Faut-il craquer pour les nouveaux iPhone 5s et 5c? Reviewed by Momizat on . Rating: 0

Faut-il craquer pour les nouveaux iPhone 5s et 5c?

iPhone 5s et 5c : Nouveaux smartphones, mais au prix fort

Les deux nouveaux i’Phone sont assurément élégants et bien conçus. Mais valent-ils vraiment leurs prix face à une concurrence qui se déchaîne?

Apple ne veut pas livrer bataille sur les prix, qu’on se le dise! La Pomme n’a pas l’intention de rogner sur ses marges confortables pour lutter contre ses rivaux féroces du monde Android. Face à la concurrence elle a choisi, pour la première fois, de commercialiser deux iPhone simultanément : le 5s et le 5c. Et au prix fort. Leur ticket d’entrée est respectivement de 700 et 600 euros!

Nouveau porte-étendard de la marque, l’iPhone 5s se veut le nec plus ultra en matière de smartphone et une inspiration pour l’avenir, dixit Apple. Cela ne saute pas aux yeux. Il ressemble en effet beaucoup à l’iPhone 5 sorti en 2012. Le 5s possède le même écran tactile de 4 pouces (10,2 cm de diagonale) ainsi qu’un boîtier au design et aux dimensions identiques. Seules les couleurs changent.

Des nouveautés invisibles
Trois finitions sont maintenant disponibles. La façade blanche s’accompagne d’un dos argenté ou doré et la façade noire d’un dos gris. Les observateurs remarqueront aussi la disparition du carré blanc dessiné sur le bouton d’accueil.

Mais les vraies nouveautés sont invisibles. À commencer justement par le bouton d’accueil qui intègre désormais un lecteur d’empreintes digitales. Une fois celles-ci enregistrées, il suffit de poser son doigt sur le bouton dans n’importe quel sens pour déverrouiller l’appareil. Pratique, d’autant que ce système permet aussi de valider ses achats sur les boutiques d’Apple (App Store, iTunes Store et iBooks Store). Un jour peut-être pourra-t-il servir sur d’autres services que ceux d’Apple et faire office de sésame universel; surtout s’il est associé à la technologie NFC utilisée notamment pour le paiement sans contact.

Mais point de NFC pour l’instant. Il est vrai que cette technologie, présente sur de nombreux smartphones concurrents, sert plutôt à faciliter l’échange de données entre appareils mobiles. Or Apple estime que sa fonction de partage AirDrop, implémentée dans le nouvel iOS, répond à cette problématique bien qu’elle soit cantonnée à ses appareils.

Deux puces
Aussi l’iPhone 5s a d’autres atouts: ses capacités photo et vidéo. Si son capteur fait 8 mégapixels comme son prédécesseur, il est plus grand et donc plus sensible à la lumière. Et son double flash améliore la qualité des clichés. Il dispose en plus d’un mode rafale. Plus original: il est capable de filmer à 120 images par seconde pour réaliser des ralentis spectaculaires.

Ces fonctions tirent parti de la puce A7 qui promet d’être deux fois plus puissante que celle de l’iPhone 5. Grande première, cette puce bénéficie d’une architecture 64 bits qui devrait lui permettre d’exécuter plus rapidement certaines tâches, puisque la dernière mouture d’iOS gère le 64 bits. Par ailleurs, l’A7 peut compter sur une seconde puce, nommée M7, pour traiter directement les infos provenant des capteurs de mouvements. La puce M7 communiquera peut être avec une future montre connectée, capable de suivre notre activité physique. L’iWatch, qui sait!

À l’évidence, l’iPhone 5s est un petit bijou de technologie et de design, mais à 699 euros avec 16 Go de mémoire – rajoutez 100 euros pour 32 Go et encore 100 euros pour 64 Go!- il est bien plus cher que ses concurrents directs, le Galaxy S4 de Samsung ou le One de HTC. Des smartphones que l’on trouve à moins de 600 euros sur le Web. À ce prix, pour 599 euros chez Apple, on a droit à l’iPhone 5c pourtant moins performant. Ses spécifications techniques sont, en effet, pratiquement les mêmes que celles de l’iPhone 5 sorti l’an dernier. Seuls petits changements : la compatibilité avec tous les réseaux 4G français, une batterie optimisée et une caméra en façade plus sensible.

Changement de Look
La principale originalité de l’iPhone 5c est d’ordre esthétique avec des boîtiers colorés en plastique. Apple laisse le prestigieux écrin en aluminium à l’iPhone 5s. De belles teintes acidulées capables de séduire un large public comme l’ont fait en leur temps les iPod. Surtout qu’Apple n’a pas bâclé la finition. Au contraire, l’assemblage est impeccable. Nous avons eu l’occasion de le manipuler et son boîtier paraît robuste.

Cela ne suffit pas à faire oublier son prix élevé lui aussi: 599 euros le 16 Go et 699 euros le 32 Go. D’autant plus rageant qu’on sait qu’Apple a optimisé sa conception pour qu’il soit moins cher à produire que l’iPhone 5. Du côté des caractéristiques techniques et des fonctionnalités, l’iPhone 5c est très proche de modèles sous Android dont les tarifs oscillent entre 350 et 450 euros. L’écart de prix peut en refroidir plus d’un. Mais Apple compte sur les opérateurs mobiles pour le subventionner. Chez SFR par exemple, l’iPhone 5c 16 Go est à 60 euros à condition de souscrire un forfait de 80 euros par mois sur deux ans, soit une facture totale de… 1980 euros! Les Français qui ont goûté aux forfaits mobiles low-cost et sans engagement se laisseront-ils quand même séduire par cet iPhone coloré? Si c’est la mode, allez savoir!

Quoi de neuf iPhone 5S?
Il vous identifie à votre doigt et dope toute les fonctions

  • Un plus grand capteur photo
    Plutôt que d’augmenter le nombre de pixels, Apple a préféré agrandir le capteur de 8 Mégapixels, améliorant sa sensibilité à la lumière. Le flash profite d’une seconde diode. L’iPhone 5s combine les deux lumières pour ajuster l’intensité du flash selon l’environnement.
  • Un moteur surpuissant
    La nouvelle puce A7 est, selon Apple, deux fois plus puissante que celle qui équipe l’iPhone 5c et 40 fois plus que celle du premier iPhone. C’est aussi la première puce mobile à adopter une architecture 64 bits qui était jusqu’ici l’apanage des processeurs d’ordinateurs.
  • Un calculateur réservé aux mouvements
    À côté de la puce principale A7, se trouve une autre puce, nommée M7, chargée de mesurer toutes les données de l’accéléromètre, du gyroscope et de la boussole. Du coup, l’analyse des mouvements est censée être plus rapide et moins gourmande en énergie.
  • Une autonomie plus importante
    En plus d’une batterie un peu plus puissante, les puces A7 et M7 de l’iPhone 5s doivent mieux gérer la consommation d’énergie. Selon le constructeur, ce modèle offre une autonomie de 10 heures en connexion 3G, 4G ou en WiFi et autant en lecture vidéo.
  • La compatibilité 4G indispensable
    L’iPhone 5s est compatible avec un grand nombre de fréquences 4G. Plus de problème donc pour profiter du très haut débit mobile en France et à l’étranger.
  • Le capteur d’empreintes
    Grâce au capteur d’empreintes digitales intégré dans le bouton d’accueil, une pression du doigt suffit pour déverrouiller l’iPhone 5s ou valider ses achats sur les boutiques Apple. Le capteur enregistre jusqu’à cinq empreintes différentes.
    La firme assure que ces données biométriques sont conservées sur l’appareil et ne sont pas envoyées vers ses serveurs.
  • Les nouveaux coloris
    Apple propose des teintes discrètes et chics pour son iPhone 5s. Sa façade immaculée peut être accompagnée d’un dos argenté ou doré au choix. En revanche, la façade noire est obligatoirement associée à un dos gris légèrement métallisé.

 

Caractéristiques :

• Écran: 4 pouces (10 cm), 1136 x 640 pixels
• Processeur: A7 avec architecture 64 bits
• Stockage: 16, 32 ou 64 Go
• Capteur photo: 8 Mégapixels, double flash, en façade de 1,2 Mégapixel
• Réseaux: WiFi n, Bluetooth 4.0, 4G
• Dimensions: 5,86 x 12,38 x 0,76 cm
• Poids: 112g

 

Les principaux rivaux de l’iPhone 5S

1) Samsung Galaxy S4 : Le performeur
Très performant, le fleuron de Samsung dispose d’un nombre impressionnant de fonctions innovantes tout en étant très autonome (une journée en utilisation normale). Il est paré pour les réseaux 4G et fait de belles photos.
A partir de 590€

2) LG Optimus G Pro : Le challenger
Avec son écran Full HD de 5,5 pouces, le G Pro en met plein la vue, est ultra-polyvalent et ses performances n’ont rien à envier aux meilleurs appareils Samsung. Il embarque les dernières technologies comme la 4G ou le NFC.
À partir de 600€

3) HTC One : Le séducteur
Il est parmi les plus beaux smartphones du moment avec son boîtier en aluminium parfaitement agencé. On apprécie également son bel écran Full HD et ses deux haut-parleurs qui délivrent un son clair. Idéal pour regarder un film ou pour jouer.
A partir de 590€

4) Nokia Lumia 925: Le prétendant
L’un des plus doués pour la photo et la vidéo même-en basse lumière. Équipé pour les réseaux 4G et les connexions NFC, il possède un écran HD de 4,5 pouces, le Lumia 925 compte parmi les meilleurs Windows Phone.
A partir de 500€

 

Qui de neuf iPhone 5C?
Un solid boitier décliné en cinq couleurs acidulées

  • Le capteur photo
    On retrouve le capteur de 8 mégapixels et l’optique de l’iPhone 5. La seule petite différence se situe dans sa caméra frontale: Son capteur de 1,2 mégapixel est un peu plus grand et donc plus sensible.
  • Une batterie boostée
    L’iPhone 5c profite d’une batterie un peu plus puissante que celle de l’iPhone 5. D’après Apple, il serait capable de tenir dix heures en navigation 4G ou en lecture vidéo. À vérifier…
  • Le très haut débit mobile
    A l’instar de l’iPhone 5s, ce modèle 5c est enfin compatible avec tous les réseaux 4G disponibles en France. Une bonne nouvelle pour les adeptes de l’Internet mobile ultrarapide.
  • Un joli dos coloré et renforcé
    Fabriqué dans une matière plastique très solide, le dos de l’iPhone 5c est renforcé par un cadre métallique qui sert également d’antenne. Il existe en cinq couleurs: vert, bleu, jaune, rose ou blanc.

 

Caractéristiques :

• Écran: 4 pouces (10 cm), 1136 x 640 pixels
• Processeur: A6
• Stockage: 16 ou 32 Go
• Capteur photo: 8 Mégapixels, flash, en façade de 1,2 Mégapixel
• Réseaux: WiFi n, Bluetooth 4.0, 4G
• Dimensions: 5,92 x 12,44 x 0,89 cm
• Poids: 132g

Les principaux rivaux de l’iPhone 5C

1) Galaxy S4 mini : L’adversaire
Le petit frère du Galaxy S4 arbore tout de même un écran de 4,3 pouces. Il est suffisamment puissant pour faire tourner tout type d’applications sans difficultés ni ralentissement. Le S4 mini bénéficie en plus d’une excellente autonomie.
À partir de 430€

2) HTC One mini : Le nouveau venu
Il vient tout juste d’être commercialisé, mais le One mini fait déjà presque aussi bien que son ainé au niveau du design de sa qualité d’écran et des haut-parleurs. Sa surcouche logicielle apporte de nombreuses améliorations à 1a dernière version d’Android.
À partir de 450€

3) Sony Xperia SP : Le bien doté
Avec un puissant processeur, un écran de 4,6 pouces en haute définition, une connexion 4G, etc., le Xperia SP se situe parmi les smartphones de milieu de gamme les mieux équipés. Son appareil photo de 8 mégapixels profite de nombreux réglages.
A partir de 370€

4) LG Optimus F5 : Le suiveur
Léger et offrant une bonne prise eh main, il séduit par son écran de 4,3 pouces de qualité et sa compatibilité 4G. Sans être un foudre de guerre, il bénéficie néanmoins de la richesse fonctionnelle de la surcouche LG en complément d’Android.
A partir de 350€


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(