Duel smartphones 2013 : BlackBerry Z10 Vs. iPhone 5 Reviewed by Momizat on . Rating:

Duel smartphones 2013 : BlackBerry Z10 Vs. iPhone 5

Duel smartphones 2013 : BlackBerry Z10 Vs. iPhone 5

Comment s’imposer face à l’iPhone 5 quand on s’appelle BlackBerry? Avec un Smartphone équipé d’un écran plus grand, un système plus moderne… et moins cher! Le fabricant canadien RIM, qui a pris l’an passé le nom de son produit vedette, revient en force avec le Z10. Pionnier, dès 1999, des smartphones à clavier auprès des cadres et dirigeants notamment, il était petit à petit passé de mode depuis l’arrivée d’Apple et des écrans tactiles. En 2012, sa part de marché n’était plus que de 4,3% et on le disait mort… Jusqu’à la sortie du Z10, le premier modèle équipé du nouveau système d’exploitation maison, nommé BlackBerry 10 (BB10).

s’il fait un peu figure de smartphone de la dernière chance pour le fabricant canadien, le Z10 arrive, après une gestation de plus d’un an, fort des enseignements de son célèbre concurrent… Comme l’iPhone 5, il est 100% tactile, avec un système intelligent, dans un boitier racé ultra-fin au design épuré et remarquablement fini.

Mais un smartphone ne se choisit pas uniquement pour son look, ou son prix. Nous avons donc opposé les deux appareils, en détail, sur le terrain des principaux usages… afin de vérifier si l’iPhone était toujours, ou non, le meilleur smartphone du marché

 

BlackBerry Z10 contre iPhone 5, le match en 10 points

RIM BlackBerry Z10 : Test, avis et prix APPLE iPhone 5 64 Go : Test, avis et prix
BLACKBERRY Z10 (environ 580€)CARACTÉRISTIQUES :

  • Système: BB 10
  • Écran: 4,2″ (10,6 cm)
  • Mémoire: 16 Go (extensible par MicroSD)
  • Photo: 8 mégapixels avec flash
  • Vidéo: 1920 x 1080 points
  • Réseaux: Wi-Fi n, 4G, Bluetooth 4.0, NFC
  • Dimension: 6,56 x 13 x 0,9 cm
  • Poids: 138g
APPLE iPHONE 5 (à partir de 679€)CARACTÉRISTIQUES :

  • Système: iOS 6
  • Écran: 4″ (10,1 cm)
  • Mémoire: 16 Go, 32 Go ou 64 Go (non extensible)
  • Photo: 8 mégapixels avec flash
  • Vidéo: 1920 x 1080 points
  • Réseaux: Wi-Fi n, 3G à 42 Mbit/s, Bluetooth 4.0
  • Dimension: 5,86 x 12,38 x 0,76 cm
  • Poids: 112g

 

1) AFFICHAGE : Avantage BlackBerry

A ses débuts, l’écran Retina de l’iPhone était tout bonnement révolutionnaire. Sans avoir réellement pris de rides, il n’a guère évolué depuis 2011, si ce n’est en taille. BlackBerry s’est engouffré dans la brèche et propose un écran d’une résolution supérieure: 355 points par pouce contre 326, pour un affichage d’un meilleur piqué. Plus lumineux et bénéficiant d’un meilleur contraste, l’écran du BlackBerry dispose donc de tous les atouts pour une utilisation confortable en extérieur. Malgré des couleurs plus saturées, donc un peu moins naturelles, il mérite une note légèrement supérieure à celle de l’iPhone 5. Dernier avantage et non des moindres: sa diagonale est plus grande de 5 millimètres sans que cela disproportionne l’objet pour autant.

 

2) ERGONOMIE : Avantage BlackBerry

Le confort d’utilisation repose sur quelques facteurs essentiels, comme la précision de l’écran tactile et, plus encore, l’aptitude du système à répondre au quart de tour au contact des doigts.
Précurseur, l’iPhone a placé la barre très haut avec son système iOS. Côté tactile, le Z10 se place sur un pied d’égalité avec son compétiteur. La navigation dans l’interface et dans les menus est en effet à peine moins fluide que sur l’iPhone. Mais c’est avec les nouveautés originales et pratiques du système BlackBerry 10 que le Z10 tire son épingle du jeu. Grâce à l’expérience du fabricant canadien en la matière, son clavier virtuel est une petite merveille d’ingéniosité. Ultra-réactif, il s’appuie sur un mécanisme performant qui suggère le bon mot avant même qu’il soit fini d’être tapé et, plus novateur, un simple glissement de doigt suffit alors pour le sélectionner. Intelligent, ce clavier s’adapte au fil du temps à chaque type de frappe et mêle sans sourciller langues françaises et étrangères. Spécialiste de la messagerie, BlackBerry centralise aussi tous les messages dans une nouvelle appli baptisée BlackBerry Hub. Courriels, SMS, tchat… qu’ils proviennent des comptes de courriers électroniques, des principaux réseaux sociaux, de SMS, d’échanges via la messagerie BBM (BlackBerry Messenger) ou de la boite vocale téléphonique, tous les nouveaux messages sont comptabilisés sur le bord de l’écran. Là encore, un simple glissement de doigt en dévoile la liste complète où ils sont directement accessibles, quelle que soit leur nature.

 

3) PHOTO : Avantage iPhone

Équipé d’un capteur 8 mégapixels, le Z10 offre un mode photo ultrarapide et riche en fonctions, Flash, stabilisation numérique, prise en rafale : l’essentiel est au rendez-vous pour réussir ses clichés. BlackBerry innove même avec l’étonnante fonction Timeshift qui capture quelques millisecondes avant et après la photo pour que le photographe puisse choisir le meilleur plan (parmi trois). Finies les photos ratées à cause d’un sujet qui cligne des yeux! Après la prise de vue, de nombreuses options sont proposées pour améliorer le cliché: la correction des yeux rouges, la réduction du bruit ou le recadrage. Plus amusant, de nombreux effets sont disponibles {noir et blanc, aquarelle ou même bande dessinée) et applicables simplement. Enfin, un outil de création numérique performant, Story maker, permet de composer de superbes diaporamas animés, incluant musique et vidéos. Facile et rapide! Pourtant, même avec moins de fonctions, l’appareil photo de l’iPhone l’emporte, selon nous, en termes de qualité des clichés. En particulier en intérieur ou lorsque la lumière extérieure faiblit, ses images sont plus belles. La simplicité est aussi ancrée dans les gènes d’Apple et lui réussit : pas besoin de se poser de question ou de chercher le bon réglage.
Une simple pression sur l’écran suffit pour réussir sa photo. Sans oublier un mode panorama, extrêmement simple à utiliser sur l’iPhone, mais absent du Z10.

 

4) CARTES ET GPS : Avantage iPhone

Une des principales innovations du système BlackBerry 10, c’est la présence d’un logiciel de navigation GPS avec guidage vocal. Dénommé Cartes, il s’appuie sur la cartographie de TomTom. Relativement efficace, il présente cependant de nombreux défauts de jeunesse. Sans polémiquer sur la voix féminine teintée d’un léger accent « canadzien » (les instructions restent tout de même en français!), on peut déplorer l’emploi de termes américains peu usités dans la langue de Molière. Mais il y a plus ennuyeux. Les cartes sont dépourvues de points d’intérêt (restaurants, monuments, stations essence, etc.) et la géolocalisation ignore également les transports en commun. Très critiqué à son lancement, le nouveau logiciel Plans d’Apple n’est toujours pas exempt de défauts non plus. Sa cartographie manque de précision, ses points d’intérêt sont rares ou placés de façon aléatoire. Mais depuis quelques mois, les utilisateurs de l’iPhone peuvent télécharger Google Maps pour iOS, qui a su faire ses preuves sur les smartphones Android… et qui n’est pas près d’exister pour BlackBerry 10.

 

5) APPELS VIDÉO : Avantage BlackBerry

En Wi-Fi è la maison et au bureau ou en 3G dans la rue et les transports en communs, Apple propose une appli simple et efficace pour réaliser ses appels vidéo à l’aide de la webcam située au-dessus de l’écran de l’iPhone : Face Time.
Il fallait donc pour BlackBerry faire mieux. Et le pari est réussi grâce aux nouvelles fonctions de la célèbre messagerie instantanée BBM (BlackBerry Messenger). Hier limitée aux échanges textuels durant les tchats, l’appli intègre désormais l’image et la voix. Comme sur l’iPhone, cet outil fonctionne en Wi-Fi ou depuis les réseaux mobiles. Il s’appuie, lui aussi, sur une webcam de bonne qualité, capable de filmer en haute définition (1280 x 720 point). Mais il va plus loin en proposant le partage d’écran sur BBM : en cours d’appel vidéo, il suffit d’appuyer sur un bouton pour montrer à son interlocuteur l’interface de son Z10 afin de lui présenter des photos, un site Web ou un document. Assez bluffant mais réservé aux communications avec d’autres utilisateurs de BlackBerry 10… Tout comme FaceTime est limitée aux communications entre utilisateurs de produits Apple.

 

6) AUTONOMIE : Avantage BlackBerry

Le smartphone d’Apple n’a jamais été un modèle d’endurance. Sans être un champion – les smartphones Android de Samsung sont imbattables dans ce domaine -, le Z10 affiche, lui, des performances très satisfaisantes: 12 h d’autonomie en appels, 6h en surf sur le réseau 3G ou 8h en lecture vidéo (contre respectivement 6h30, 4h30 ou 9h30 pour l’iPhone 5). Pour ménager l’autonomie de l’appareil, plus particulièrement en veille, mieux vaut désactiver l’importation automatique des courriels (le mode « push », gros consommateur d’énergie) et les relever manuellement, quand cela est nécessaire.
Là, le Z10 rejoint l’iPhone 5. Mais son autre avantage est d’être équipé d’une batterie amovible. Il sera donc possible de la changer en cas d’usure… Voire d’en acheter une seconde pour éviter la panne sèche.

 

7) APPLICATIONS : Avantage iPhone

Au début de l’année, Apple annonçait avoir passé le cap des 40 milliards d’applications téléchargées depuis l’ouverture de son App Store en 2008.
C’est dire si sa boutique séduit, tant pour la qualité et la variété de son contenu, que pour la quantité d’applis disponibles (autour de 800 000 aujourd’hui). Le magasin BlackBerry World s’appuie, lui, sur un catalogue de 70 000 applications. C’est déjà bien pour un lancement. Mais il semble peu envisageable que BlackBerry rattrape son retard à court terme, même en mettant les bouchées doubles avec le portage (l’adaptation) d’applis Android. Pour l’instant, ces dernières n’atteignent pas le niveau de qualité de celles conçues spécifiquement pour le système BlackBerry 10. De plus, en France, on peut regretter l’absence, a ce jour, d’applis pratiques comme RATP ou SNCF Transilien, indispensables aux Parisiens. L’aventure ne fait certes que commencer pour BlackBerry, mais elle pourrait tourner court si BB World ne s’étoffe pas rapidement.

 

8) VIDÉO : Égalité

Le Z10 et l’iPhone 5 offrent la possibilité aux vidéastes amateurs de filmer en Full HD (1920 x 108O points). C’est la définition maximale proposée aujourd’hui sur un smartphone. La qualité des séquences capturées avec le BlackBerry donne entière satisfaction. Mais, à l’instar de la photo, l’appareil d’Apple surpasse le Z10 avec des vidéos ultra-fluides et plus homogènes en termes d’exposition. Bien stabilisées et lumineuses, elles sont aussi plus riches en détails. Sur tous ces aspects, les résultats du Z10 sont honorables, mais restent en retrait face à l’iPhone 5.
Sur les deux smartphones, il est possible d’activer l’éclairage du flash avant de filmer, et sur le Z10 on peut même le déclencher durant la prise. Un outil de montage simplifié, pilotable depuis l’interface tactile, et pratique pour couper les passages superflus est disponible sur les deux appareils, avec, la encore, un léger avantage à l’iPhone pour sa réactivité. Mais pour ce qui concerne la lecture de vidéos, l’avantage va cette fois clairement au Z10. Les smartphones sont capables de lire des fichiers en haute définition (1920 x 1080 points) sans saccader, mais 1e BlackBerry prend en charge l’ensemble des principaux formats: MP4, MKV, WMV, Xvid et même le DivX. Pour organiser et synchroniser ses fichiers entre le smartphone et l’ordinateur, un nouveau logiciel de transfert est proposé: BlackBerry Link pour PC ou Mac. Il fonctionne en raccordant tout simplement le Z10 sur un port USB. Vraiment plus pratique que de devoir recourir au logiciel iTunes d’Apple pour transférer ses vidéos de l’ordinateur à l’iPhone.

 

9) COMMANDE VOCALE : Avantage iPhone

Piloter un smartphone depuis un écran tactile est une pratique rentrée dans les mœurs. Mais il peut être aussi plus rapide de dicter… Le Z10 embarque ainsi une application baptisée Contrôle Vocal, qui s’active à tout moment en pressant le bouton situé entre les touches volume haut et bas sur le côté droit du mobile. Cette commande est efficace s’il s’agit d’appeler un contact, de lancer une recherche sur Internet ou de programmer un rendez-vous. En revanche, la dictée d’un message peut aboutir au meilleur comme au pire. Encore l’un des nombreux défauts de jeunesse de BB10 qui devrait être rectifié dans les prochaines versions. Siri, l’assistant intelligent de l’iPhone, fait indéniablement mieux et va beaucoup plus loin en répondant, par exemple, aux questions les plus saugrenues de ses utilisateurs. Rien à voir pour l’instant avec les simples commandes vocales du Z10!

 

10) ÉQUIPEMENT ET ACCESSOIRES : Avantage BlackBerry

Si le Z10 affiche un poids et un volume plus importants, ce n’est pas uniquement à cause de la taille légèrement plus glande de son écran. C’est qu’il bénéficie aussi d’un équipement plus complet. La capacité de stockage de 16 Go est complétée par un lecteur microSD qui prend en charge des cartes jusqu’à 64 Go (pour 50 euros en moyenne). De quoi étendre la mémoire du Z10 à moindres frais, alors qu’il faut prévoir un surcoût de 220 euros sur un iPhone 5 pour passer de 16 Go à 64 Go! Côté connecteurs, le Z10 est doté d’une prise USB standard, et d’une prise micro HDMI pour le relier au téléviseur via un simple câble. L’iPhone requiert un adaptateur plus coûteux. Côté réseau mobile, le BlackBerry présente l’avantage d’être compatible avec la 4G française.
Cela permet, en théorie, de télécharger des fichiers deux fois plus vite qu’avec 1’iPhone, de jouer en réseau ou de regarder des vidéos en streaming plus confortablement. Pour ce qui est des accessoires, l’iPhone demeure le modèle le plus gâté. Le Z10 est livré avec un étui intelligent – quand on en extrait le mobile, il sort de veille automatiquement – mais c’est encore son seul accessoire.

 

BILAN ÉGALITÉ : Le BlackBerry est bien parti!

Malgré des défauts de jeunesse, le nouveau Z10 est une réussite. Il fait selon nous globalement jeu égal avec l’iPhone 5. Aussi puissant mais plus autonome et mieux équipé, il offre des fonctions multimédias de qualité, même si certaines ne rivalisent pas encore avec celles du smartphone d’Apple. Mais ce sont surtout l’efficacité et les nouveautés originales du système BlackBerry 10 qui donnent un sérieux coup de vieux à l’iPhone 5 et iOS 6: le clavier virtuel intelligent, le Hub pour consulter tous ses messages d’un coup d’œil ou les nouvelles aptitudes audio et vidéo de BBM. L’iPhone conserve, lui, un atout de taille: son magasin d’applications. Pour remporter la bataille, BlackBerry devra, de ce point de vue, étoffer son offre, vite et bien.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(