Comparatif montres intelligentes : Galaxy Gear Vs SmartWatch Reviewed by Momizat on . Rating: 0

Comparatif montres intelligentes : Galaxy Gear Vs SmartWatch

Comparatif montres intelligentes : Galaxy Gear Vs SmartWatchComparatif des montres intelligentes : Samsung Galaxy Gear Vs Sony SmartWatch 2 avec tests, avis et prix des deux modèles ainsi que les autres montres connectées qui font leur entrée sur le marché

C’est la dernière trouvaille des constructeurs pour séduire les geeks les plus blasés: les montres connectées ont commencé à déferler dans les magasins. Une révolution? N’exagérons pas. Il s’agit juste d’un petit terminal relié par Bluetooth à votre smartphone qui vous évite de sortir l’appareil de votre poche, pour quelques usages simples: répondre à un appel (il suffit de parler à son poignet…), lire d’un coup d’œil ses mails, prendre des photos, tweeter, consulter son carnet d’adresses, la météo ou les infos du jour…
Les deux modèles les plus attendus du marché, Samsung Galaxy Gear et Sony SmartWatch, prouvent que ces montres high-tech, malgré de nombreuses imperfections, se sont révélées plus amusantes et plus pratiques que prévu. Un peu lourdaudes, dotées de fonctions encore limitées et pas tout à fait au point, elles ont cependant du potentiel. Notre préférence va à la montre Sony, plus simple et moins chère que celle de Samsung. Mais on attend avec impatience des modèles plus aboutis, comme devrait l’être celui d’Apple, en préparation selon la rumeur, que le fabricant coréen et son concurrent japonais ont visiblement voulu prendre de vitesse.

Côté design, la Galaxy Gear de Samsung est à première vue plus réussie que la SmartWatch 2 de Sony, avec une gamme de couleurs bien choisies et un écran tactile rectangulaire sympa façon Hermès (en beaucoup moins chic, quand même). Mais elle manque de finesse: son boîtier est plus épais que celui d’un smartphone (1,1 cm)! Et l’attache de son bracelet, qui intègre un haut-parleur et un micro, est vraiment trop encombrante. Impossible à porter sous une chemise aux manches serrées, ou sur un poignet fin. La montre de Sony est plus petite et son bracelet, disponible en cuir ou en métal, plus soigné. Son écran, constamment activé et parfaitement lisible au soleil, est plus pratique que celui de sa rivale. Avec la Galaxy Gear de Samsung, il faut en effet attendre une petite seconde pour que les informations s’affichent, et parfois même un peu plus, ce qui peut rapidement devenir exaspérant.
Une fois connectée, la Galaxy Gear s’avère plus sophistiquée que la montre de Sony. Elle est mieux équipée, d’où son prix plus élevé. Mais elle présente aussi quelques inconvénients, que l’on découvre dès la mise en route.

Une appli pour chaque fonction
Pour faire fonctionner ces deux montres, il faut d’abord télécharger tout leur environnement logiciel, car chaque fonction (mails, SMS, photo, météo, réseaux sociaux, etc.) exige d’installer une appli sur le smartphone, nécessairement un Android. Ces logiciels supplémentaires, une quinzaine pour une utilisation classique, occupent beaucoup de mémoire vive (environ 40 Mo chez Sony et 150 Mo chez Samsung), mais, selon les tests, ils ne diminuent pas significativement l’autonomie du portable.

La SmartWatch 2 de Sony est compatible avec tous les smartphones Android et les applis dédiées à la montre, pour la plupart gratuites, sont disponibles directement Sur le Play Store de Google. La Galaxy de Samsung est moins pratique : elle n’est compatible qu’avec les smartphones de la marque équipés du système Android 4.3 (Note 2, Note 3, S3 et S4 mis à jour). Et seules les applications du magasin en ligne du fabricant, le Samsung Store, peuvent être téléchargées, on ne peut pas se les procurer sur le Play Store. Une fois les applis installées, la confrontation entre les deux montres aboutit à un match nul. Aucune n’est parfaitement au point techniquement. Est-ce dû à une commercialisation prématurée? En tout cas, beaucoup de bugs et de lenteurs ont été rencontrés. Chez Samsung, le service de reconnaissance vocale est parfois indisponible. Chez Sony, le répertoire des contacts s’affiche partiellement. Les deux applications Facebook et Twitter dédiées à la Galaxy Gear sont de mauvaise qualité: la première n’affiche aucun message (juste les notifications), la seconde plante. Chez Sony, c’est à peine mieux: les dernières nouvelles de Facebook et Twitter s’affichent bien, mais il est impossible d’y répondre.

Les montres connectées intelligentes : Un concept d’avenir
Toutefois, ces désagréments ne nous ont pas empêchés de trouver un certain plaisir à manipuler ces petits objets. Répondre à un appel sans dégainer son portable, faire défiler les dernières publications Twitter tout en cuisinant, prendre des photos d’un geste de la main… Les montres connectées ont de quoi séduire et le concept a un avenir, sachant que les soucis techniques observés lors des tests devraient rapidement être réglés.
Sony et Samsung ne sont d’ailleurs pas les seuls à s’intéresser à ce marché (voir ci-dessous, leurs principaux concurrents). Aux États-Unis. une autre montre, la Pebble, s’est déjà taillé un beau succès. De son côté, la toute nouvelle ZeNano, du fabricant suisse MyKronoz, a fait sensation au dernier salon IFA de Berlin. Et Qualcomm, le fabricant américain de processeurs pour mobiles, s’y met aussi avec la Toq… La future iWatch d’Apple, qui pourrait arriver au début de 2014, est attendue de pied ferme.

Galaxy Gear Vs. SmartWatch : Quoi faire avec une montre intelligente?

Télécommande pour la musique : Plus complète que celle d’un casque
Les mélomanes apprécieront : les montres Sony et Samsung apportent les fonctionnalités qui manquent aux casques audio, même munis d’une télécommande filaire. Par exemple, les deux modèles permettent de naviguer dans sa médiathèque et de régler le volume sonore. La Sony affiche même la pochette de l’album qu’on écoute. Toutefois, ni la Galaxy Gear ni la SmartWatch n’affichent les listes de lecture. Un conseil, si vous possèdez une Sony SmartWatch téléchargez le célèbre lecteur de musique PowerAmp (3,11 euros sur Google Play), dont la version compatible avec la montre est bien meilleure que le lecteur intégré.

Photo et vidéo : Images de qualité
Ici, c’est Samsung qui se démarque grâce au capteur photo intégré dans le bracelet. Ce capteur permet de prendre des photos et des vidéos de bonne qualité. Il faut ensuite les transférer, une par une, sur le smartphone. A noter un défaut commun aux deux montres: elles affichent la galerie photo du smartphone, mais le chargement des images s’avère très long, à cause de la liaison Bluetooth, pas suffisamment véloce.

Podomètre : Optimisez vos foulées
Des applications sportives sont disponibles à la fois chez Sony et Samsung. Par exemple, Runtastic qui gère vos séances de course à pied. Mais, là encore, ces applis sont pour l’instant trop rares. La Galaxy Gear possède un podomètre qui compte en permanence les foulées de l’utilisateur. Cette appli peut envoyer ses données à S Health, le logiciel de gestion de santé intégré dans les smartphones les plus récents de la gamme Samsung.

Appels : Parlez à votre poignet
Grâce au haut-parleur et au micro intégrés à l’attache de son bracelet, la Galaxy Gear peut gérer les appels de manière autonome.
Il est possible de répondre et de converser directement sur sa montre. Dotée d’un système de reconnaissance vocale, celle-ci peut également envoyer des SMS. La montre de Sony est moins perfectionnée: elle permet d’accepter un appel, mais pas de parler sans oreillette Bluetooth.

Contacts : Carnet d’adresses intégré
Accéder à tout son répertoire en levant le poignet, c’est possible, et surtout très utile, les montres de Sony et de Samsung offrent toutes les deux cette possibilité. La Galaxy Gear est toutefois plus complète dans ce domaine. Elle affiche tous les contacts enregistrés dans le smartphone connecté, alors que la SmartWatch ne reprend que la liste des favoris. Encore une fois, les deux fabricants peuvent certainement faire bien mieux.

Lampe torche : Bien pratique
Une fonction très basique que la Galaxy Gear ne propose pas! La lampe torche consiste tout simplement a afficher une couleur blanche sur la totalité de l’écran de la montre en réglant automatiquement le rétroéclairage à son maximum. Elle fonctionne parfaitement sur la SmartWatch de Sony et s’avère très pratique la nuit.

Trouver son portable : Localisation par sonnerie
Très pratique aussi, cette fonction est uniquement disponible chez Samsung. Pour retrouver son téléphone, il suffit de le faire sonner en utilisant l’appli « retrouver mon smartphone » installée sur la montre. Notez que la manipulation inverse est aussi possible : faire sonner sa montre à partir du logiciel de gestion installé sur son smartphone.

Réveil : Alarmes diverses
Un grand classique des montres électroniques, pourtant absent chez Samsung! Seule la montre de Sony intègre un réveil. Il est même possible d’y programmer un grand nombre d’alarmes et de les activer uniquement certains jours de la semaine. L’interface de Sony reste cependant très basique. Elle pourrait offrir beaucoup plus de possibilités.

Chronomètre minuteur Cuisson à la minute près
Les deux montres proposent un minuteur très commode pour les cuisiniers. Mieux présenté sur la Galaxy Gear, il est tout aussi efficace sur la SmartWatch de Sony. Samsung propose en outre une fonction chronomètre assez classique (mesure du temps au tour et du temps total).

Météo : Accès aux prévisions
L’affichage de la météo est disponible sur les deux montres. Il est possible de consulter les prévisions à trois jours sur la SmartWatch, tandis que la Galaxy Gear affiche un bulletin sur sept jours. Encore une fois, cette fonction n’a rien de miraculeux, mais il s’avère pratique au quotidien de regarder la météo en un coup d’œil su son poignet.

E-Mails : Messages incomplets
Samsung est, là encore, à la traîne de sa rivale. Sa Galaxy Gear se contente de signaler les e-mails reçus, mais elle ne les affiche pas. Un oubli surprenant et très pénalisant, sachant que la montre de Sony, elle, récupère tous les courriers électroniques qui arrivent sur le smartphone. Elle ne peut toutefois afficher que le début des messages et vous renvoie vers votre smartphone pour les consulter en totalité (notamment les images).

Facebook : Pas encore au point
Les deux montres donnent directement accès au célèbre réseau social, mais c’est laborieux ! La SmartWatch s’en tire un peu mieux que la Galaxy Gear. Il faut télécharger une appli développée par Sony (et pas par Facebook), mais ses fonctionnalités sont encore limitées à l’essentiel : lire l’actu et les messages de ses amis (la mise à jour se fait toutes les 15 minutes) et « liker ». Rien de plus, Avec la montre Samsung, c’est pire: l’appli est tellement mal faite qu’on renonce vite à l’utiliser.

Twitter : Des applis à améliorer
Comme pour Facebook, seule la montre de Sony propose une application convenable pour Twitter. Celle-ci, développée par la marque japonaise, et disponible sur le Play Store de Google, permet de lire les messages, de les retweeter et de mettre en favoris les derniers reçus. Rien de plus. C’est mieux que sur la montre Samsung. L’appli Twitter de la Galaxy Gear, développée par un éditeur inconnu, ne fonctionne pas du tout. Espérons que la firme coréenne corrigera rapidement le tir!

SAMSUNG GALAXY GEAR
La déception

A première vue, la montre de Samsung fait plus haut de gamme que sa rivale, avec sa finition soignée et son écran moderne. Mais à l’usage, on est déçu. D’abord parce que la Galaxy n’est pas pratique pour regarder l’heure ou d’autres informations. Il faut lever le bras et attendre que l’écran s’allume automatiquement, c’est long et parfois ça ne marche pas. Ensuite, parce que ce modèle est uniquement compatible avec les derniers portables de la marque. Toutes ses fonctionnalités dépendent d’applications à télécharger depuis le Samsung Store, et pas depuis le Play Store de Google. Du coup, leur qualité laisse à désirer, et les fonctionnalités proposées sont incomplètes.

Points forts :

+ Belle finition : La Galaxy est agréable à regarder et à toucher. Son boîtier étanche en aluminium, proposé en six coloris, est de bonne qualité. Dommage qu’il soit si épais et encombrant.

+ Équipement très complet : Cette montre est truffée de technologies dernier cri. Son micro intégré tire parti de la reconnaissance vocale S Voice de Samsung, Et son capteur optique offre des images de bonne qualité.

Points faibles :

– Ne marche que sur Samsung : La Galaxy n’est compatible qu’avec les smartphones les plus récents de la marque. Et les applications disponibles uniquement sur le Samsung Store, sont incomplètes ou de mauvaise qualité.

Notes du test :SAMSUNG GALAXY GEAR : TEST, AVIS & PRIX

  • Heure / Date : 2/5
  • Applis : 2/5
  • Appels / SMS : 4/5
  • E-Mails : 1/5
  • Réseaux sociaux : 1/5
  • Multimédia : 4/5
  • Sport : 3/5
  • Note globale : 2/5
  • Prix : 300€

 

SONY SMARTWATCH
La préférée

Plus simple, plus astucieuse et moins chère que la Galaxy Gear de Samsung, la montre de Sony nous plaît davantage. Plus légère, elle est plus facile à porter (mais on regrette qu’elle ne soit pas étanche). Son écran, constamment allume et lisible même en plein soleil, est plus pratique. Autre avantage: à la diffèrence de sa rivale, la SmartWatch est compatible avec tous les smartphones Android récents et donne accès aux nombreuses applications compatibles du Play Store de Google. Elle gère mieux les réseaux sociaux, sa fonction de télécommande audio est plus complète (avec, par exemple, l’affichage des pochettes des albums) et elle possède des fonctions de base (comme le réveil ou les mails) dont la Galaxy Gear, curieusement, est dépourvue.

Points forts :

+ Écran astucieux : Sony a choisi un écran qui reflète la lumière pour être lisible au soleil tout en consommant peu d’energie (technologie transflective). La nuit, il s’allume comme un écran LCD classique.

+ Agréable à porter : Le design, proche de celui des smartphones, est un peu austère. Mais cette montre est légère et se porte sans gène, avec un bracelet en cuir ou en métal. Le modèle en plastique, moins confortable, est à éviter.

Points faibles :

– Autonomie insuffisante : Seulement 21 heures en utilisation normale, selon les tests. C’est un des gros défauts de la SmartWatch de Sony. La Galaxy Gear de Samsung fait beaucoup mieux (31 heures, soit 10 de plus).

Notes du test :SONY SMARTWATCH : TEST, AVIS & PRIX

  • Heure / Date : 4/5
  • Applis : 3/5
  • Appels / SMS : 2/5
  • E-Mails : 3/5
  • Réseaux sociaux : 3/5
  • Multimédia : 2/5
  • Sport : 2/5
  • Note globale : 3/5
  • Prix : 190€

 

Les autres montres connectées

Montres intelligentes connectees

1) PEBBLE de Pebble (150€ env.)
Monochrome, endurante, mais limitée

Fruit d’un projet financé par les internautes, la Pebble communique en Bluetooth avec les smartphones iOS et Android. Son écran monochrome, non tactile, offre une bonne lisibilité et consomme très peu d’énergie.
Elle peut fonctionner 5 à 7 jours sans être rechargée, en affichant l’heure en permanence. La navigation s’effectue grâce à quatre boutons. Point faible, sa bibliothèque d’applis, très restreinte.

2) TOQ de Qualcomm (Prix NC)
Basique, elle se recharge par induction

Prévue pour la fin de l’année 2013, cette montre est dotée d’un écran couleur tactile qui consomme très peu d’énergie. Compatible avec les smartphones Android, la Toq a des fonctions basiques (SMS, nom de l’appelant, météo, musique, calendrier, etc.). Leur nombre devrait toutefois évoluer dans le futur. Bon point, la batterie de la montre est rechargeable par induction magnétique (sans câble), juste en la posant sur un support spécifique.

3) SIMVALLEY de Pearl (200 env.)
Le seul modèle qui n’a pas besoin de smartphone

La Sim Valley fonctionne sans smartphone car elle intègre un processeur double cœur et un emplacement pour carte SIM. Fonctionnant sous Android 4,2.2, elle permet d’envoyer et de recevoir des appels et d’utiliser toutes les applis compatibles du Google Store grâce à un stylet. Elle est équipée d’un boîtier étanche, d’un capteur photo de 3 mégapixels et d’un GPS.

4) ZENANO de MyKronoz (130 env.)
La montre connectée non évolutive

Une fois synchronisée avec votre smartphone iOS ou Android, cette montre récupère vos contacts et l’historique des appels. Dès lors, elle affiche sur son écran couleur tactile le nom des appelants ainsi que les SMS. Grâce à un micro et des haut-parleurs, vous pouvez discuter sans dégainer votre téléphone. Dommage, ses fonctions sont limitées et ne peuvent pas être enrichies par des applis.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(