Écrans-Moniteurs USB : AOC E2251FWU Vs. Philips 221S3UCB Reviewed by Momizat on . Rating:

Écrans-Moniteurs USB : AOC E2251FWU Vs. Philips 221S3UCB

Écrans  Moniteurs USB  AOC E2251FWU Vs. Philips 221S3UCBLe moniteur est un périphérique devenu classique. Celui-ci sert tout simplement à compléter un ordinateur au format tour ou à étendre l’affichage d’un ordinateur portable. Cependant, et même s’il offre des caractéristiques de plus en plus alléchantes, ces écrans requièrent l’utilisation d’une connectique vidéo dédiée. Entre le VGA, le DVI ou le HDMI, il n’est pas évident de s’y retrouver. De plus, lorsque l’on change d’ordinateur, on se retrouve avec une connectique qui n’est pas souvent la même que celle offerte par l’écran. C’est pour éviter ce type d’inconvénient, que l’écran USB est né. Ainsi, en s’abrogeant de connectique vidéo, ce type d’écran devient compatible avec tous les ordinateurs du marché, qu’ils fonctionnent avec le système d’exploitation Windows ou Mac OSX. Ces nouveaux écrans sont déjà disponibles auprès des constructeurs AOC et Philips.

Choix différents
En confrontant ces deux moniteurs, on se retrouve face à des modèles très proches. De son côté, le modèle AOC affiche une image de 21,5 pouces dans une définition de 1920 x 1080 pixels. Très fin, puisqu’il repose sur la technologie de rétro-éclairage par LED, il s’accompagne d’un dessin néanmoins classique. Non réglable en hauteur, 1’E2251FWU se distingue toutefois par son mode cadre. Pour cela, il faut dévisser son pied. L’écran sera alors posé au ras de votre bureau. Pour sa part, le design du modèle Philips 221S3UCB est beaucoup moins flatteur. Le cadre est plus épais que l’AOC (6 cm contre 1,06 cm}, mais, en revanche, il se règle en hauteur sur près de 7 cm. Il devient alors très simple de trouver la bonne position, d’autant qu’il s’incline et s’oriente comme bon vous semble. Il ne lui manque qu’un mode «Portrait», pour être réellement complet. Concernant la dalle, ce Philips utilise un écran de 21,5 pouces dans une définition de 1920x 1080 pixels. En marge de cela, ces deux modèles offrent des spécifications assez proches: dalle TN, contraste de 1000:1, temps de réponse de 5 ms et angles de vision de 160° et 150″.

Connectique USB
En substance, ces deux écrans se distinguent par leur connectique. Ici, c’est bien simple: elle se compose d’un seul et unique port USB. C’est d’ailleurs par ce dernier que ces écrans vont recevoir le signal vidéo ainsi que l’alimentation nécessaire. C’est assez déroutant. Pour que l’affichage apparaisse, il faut alors le connecter à un port USB (deux si nécessaire). Sous Windows 7, l’installation des deux écrans s’opère sans la moindre difficulté. Le système installe le pilote, et le bureau est alors automatiquement répliqué. Sous Mac OS, il faudra ici passer par la case installation. Mais pas d’inquiétude, le pilote est disponible sur les CD fournis ou sur le site DisplayLink. Là aussi, l’écran est dupliqué ou étendu. A l’usage, ces écrans présentent un rendu plutôt correct. L’image reste fluide, même si l’on regarde des vidéos en 1O8Op ou que nous sommes en mode jeux. Néanmoins, le Philips demeure légèrement moins contrasté.

Duel Moniteurs USB : AOC E2251FWU Vs. Philips 221S3UCB

Si du côté du rendu de l’image, ces deux moniteurs affichent des résultat très proches, ils se distinguent par leur ergonomie et leur design. De son côté, AOC mise sur le design. Ultrafin, il séduit par sen encombrement réduit et sa fonction «Cadre». Vous pourrez ainsi le poser au ras de votre bureau et profiter d’une image lumineuse.
Pour sa part, Philips a davantage misé sur l’ergonomie. Grâce à son réglage en hauteur et ses différentes inclinaisons, il s’adaptera à votre convenance.
Tous deux très peu énergivores (moins de 8 watts), ces deux écrans deviennent les outils indispensable d’un ordinateur portable.
En résumé, l’AOC se distingue par sen design et sa qualité d’image un cran supérieur et le Philips est à privilégier pour son ergonomie.

 

  • AOC E2251FWU

L’AOC présente un design tout en finesse. Très aérien, il accompagne – sans le dénaturer – les ultrabook et autre Macbook Air.

Caractéristiques

  • Taille : 21.5 Pouces
  • Dalle : TN
  • Définition : 1920 x 1080 pixels
  • Contraste : 1000:1
  • Temps de réponse : 5 ms
  • Connectique : USB
  • Dimensions : 51,2 x 30,9 x 19,3 cm

Test et avis :

Performances : Bon
> Contraste : 14/20
> Couleur : 15/20
> Temps de réponse : 12/20Moniteur / écran USB AOC E2251FWU

Bilan énergétique : Bon
> Consommation : 8 watts
> CO2/m : 1,1 kg
> Coût/m : 1,01 €

Les point forts
+ Design
+ Contraste
+ Mode cadre

Les points faibles
– Pas de réglage en hauteur
– Stabilité de l’écran

Verdict :
Au delà de son esthétique, l’AOC présente une image plus contrastée que celle du Philips. Dommage que l’ergonomie soit un peu plus en retrait.

Note générale : 16/20
Prix : 170€ env.

 

  • Philips 221S3UCB

Grâce à ses nombreux réglages, le Philips est l’écran le plus ergonomique. Il s’avère donc idéal pour compléter un portable, dans un usage bureautique.

Caractéristiques

  • Taille : 21.5 Pouces
  • Dalle : TN
  • Définition : 1920 x 1080 pixels
  • Contraste : 1000:1
  • Temps de réponse : 5 ms
  • Connectique : USB
  • Dimensions : 50,7 x 40,2 x 20,1 cm

Test et avis :

Performances : Bon
> Contraste : 13/20
> Couleur : 15/20
> Temps de réponse : 12/20Moniteur / écran USB Philips-221S3UCB

Bilan énergétique : Bon
> Consommation : 8 watts
> CO2/m : 1 kg
> Coût/m : 1 €

Les point forts
+ Ergonomie
+ Finition
+ Luminosité

Les points faibles
– Manque un peu de contraste
– Encombrement

Verdict :
Grâce à son ergonomie quasi parfaite, le Philips séduit davantage. Il accompagne idéalement un portable ou vient compléter l’écran d’un ordinateur fixe.

Note générale : 16/20
Prix : 170€ env.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(