Comparatif forfaits mobiles Low-Cost sans engagement 2012 Reviewed by Momizat on . Rating:

Comparatif forfaits mobiles Low-Cost sans engagement 2012

Comparatif forfaits mobiles Low-Cost sans engagement 2012Le 10 janvier dernier, l’arrivée de Free sur le marché de fa téléphonie mobile a considérablement changé la physionomie de ce secteur et a obligé ses concurrents à bouleverser leurs offres pour ne pas perdre la face… et le marché. De sérieuses économies sont ainsi à la clé!

Empruntant le ton solennel d’un Steve Jobs, avec une simple chemise blanche et un jean noir, Xavier Niel fulmine le 10 janvier dernier. «Vous payez en France les prix les plus élevés d’Europe […] Vous avez été pris pour des vache à lait par votre opérateur et vous devez lui donner une bonne leçon. Deux solution pour cela: vous abonner chez Free ou l’appeler pour lui demander les mêmes tarifs. Leurs pratiques doivent cesser», entonne-t-il après avoir décrit les caractéristiques de son forfait illimité à 19,99 euros (15,99 euros pour les Freenautes). Quatre mois à peine après son lancement, l’offre de Free n’est pas encore parfaite (nous y reviendrons), mais elle a au moins le mérite d’avoir donné un vrai coup de pied dans la fourmilière. A l’instar de son entrée sur le marché de l’ADSL et du forfait triple-play à moins de 30 euros qu’il a imposé à tous les acteurs du secteur, Xavier Niel a obligé Orange, SFR et Bouygues Telecom à s’aligner sur de nombreuses conditions. Le prix, tout d’abord: de 19,90 à 24,90 euros par mois, les forfaits illimités 24 heures sur 24 relèguent aux oubliettes les tarifs précédents, de l’ordre de 40 à 80 euros par mois pour un forfait voix parfois limité à quelques heures seulement. L’engagement ensuite, avec la possibilité de se désabonner à tout moment, sans devoir verser la moindre contrepartie financière. La transparence des tarifs enfin, avec des forfaits découplés du mobile en lui-même, ce qui participait à occulter le véritable prix de l’abonnement tout en faisant croire à des «cadeaux», avec des téléphones dernier cri soi-disant proposés à un euro. Le consommateur devient ainsi le grand gagnant et profite, outre de la baisse des tarifs, de services revus à la hausse. A condition d’y voir clair!

Le nouveau modèle du forfait illimité!
Anticipant l’arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile, les trois acteurs historiques avaient déjà mis en place des offres «dématérialisées» depuis plusieurs mois. Ainsi, B&You (Bouyques Telecom), Sosh (Orange) et Red (SFR) se gèrent exclusivement sur Internet et leurs clients ne peuvent pas se rendre dans les boutiques du même groupe. Comme pour les banques en ligne, ces économies de coûts se reportent directement sur le client… même s’il aura fallu attendre l’offensive de Free et ses 2,2 millions d’abonnés acquis en quelques semaines pour que les prix soient revus à la baisse de manière significative. Aujourd’hui, tous les forfaits illimités s’inscrivent autour du même socle: des appels voix illimités 24 heures sur 24 vers les fixes et les mobiles, parfois inclus vers l’étranger, des SMS/MMS illimités, un accès 3G de 2 à 3 Go en moyenne, et une offre sans engagement et sans téléphone. Les différences portent justement sur la présence ou non d’appels vers l’étranger (une quarantaine de destinations, à l’image des box ADSL, chez Free, B&You et Red) et le niveau de «fair use» de l’accès Internet mobile avant une réduction du débit (3 Go chez Free et B&You, 2 Go chez Sosh et 1 Go chez Red). Face à de tels services, les forfaits classiques perdent de leur intérêt: certes, les opérateurs rappellent qu’ils s’accompagnent d’un téléphone et d’une véritable assistance en boutique, avec la possibilité d’avoir un terminai de remplacement en cas de perte ou de vol, mais les contreparties s’avèrent aujourd’hui trop lourdes et moins justifiées. On les réservera aux utilisateurs moins technophiles, qui privilégient un rapport direct avec le service après vente, quitte à payer cher pour une telle assistance. En marge des quatre opérateurs nationaux, de nombreux forfaits équivalents sont apparus chez les MVNO, ces opérateurs «virtuels» qui contractent des accords avec les acteurs classiques. C’est notamment le cas du Forfait libre de Zéro Forfait, de Sim+ et de l’offre Modulo de Prixtel. Proposées à des tarifs équivalents, ces offres comprennent également des appels illimités vers les fixes et les mobiles, mais réduisent toutefois l’accès Internet mobile et ne permettent pas de téléphoner à l’étranger. Elles constituent néanmoins de justes milieux, à l’image du forfait Sim+ proposé à 14,90 euros par mois (les SMS sont illimités pour 4 euros de plus par mois}, et s’adressent en priorité aux utilisateurs moins fervents des accès 3G.

Les petits consommateurs sont de la partie
En marge de ces forfaits illimités, dont les services ont considérablement gagné en ampleur, la plupart des acteurs du marché ont resserré les tarifs sur les abonnements les plus modestes, destinés aux petits consommateurs. Là encore, Free a ouvert la marche en proposant un forfait de 60 minutes d’appels et 60 SMS pour 2 euros par mois (gratuit pour les Freenautes}, sans mobile et sans engagement. Difficile de trouver une offre équivalente sur le marché!
Chez B&You, Red et Sosh, vous disposez de 2 heures de communication et de SMS/MMS illimités pour 9,90 euros par mois. N’envisagez pas d’utiliser un tel forfait pour naviguer sur le Web: vous êtes généralement limités à 20 Mo, voire moins comme chez Free (1,99 euro pour 20 Mo puis 0,06 euro par mégaoctet) ou Sosh (0,50 euro pour vingt minutes, avec une consultation illimitée de Facebook et Twitter). Ce dernier dispose toutefois d’une «édition spéciale» de deux heures à 14,90 euros, avec SMS/MMS illimités et un gigaoctet d’usage Internet, un juste milieu plutôt intéressant pour les consommateurs modestes qui disposent d’un smartphone.

Faites vos calculs
Pour choisir le forfait qui vous convient le mieux, étudiez votre situation. Si vous téléphonez plus de deux heures par mois, pas d’hésitation: basculez vers une offre illimitée à 20 euros par mois. Certes, vous ne disposerez pas d’un nouveau téléphone mais vous profiterez de services inédits jusqu’alors ou proposés à un tarit exorbitant dans le. cadre des forfaits classiques. Sachez aussi que le catalogue des mobiles s’étoffe et que les prix sont même plus intéressants qu’avec les forfaits traditionnels, où les terminaux semblaient pourtant proposés à un euro ou une somme dérisoire. Si en revanche vous effectuez deux heures d’appel par mois en moyenne tout en disposant d’un mobile 3G, l’offre de Sosh à 14,90 euros parait la plus intéressante.

3 conseils avant de décider

1) Vérifiez si votre mobile est «Simloké», c’est-à-dire verrouillé auprès de votre opérateur. L’opération de déverrouillage (le «désimlockage») est gratuite dès le quatrième mois d’abonnement à un forfait avec engagement: faites-en la demande auprès de votre opérateur. Si vous êtes pressé, la plupart des boutiques de téléphonie peuvent s’en occuper pour 10 euros environ.

2) Vérifiez la durée d’engagement restante avant de résilier votre abonnement. Pour un engagement sur douze mois, vous devez l’intégralité des mensualités restantes. Sur vingt-quatre mois, vous êtes soumis aux mêmes conditions sur les douze premiers mois puis à un quart des mensualités restantes du treizième mois au vingt-quatrième mois.

3) Composez le 1179 depuis votre téléphone afin d’obtenir votre relevé d’identité opérateur (RIO), le précieux sésame nécessaire pour assurer la portabilité de votre numéro auprès de votre futur opérateur.

Comparatif forfaits mobiles Low Cost, sans engagement et sans mobile

Baissez votre facture annuelle de plusieurs dizaines d’euros en adoptant un nouveau forfait sans engagement et sans mobile : Free Vs B&You Vs Red Vs Sosh Vs PrixTel Vs Sim+ Vs Zéro Forfait.

FREE
Forfait Free
B&YOU
Forfait 24/24
RED
24/24
RED
24/24 1Go
SOSH
Forfait 24/7
PRIXTEL
Modulo
SIM+
Forfait Sim+
ZÉRO FORFAIT
Forfait libre
Tarif mensuel 19,99 € 19,99 € 19,99 € 24,90 € 24,90 € 24,90 € 14,90 € 24,90 €
Appels fixes
et mobiles
illimités illimités illimités illimités illimités illimités illimités illimités
Appels vers
l’étranger
40 destinations 40 destinations 40 destinations 40 destinations Non Non Non Non
SMS illimités illimités illimités illimités illimités illimités Option à 4€/m illimités
MMS illimités illimités illimités illimités illimités illimités 0,30 € 0,25 €
Forfait Data 3 Go 3 Go Non 1 Go (Puis 5€
par 250 Mo)
2 Go 750 Mo (Puis
0,15€ / Mo)
Option
6€ / 500 Mo
500 Mo
Modem / VoIP Oui Oui Non Oui Oui Oui Non Oui
HotSpots WiFi Oui Oui Non Oui Oui Non Non Non
Coût annuel avec
iPhone 4S 16Go
801,88 € 843,09 € 853,70 € 913,70 € 877,80 € 997,80 € N/A N/A
Coût annuel avec
SAMS. Galaxy Ace
407,68 € 436,59 € 478,70 € 538,70 € 499,80 € 548,80 € N/A N/A

 

À ne pas négliger :

  • Le coût annuel :
    Malgré l’achat d’un mobile (ce que vous n’effectuerez pas chaque année), les forfaits à 20 € sont susceptibles de vous faire économiser de coquettes sommes sur une année. Faites le calcul!
  • Les coûts cachés
    Prêtez attention aux surcoûts, notamment aux limites du forfait data ou au nombre de correspondants différents que vous pouvez appeler au maximum dans le mois (de 99 à 200 €, selon l’opérateur).
  • Les services annexes
    Les forfaits à 30 ou 25 € permettent d’utiliser votre téléphone comme un modem ou pour de la voix sur IP. Une bonne solution pour votre tablette, par exemple.

 


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(