocollant
+ La qualité des images

Points faibles:
– La lenteur d’impression
– Le prix à la photo
– L’absence de batterie

Caractéristiques:

  • Mode : Sublimation thermique
  • Temps d’impression : 47s / photo
  • Connectique : USB, cartes mémoire, Wifi
  • Formats disponibles : 10 x 15 cm, 8,6 x 5,4 cm, 5 x 5 cm, 2,2 x 1,7 cm
  • Résolution : 300 x 300 dpi
  • Kit papier-cartouches : 18€ / 36 feuilles
  • Coût d’impression : 0,5€ / photo
  • Poids : 810 g
  • Prix : 100€ env.

 

Fujifilm Instax Share SP-1
La plus connectée

Cette imprimante a plus d’un tour dans son bac. Elle promet d’imprimer instantanément les photos d’un smartphone (iOS, Android), mais aussi celles stockées Sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram). Les tirages papier de petite taille (6,2 x 4,5 cm) offrent un résultat très proche des antiques Polaroid. Un peu saturé, à effet vintage garanti. Petit raffinement, on peut y ajouter en surimpression la météo du jour, la date, l’heure ou le nombre de « like » que vos clichés ont suscités sur Facebook. Attention, cet appareil n’est pas compatible avec les Windows Phone. Pus gênant, le prix de revient de chaque photo est le plus élevé de notre comparatif.

Points Forts:
+ L’impression depuis Facebook
+ Les tirages vintage

Points faibles:
+ Le prix de revient exorbitant des photos
+ La petite taille des clichés

Caractéristiques:

  • Mode: Sublimation thermique
  • Temps d’impression: 16 s / photo
  • Connectique: WiFi
  • Format: 6,2 x 4,6 cm
  • Résolution: 254 dpi
  • Papier: 20€ / 20 feuilles
  • Coût d’impression: 1€ / photo
  • Poids: 253 g
  • Prix : 150€ env.

 

LG Pocket Photo PD233
La plus compacte

Toute légère avec des dimensions parmi les plus petites du marché (12 x 7 x 2 cm), elle se glisse dans un sac. Revers de la médaille, les photos sortent dans un format rikiki, environ deux fois plus petit que les 10 x 15 cm classiques et avouons-le, les images sont bien piquées, mais trop sombres avec des couleurs un peu ternes. Ne comptez pas dessus pour créer des albums. Malgré des déconnexions intempestives, elle se connecte facilement en Bluetooth, d’autant qu’elle est compatible NFC. Après téléchargement d’une appli spécifique {iOS ou Android), on approche le smartphone de l’imprimante pour lancer la connexion.

Points forts:
+ La taille
+ La rapidité
+ La connectique NFC
+ Le Bluetooth

Points faibles:
– La faible autonomie en papier
– La qualité des photos

Caractéristiques:

  • Mode: Sublimation thermique
  • Temps d’impression: 45 s / photo
  • Connectique: Bluetooth, NFC et USB
  • Format disponible : 7,5 x 5 cm
  • Résolution: 620 x 1224 dpi
  • Kit Papier-cartouches: 13€ / 30 feuilles
  • Coût d’impression: 0,43€ / photo
  • Poids: 210 g
  • Prix: 130€ env.

 

Comparatif des imprimantes-photo Multifonction AiO

Canon Pixrna MG6450
La plus polyvalente

En plus de son scanner et de son photocopieur recto verso, cette belle imprimante est un modèle à suivre. Non seulement elle imprime à partir d’un PC, mais aussi sans fil depuis un smartphone grâce au WiFi. Autre fonction, elle accède aux comptes Picasa, Flickr, Evernote, Facebook et Drophox pour développer les clichés directement depuis le « nuage ». Elle possède aussi un lecteur de cartes mémoire. Le piqué et les couleurs sont très bons, même en A4 son format maximal. Comme sa grande sœur la Pixma MG5350, elle fonctionne avec cinq cartouches indépendantes, dont un noir photo constitué de véritables pigments et sans colorent chimique. Un écran LCD permet de naviguer dans des menus assez basiques, pas toujours pratiques.

Points forts:
+ La qualité des photos
+ L’impression depuis les smartphones sans installation d’applications

Points faibles:
Le bac de chargement peu pratique
La limitation au format A4

Caractéristiques:

  • Mode: Jet d’encre
  • Temps d’impression: 44 s / photo
  • Connectique: USB, WiFi, cartes mémoire
  • Formats disponibles : 10 x 15 cm à A4
  • Résolution: 4800 x 1200 dpi
  • Cartouches: 48€ les 5
  • Coût d’impression: 0,16€ / photo
  • Poids: 6,4 kg
  • Prix: 130€ env.

 

HP Photosmart 7520 eAIO
La plus divertissante

D’allure un peu austère, cette multifonction haut de gamme s’avère très bien adaptée aux travaux bureautiques. Elle dispose d’un bon scanner et d’un photocopieur de qualité. Et les travaux photos? Mise à part une attente d’une minute et vingt-six secondes pour la sortie d’un tirage au format 10 x 15 cm, La qualité est correcte, même si elle se place un cran en dessous des Canon. L’écran LCD est pratique et les menus intuitifs. On y trouve tous les liens vers de nombreux sites d’impression. Pour lancer les travaux depuis un appareil photo, en l’absence de compatibilité PictBridge, il faut avoir recours aux lecteur de cartes mémoire.

Points forts:
+ La polyvalence
+ Les menus très intuitifs

Points faibles:
– L’absence de format A3
– L’incompatibilité PictBridge

Caractéristiques:

  • Mode: Jet d’encre
  • Temps d’impression: 76 s / photo
  • Connectique: USB, WiFi, cartes mémoire
  • Format disponible : A4 Max.
  • Résolution: 9600 x 2400 dpi
  • Cartouches: 50€ les 5
  • Coût d’impression: 0,20€ / photo
  • Poids: 8,61 kg
  • Prix: 200€ env.

 

Brother MFC-J6920DW
La plus Qfof’essionnelle

Plus lourde et plus encombrante que les autres, cette imprimante est également l’une des plus complètes, Fax, scanner et photocopieur grand format, elle a toute sa place dans le bureau d’un indépendant. Et bonne nouvelle, les impressions photos sont très correctes, avec des couleurs agréable et un piqué dans la bonne moyenne. Mais surtout, ce modèle prend en charge le format A3, un plus très appréciable pour ceux qui utilisent leurs images pour décorer leur intérieur. La navigation dans les menus s’effectue sur un écran tactile bien étudié et donne accès à des espaces de stockages en ligne (Skydrive, Google Driver, Evernote, Picasa, etc.) pour lancer une impression directe. Les smartphones peuvent également se connecter avec la machine à partir d’une application gratuite.

Points forts:
+ Le format A3
+ La gestion des galeries de photos en ligne

Points faibles:
– L’encombrement
– Le poids
– Le prix

Caractéristiques:

  • Mode: Jet d’encre
  • Temps d’impression: 15 s / photo
  • Connectique: USB, WiFi, Ethernet
  • Format disponible : 10 x 15, A4, A3
  • Résolution: 2400 x 1200 dpi
  • Cartouches: 73€ les 4
  • Papier : à partir de 0,01 / photo au format 10 x 15
  • Coût d’impression: 0,14€ / photo
  • Poids: 16,7 kg
  • Prix: 390€ env.

 

HP Photosmart 6525
La plus bureautique

Cette imprimante multifonction se veut aussi compacte que polyvalente. Pour seulement 130€, elle remplit bien tous les usages bureautiques. Elle présente en plus l’avantage d’avoir ses quatre cartouches couleur indépendantes, ce qui permet de les remplacer progressivement. Autre atout, elle se connecte très facilement au réseau WiFi sur la box de la maison et en WiFi direct avec un téléphone ou une tablette. HP propose également deux applications iPhone et Android à télécharger, afin, de connaître l’état de l’imprimante depuis un smartphone et de lancer l’impression à distance. Mais lorsqu’il s’agit d’imprimer des images en 10 x 15 cm, la machine donne des résultats un peu décevants. Les couleurs sont plutôt pales et de petites bandes apparaissent si on n’opte pas pour le mode d’impression optimal qui, du coup, double le temps d’impression et le porte à quatre-vingt-dix secondes.

Points forts:
+ La connexion WiFi facile
+ L’usage bureautique

Points faibles:
– La qualité des photos
– Le bac qui ne peut s’extraire complètement

Caractéristiques:

  • Mode: Jet d’encre
  • Temps d’impression: 45 s / photo
  • Connectique: USB, WiFi, Ethernet, carte mémoire
  • Format disponible : de 10 x 15 au A4
  • Résolution: 4800 x 1200 dpi
  • Cartouches: 50€ les 5
  • Coût d’impression: 0,16€ / photo
  • Poids: 6,35 kg
  • Prix: 130€ env.

 

Comparatif des imprimantes-photo monotâches

Canon Pixma IP8750
La bête de course

Voici ce qui se fait de mieux en impression photo pour le grand public. Le piqué des images est exceptionnel et elle imprime des posters en haute résolution (9 600 x 2400 dpi). Avec six cartouches, une grise et une noire photo en plus des quatre habituelles, elle offre un excellent dégradé de couleurs. Lors de nos tests, notre chronomètre a affiché une minute pour produire une photo au format A3. Un record de rapidité. Le format de ses tirages est le plus grand dans sa catégorie, du A3+. Il lui manque malgré tout un lecteur de cartes mémoire et un écran de contrôle tactile. Elle n’a qu’un seul vrai défaut, son prix.

Points forts:
+ La qualité des photos
+ Le format
+ La rapidité d’impression

Points faibles
– Le prix

Caractéristiques:

  • Mode: Jet d’encre
  • Temps d’impression: 14,5 s / photo
  • Connectique: USB, WiFi
  • Format disponible : Tous les formats et A3+ max.
  • Résolution: 9600 x 2400 dpi
  • Cartouches: 48€ les 6
  • Coût d’impression: 0,17€ / photo
  • Poids: 8,5 kg
  • Prix: 300€ env.

 

Epson Expression Photo XP-950
La plus complète

Certes, c’est une multifonction, mais elle est réellement optimisée pour les seuls travaux photo. Très compacte, on jurerait une imprimante A4 alors qu’elle gère le format A3. Malgré une bonne gestion des couleurs avec ses six cartouches différenciées, les images souffrent un peu de granulosité. Mais les couleurs sont vives et fidèles. Sauf que pour l’impression sur papier glace, la sélection du mode papier photo, s’impose au risque d’obtenir des tirages laids et tâches. On reste circonspect quant au réseau sans fil. Lors de nos tests, elle a refusé l’impression en WiFi,

Points forts:
+ Le bac motorisé à sortie automatique
+ La qualité des tirages

Points faibles:
– Le grain
– Le manque d’options des menus

Caractéristiques:

  • Mode: Jet d’encre
  • Temps d’impression: 11 s / photo
  • Connectique: USB, WiFi, Ethernet
  • Format disponible : de 10 x 15 cm au A3
  • Résolution: 5760 x 1440 dpi
  • Cartouches: 63€ les 6
  • Coût d’impression: 0,21€ / photo
  • Poids: 8,8 kg
  • Prix: 350€ env.

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(