Comparatif 5 Imprimantes Laser Couleur Reviewed by Momizat on . Rating:

Comparatif 5 Imprimantes Laser Couleur

Comparatif Imprimantes LaserLa technologie laser couleur doit son succès au fait qu’elle procure un rapport qualité/prix plus intéressant que celui du jet d’encre. Que dire également des volumes d’impression proposés par les cartouches de toner qui atteignent souvent les deux mille pages? Le coût à la page résultant s’annonce bien évidemment plus intéressant que celui du jet d’encre. Les imprimantes à jet d’encre si elles disposent de systèmes de nettoyage des buses pour éviter que l’encre ne sèche dans leurs systèmes d’impression consomment, pour leur part, rapidement des cartouches qui se révèlent à l’usage assez coûteuses. C’est souvent le prix d’acquisition d’une imprimante laser qui refroidissait jusque-là les ardeurs d’une famille.

Pendant longtemps, la technologie laser couleur a en effet été réservée aux professionnels. Il faut dire que le coût d’acquisition d’une imprimante d’entrée de gamme dépassait bien souvent les 800 euros. Une somme qui restait déraisonnable pour une famille.

Mais le marché s’est étendu depuis quelques années, et les prix ont bien fondu. On trouve désormais une bonne imprimante laser à moins de 200 euros, un tarif que l’on n’aurait pas pu imaginer il y a cinq ans. Il faut tout de même rester prudent. Une imprimante laser nécessite un entretien qui sur la durée peut s’avérer coûteux, mais reste beaucoup moins élevé que celui d’une imprimante jet: d’encre. l’utilisateur doit, par exemple, changer le tambour d’impression entre 20000 et 30000 copies selon les modèles. Il faut dans ce cas débourser une centaine d’euros minimums. A cela s’ajoute parfois le remplacement du « four » qui permet à la poudre de se fixer sur la feuille. Ce type de maintenance n’intervient généralement qu’au bout de quelques années d’utilisation. L’ensemble du coût de ses éléments, associés aux prix des cartouches de toner, nous a permis de vous offrir un coût prévisionnel net à la page sur plusieurs années d’utilisation.

Performances et supports adaptés aux besoins

Une imprimante laser couleur reste tout de même un bon investissement. La qualité d’impression offerte dépasse souvent celle d’un je: d’encre, du moins pour la restitution de documents bureautiques, graphiques ou composites (texte, photo, graphique). L’impression photo n’est pas forcément un argument de vente. Pourtant on trouve des supports papiers adaptés à ce type d’imprimantes. Le rendu reste tout à fait correct, mais on est encore loin de ce que proposent les meilleurs modèles jets d’encre du marché. Une imprimante laser couleur se distingue également par des vitesses d’impression bien supérieures. Le temps dévolu à la restitution de notre document composite de référence composé de vingt pages est là pour en témoigner. Un modèle jet d’encre peine à atteindre les 4 ppm par minutes contre plus de dix pages pour un laser couleur. Ce dossier vous aidera à faire le bon choix en fonction de vos attentes et besoins.

Des catalogues riches en accessoires

Une imprimante laser présente de nombreux avantages dont celui de pouvoir être améliorée avec des accessoires de toutes sortes comme des introducteurs feuille à feuille de haute capacité. Les constructeurs proposent généralement un catalogue assez important. Celui-ci vous permet d’accroitre les caractéristiques techniques du modèle. Un utilisateur peut, par exemple, augmenter la capacité mémoire de son imprimante. La quantité livrée suffit normalement à répondre aux besoins les plus courants. Cependant certaines tâches d’impression de plusieurs pages, avec des résolutions élevées, sont exigeantes et nécessitent des ressources plus importantes. Un accroissement de la mémoire peut aussi se justifier par une augmentation du nombre d’utilisateurs de l’imprimante sur un réseau. Une imprimante laser peut aussi être enrichie de plusieurs bacs d’alimentation papier. C’est typiquement le genre d’amélioration nécessaire pour les groupes de travail ayant de forts volumes d’impression quotidiens. Il y a aussi des options beaucoup moins connues. On pane ici du module d’impression recto/verso ou du serveur d’impression Wi-Fi. Sur certains modèles professionnels, l’utilisateur peut même ajouter un disque dur pour y stocker des documents récurrents. Idéal pour un indépendant ou une petite entreprise.

 

OKI C310DN (197 €)OKI C310DN

  • LED : Laser
  • Processeur : 266 MHz
  • Mémoire : 64 Mo
  • Résolution maximale d’impression : 1200 x 600 ppp
  • Connectique : USB & Ethernet
  • Impression couleur : 14 pages par minute
  • Coût à la page : 24 centimes
  • Consommation : 480 watts

Cette LED laser couleur a été conçue pour les groupes de travail. Elle a cependant de nombreux atouts qui lui permettent de séduire tous les budgets. Annoncée à 22 pages par minutes en couleur, cette imprimante réalise un score de 14 ppm dans nos tests. C’est tout simplement le meilleur de ce dossier. Que dire de son coût à la page qui est aussi, selon nos critères, l’un des plus bas. la C310dn s’avère aussi une référence en matière d’ergonomie. Tout d’abord, la maintenance de ses cartouches de toner a été ultra-simplifiée. De même, on apprécie les efforts d’oki pour protéger la connectique de la poussière. Le port USB et la prise réseau sont dissimulés derrière une astucieuse trappe située sur le flanc droit de ce modèle. Enfin, la C310dn dispose d’un petit afficheur LCD qui informe l’utilisateur de l’état de l’imprimante et de ses consommables.

SAMSUNG CLP-325W (155 €)SAMSUNG CLP 325W

  • LED : Laser
  • Processeur : 360 MHz
  • Mémoire : 256 Mo
  • Résolution maximale d’impression : 2400 x 600 ppp
  • Connectique : USB & Ethernet & Wi-Fi
  • Impression couleur : 3,5 pages par minute
  • Coût à la page : 27 centimes
  • Consommation : 995 watts

Tout juste trouve t’on des LED pour informer l’utilisateur sur l’état des consommables, de la machine et de la connectique utilisée. la CLP-325W est d’ailleurs un modèle du genre. Elle dispose en standard d’une connectique complète composée d’une entrée USB, d’une prise réseau et d’une interface Wi-Fi. Sous le capot, le constructeur coréen a installé un moteur d’impression laser couleur proposant une vitesse d’impression théorique de 4 ppm. C’est plutôt modeste, mais cela suffit amplement pour des utilisateurs dont les volumes de documents ne sont pas énormes. Comptez un peu moins de sept minutes pour imprimer une vingtaine de pages avec du texte, des graphiques et des photos. Un résultat convenable pour un étudiant ou pour un père de famille qui édite ses factures. La qualité des documents obtenus est simplement excellente … La CLP-325W n’a finalement que peu de défauts.

HP LaserJet Pro CP1525N (199 €)HP LaserJet Pro CP1525N

  • Mémoire : 128 Mo
  • Résolution maximale d’impression : 600 x 600 ppp
  • Impression couleur : 6,5 pages par minute
  • Coût à la page : 27 centimes
  • Consommation : 267 watts

La laser Jet Pro CP1525n peut être administrée depuis un navigateur web. Une solution adaptée à l’utilisateur qui peut tout paramétrer depuis son ordinateur sans intervenir directement sur l’imprimante. Doté, en plus de la connectique USB, de prise Ethernet pour un partage en réseau, ce modèle repose sur un moteur d’impression offrant une vitesse de huit pages par minute en couleur contre douze pour le noir et blanc. La réalité est plus proche des 6,5 ppm en couleur, ce qui en fait un résultat honorable.

 

CANON I-SENSY LBP5050 (169 € )CANON I-SENSY LBP-5050

  • Mémoire : 16 Mo
  • Résolution maximale d’impression : 9600 x 600 ppp
  • Impression couleur : 3,5 pages par minute
  • Coût à la page : 28 centimes
  • Consommation : 321 watts

La iSensy LBP505 affiche de nombreuses caractéristiques qui la distinguent de la concurrence. En premier lieu, le niveau de réglage de l’impression est le plus riche de ce dossier. Le pilote propose quatre niveaux prédéfinis (Photo, général, document de présentation et CAO) répondant aux besoins d’une petite entreprise ou d’un utilisateur exigeant. Elle dispose d’un bac d’alimentation papier de 150 feuilles supportant un grammage de 135 g/m² Pratique, si on a envie d’imprimer sur des supports atypiques.

XEROX Phaser 6010N (149 €)XEROX Phaser 6010N

  • Mémoire : 128 Mo
  • Résolution maximale d’impression : 1200 x 600 ppp

Xerox est l’un des acteurs majeurs du marché des imprimantes laser. Pourtant la Phaser 6010N ne termine pas sur le podium. La faute à une qualité d’impression très moyenne et à une consommation plutot élevée. les performances affichées sont, en revanche, très  bonnes. La vitesse d’impression annoncée de 12 ppm est en réalité plus proche des 10 ppm. Comme bon nombre de ses camarades, la Phaser 6010N dispose d’une connectique USB et d’une prise réseau pour un partage en groupe. Son prix attractif séduira le néophyte.

la polyvalence a l’honneur

Le vainqueur, le modèle Oki victorieux de nos tests, se distingue donc par sa polyvalence. Au-delà d’une simple utilisation en bureautique courante, on peut aisément imprimer ses photos de vacances, réaliser des cartes de visites, voire des bannières pour les événements de la vie. Le tout est effectué avec une qualité tout à fait remarquable. C’est ce dernier point qui nous a séduits lors de son test. Les documents réalisés par le laboratoire ont tous été très bons. Les plus exigeants pourraient lui reprocher cependant un manque de finition en impression photo. Cependant cela reste très correct pour un modèle laser. L’ensemble des consommables est accessible depuis une trappe située sur le dessus de l’imprimante. Un résultat qui s’explique par le fait que son constructeur propose, en option, des cartouches de toner hautes capacités avec des volumes d’impression théoriques plus élevés que ses concurrents et pour des coûts raisonnables.

Le deuxième, le Laser Samsung a choisi de tout miser sur un châssis compact. Le résultat est assez bluffant et permet à ce modèle de se fondre dans un environnement familial ou dans un studio d’étudiant. Ici, ni fioritures ni futilités. L’imprimante est, à ce titre, dépourvue d’un écran LCD comme la plupart de ses concurrents. Tout juste peut-on lui reprocher que certaines couleurs soient saturées. Cela reste tout de même plus qu’acceptable. La CLP-325W se montre particulièrement à l’aise en impression photo sur papier adapté.

La troisième est destinée avant tout pour les groupes de travail. La Laser Jet Pro est sans surprise assez encombrante. Elle est équipée d’un processeur puissant et d’une capacité mémoire confortable pour satisfaire l’impression en volume. Il faut dire qu’elle est annoncée pour un volume maximal mensuel de 30 000 pages. Un chiffre excessif pour une utilisation personnelle. Toutefois, ce modèle peut s’avérer rentable pour une famille nombreuse composée d’enfants scolarisés ou d’étudiants. Cette population a parfois besoin de gros volumes d’impression pour un exposé ou un devoir. Positionnée sur le marché professionnel, cette imprimante a vu son prix fondre. La Laser Jet Pro CP1525N, en revanche, eu du mal avec le test d’impression photo. Ce n’est pas étonnant pour une imprimante qui est dédiée aux groupes de travail. Choisir entre une machine à grande capacité ou un modèle plus fin sur lequel on va imprimer des photos résume un peu la décision à prendre pour s’offrir une laser rouleur économique.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(