Forfaits mobiles : Quelle formule choisir & à quel prix? Reviewed by Momizat on . Rating: 0

Forfaits mobiles : Quelle formule choisir & à quel prix?

Comparatif des meilleurs forfaits mobile avec ou sans smartphone

Quel forfait mobile choisir? Selon vos besoins (SMS, Internet, appels illimités, …) et votre budget, choisissez la formule qui vous conviendra. Voici un comparatif des meilleures offres du moment classées par usage et par prix.

Jamais les forfaits mobiles n’ont été aussi peu chers. L’arrivée de Free Mobile en janvier 2012 – et de ses offres à prix cassés – y est bien sûr pour beaucoup. Après avoir chuté de 41% en 2012, les prix ont encore baissé cette année 2013, principalement sur les petits forfaits. Ainsi, l’offre 2h de B&You est passé de 9,99 à 3,99 euros, soit 60% de moins. Idem pour le forfait 2h de Sosh qui a fondu de 9,99 à 4,90 euros, soit 50%.

La rentrée 2013 marque aussi le vrai coup d’envoi de la 4G avec l’arrivée de Bouygues, après Orange et SFR. Avec ses débits théoriques de 100 à 150 Mbit/s, la 4G donne un coup de fouet à l’Internet mobile en plein boom avec le succès des smartphones et des tablettes.

Quels sont les critères pour choisir son forfait?
Si le prix reste le premier critère, il faut surtout déterminer ses usages quotidiens. Un forfait mobile est bâti sur trois composantes: les appels téléphoniques, l’envoi de SMS et l’accès Internet (surf et mails). Si vous téléphonez peu et que vous n’avez pas grand usage d’Internet, il est inutile de souscrire à une offre tout illimité à 20 euros par mois. À l’inverse, si vous êtes accro au smartphone, seul un forfaît illimité vous évitera d’exploser la facture.

Prenez également en compte le type de mobile que vous utilisez. si vous avez un modèle à clavier (comme un BlackBerry), optez pour un forfait comprenant les SMS illimités. Avec un appareil de dernière génération destiné aux connexions Internet rapide à 42 Mbit/s (iPhone 5, Galaxy S4), ne choisissez pas un forfait qui bridera votre connexion à 14 voire 7 Mbit/s!

Meilleures offres de forfaits mobile du moment

Meilleures offres de forfaits mobile du moment

 

Faut-il prendre un forfait avec ou sans mobile?
Tous nos calculs le montrent: quel que soit le portable convoité, un forfait sans mobile (aussi appelé « SIM seule ») finit par être plus économique. Pour parvenir à ce constat, nous avons comparé deux formules: un forfait comprenant un mobile subventionné avec un engagement de 24 mois, et un autre sans engagement avec achat d’un mobile neuf. Nous avons additionné le prix du mobile avec le coût de l’abonnement sur 24 mois.

 

Prix réels forfaits illimites avec mobiles

Prix réels forfaits illimités avec mobiles

 

Au premier abord, acheter son mobile avec un forfait permet de réaliser une bonne affaire en payant son portable beaucoup moins cher. L’iPhone 5, par exemple, coûte moins de 400 euros chez SFR si on prend un forfait Carré 2 Go 4G/H+, contre 679 euros sion l’achète chez Apple.
La contrepertie: l’abonnement mensuel (d’au moins 30 euros) est, lui, plus élevé qu’un forfait sans mobile, et vous engage en plus à rester chez le même opérateur pendant un ou deux ans.
Au final, le forfait avec mobile coûte plus cher qu’un forfait sans engagement et un mobile acheté séparément. Si toutefois l’offre « subventionnée » vous intéresse, sachez que Virgin Mobile est le moins cher à ce jour. A l’inverse, Orange se révèle généralement le plus onéreux. Mais la donne pourrait à nouveau changer: Free Mobile prévoit de sortir des Offres « avec mobile subventionné » d’ici la fin de l’année 2013. Avec une nouvelle bataille de prix en perspective.

Par exemple, pour un iPhone 5, vous paierez 1332 euros chez Bouygues avec un engagement de 24 mois contre 1148 euros chez B&You durant la même période.

Doit-on rester fidèle à son opérateur?
Moins économique, le forfait avec engagement conserve encore quelques avantages: échange ou prêt rapide de mobile en cas de perte, vol ou casse; nouveau smartphone à prix préférentiel tous les deux ans pour s’assurer de votre fidélité; essai gratuit pendant quinze jours (SFR). Les opérateurs qui proposent ces offres (Orange, Bouygues, SFRet bientôt Free) ajoutent aussi des services qui peuvent valoir le coup de payer plus cher. Par exemple, l’accès à des abonnements musique (Deezer, Spotify), à des espaces de stockage (50 ou 100 Go), une deuxième carte SIM offerte pour la tablette (Orange Origami Play 4G/H+), un service clients prioritaire…

Est-on vraiment libre dans un forfait sans engagement?
Oui. Vous pouvez l’interrompre a tout moment et sans frais de résiliation. C’est d’ailleurs tout l’intérêt: vous êtes libre de changer pour une autre offre chez le même opérateur ou d’aller voir du côté de la concurrence. Ne vous en privez pas, d’autant que vous pouvez conserver votre numéro de mobile. Il suffit de téléphoner au 3179 (appel gratuit): ce serveur vocal commun à tous les opérateurs vous enverra alors par SMS votre relevé d’identité opérateur (RIO). Il ne vous reste plus qu’à communiquer ce code au nouvel opérateur qui se chargera de l’opération de résiliation et transférera votre numéro de portable en quelques jours.

Quels sont les bons plans pour payer son mobile moins cher?
Si vous achetez votre mobile chez son constructeur (Apple, Sony…), vous paierez systématiquement le prix fort. Pour alléger la facture, mieux vaut l’acquérir (neuf ou d’occasion) sur le site Web des opérateurs ou sur les sites d’e-commerce. Exemple? Le Galaxy S4, au tarif public conseillé de 679 euros est disponible à 489 euros en passant par Amazon.fr.
De leur côté, les opérateurs proposent des formules d’achat en plusieurs mensualités, avec ou sans intérêts, ce qui permet de ne débourser qu’une faible somme à la commande de l’appareil.

Les opérateurs low-cast sont-ils fiables?
Oui. Qu’il s’agisse des marques low-cost des trois opérateurs historiques ou des indépendants apparus sur le marché, tous utilisent la même infrastructure, à savoir les réseaux d’Orange, SFR ou Bouygues Telecom. Depuis l’année dernière, la France s’est dotée d’un quatrième réseau, celui de Free Mobile, encore en développement. C’est pour cela que Free utilise pour l’instant deux réseaux: le sien et celui d’Orange pour les zones où il n’a pas encore d’antennes.
Côté service clients, les offres low-cost ne proposent pas de plateforme d’assistance par téléphone. Vous devrez consulter leur foire aux questions (FAQ), poser les vôtres sur leur forum d’entraide, ou demander de l’aide par mail ou sur leur compte Twitter. Notez que Free, lui offre une hotline classique.

Qu’appelle-t-on un forfait modulable ou personnalisable?
C’est un forfait dont le prix s’adapte à votre consommation. Si, un mois, vous téléphonez peu, vous paierez moins. Et inversement. Deux opérateurs proposent de telles offres: Prixtel et Joe Mobile.
Le forfait Modulo de Prixtel comprend cinq paliers de consommation et de prix allant de 2 euros (1h d’appels et 60 SMS), à 19,90 euros pour du Tout illimité (appels, SMS, MMS et Internet 3Go). La bascule d’un palier à un autre se fait automatiquement chaque mois.
À l’inverse, Joe Mobile fonctionne manuellement: c’est à l’aide d’une appli que vous choisissez votre consommatian et donc le prix de votre forfait mensuel, qui varie de 5 à 15 euros.

Quel est le meilleur réseau mobile en France?
Plusieurs opérateurs revendiquent leur qualité de réseau. Dans les faits, seule une autorité indépendante peut trancher. L’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, a réalisé un audit de la qualité des réseaux sur 192 critères, tant du point de vue de la couverture géographique, de la stabilité du réseau que des débits réels pour surfer.
Résultat: dans son rapport de décembre 2012, Orange arrive 1er (ou 1er ex aequo) sur 192 critères, suivi par SFR (1er sur 83 critères), Bouygues Telecom (1er sur 54 critères) et enfin, Free Mobile (1er sur 34 critères).

L’illimité est-il vraiment illimité?
Non. C’est un parfait abus de langage des opérateurs. L’illimité n’existe pas. Tous les opérateurs assortissent leurs offres de conditions d’usage. Par exemple, les appels dits « illimités » vers les fixes et les mobiles ne concernent que la France métropolitaine. Seule une poignée de forfaits permettent d’appeler les DOM ou l’étranger, auquel cas, cet avantage est alors précisé. Ensuite, les numéros spéciaux, courts et surtaxés sont hors forfaits. Quant au forfait Internet « illimité », il est aussi limité à un plafond mensuel de données qu’il est possible de télécharger, le plus souvent de 1 à 3 Go. Une fois le plafond dépassé, le débit sera réduit à 64 ou 128 kbit/s, une vitesse tout juste suffisante pour relever vos mails. Par ailleurs/la vitesse de connexion maximale varie de 7,2 à 42 Mbit/s selon les forfaits. C’est Sosh qui a les limites de débitles plus intéressantes (3 Go inclus, débit réduit à 128 kbit/s au-delà).

Par ailleurs, il faut savoir que certains opérateurs interdisent certains usages Internet (peer-ta-peer, voix sur IP, mode modem/partage de connexion du smartphone). Pour connaître toutes ses limitations, il faut éplucher les petites lignes des offres et rechercher sur le site de l’opérateur la Fiche d’information standardisée (FIS).

De combien de mégaoctets ai-je besoin pour Internet?
Tout dépend de vos usages. si vous allez sur Internet fréquemment, prenez un forfait avec un certain volume de données inclus par mois plutôt que de payer votre consommation Internet au mégaoctet. Un volume de 20 Mo mensuels ne vous permet que de recevoir vos mails, et encore, s’ils ne comportent pas d’images de grande taille. Avec 100 ou 250 Mo, vous pouvez commencer à télécharger des applis et surfer sur Internet. si vous allez tous les jours sur Internet, que vous êtes accro aux réseaux sociaux, si vous regardez des vidéos, écoutez de la musique en streaming, ou téléphonez avec Skype ou Viber, ou si vous utilisez le mode modem de votre smartphone, choisissez un forfait avec au minimum 2 Go de données.

Faut-il craquer pour le réseau 4G, ou attendre encore?
Les premiers forfaits 4G ont fait leur apparition cette année. Ils sont globalement plus chers mais offrent les mêmes services que ceux en 3G. Seul avantage donc, la vitesse de connexion offerte pour surfer avec votre mobile. Malheureusement, le déploiement de la 4G, lancé cette année par SFR et Orange, ne concerne qu’une poignée de villes. Les choses vont toutefois bouger dès le 1er octobre 2013 avec le lancement de Bouygues dans plus de 100 villes (totalement couvertes), soit le double d’antennes de ses concurrents.

Bonne nouvelle aussi pour les possesseurs d’iPhone 5, celui-ci pourra fonctionner en 4G, Bouygues utilisant une nouvelle fréquence compatible avec l’appareil d’Apple. Comptez environ 30 euros par mois pour un forfait 4G quel que soit l’opérateur, avec un engagement de douze mois. Et n’oubliez pas qu’il vous faut un smartphone compatible 4G pour en profiter!

 

Les nouveaux forfaits sans engagement


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(