iPad Mini 7,9″ : Test, avis et prix Reviewed by Momizat on . Rating:

iPad Mini 7,9″ : Test, avis et prix

iPad Mini : Test, avis et prixAvec sa mini-tablette, Apple répond à ses concurrents  Google et Amazon et leurs Nexus 7 et Kindle Fire HD. Le toujours populaire iPad «classique» n’est pas oublié et hérite de composants plus puissants avec le nouveau iPad 4.

Depuis le 2 novembre, la famille des tablettes Apple s’est agrandie. Outre un nouvel iPad classique et l’indéboulonnable iPad 2, la firme californienne propose enfin à la vente une mini-ardoise au format très proche des populaires Google Nexus 7 et Amazon Kindle. Avec des parts de marché qui fondent comme neige au soleil (-15% sur le dernier trimestre selon IDC), Apple se devait en effet de réagir. Une réaction salutaire puisque, après avoir testé cette tablette pendant plusieurs jours et l’avoir comparée à ses concurrents directs, nous pouvons affirmer haut et fort qu’elle est la meilleure des ardoises petit format.

iPad Mini : Du neuf avec du vieux
Au centre de tout, on trouve la puce A5 à deux cœurs cadencés à l GHz, qu’Apple avait conçue en 2011 et qui avait fait ses premiers pas sur l’iPad 2. Autant dire une éternité à l’échelle d’une industrie qui renouvelle ses produits tous les six à neuf mois. Ce processeur est épaulé par 512 Mo de mémoire. Les performances affichées lors de nos tests sont logiquement identiques à celles de l’iPad 2 en son temps. Ainsi, l’outil de mesure utilisé lui alloue 748 points, quand sa concurrente directe, la Nexus 7 de Google, qui fonctionne sous Android 4.1 avec la puce Tegra 3 de Nvidia, obtient 1419 points. Le jour et la nuit!
Et pourtant, l’iPad mini fait marcher sans broncher les derniers jeux sortis pour iOS, le système d’exploitation mobile d’Apple. De la même façon, vous pourrez monter sans problème le film en Full HD (1920 x 108O pixels) que vous avez tourné avec sa caméra arrière de 5 Mégapixels. Alors que ni la Nexus 7 ni la Kindle Fire HD 7 pouces (17 cm de diagonale) d’Amazon, ses deux principales rivales, ne possèdent d’appareil photo. La qualité des clichés et des vidéos varie évidemment en fonction des conditions lumineuses au moment des prises de vue. En pleine lumière, les résultats se révèlent concluants, avec des couleurs vives et des contrastes tranchés. Mais les parasites (bruit numérique) se manifestent à l’écran dès que l’obscurité s’installe.
De la fluidité donc, au quotidien comme lors d’usages intensifs. Comme si le fait d’avoir réduit la taille de l’écran donnait une nouvelle jeunesse aux composants de l’iPad 2 recyclés dans cette mini-ardoise.

Un écran petit mais performant
La force de cet iPad mini, c’est son écran de 7,9 pouces (20 cm de diagonale). Sa résolution, la même que celle de l’iPad 2 (1024 x 768 points), est nettement inférieure à celle de l’écran Retina de l’iPad 4. Et pourtant, en passant d’une dalle de 9.7 pouces (24.6 cm de diagonale) à une dalle de 7,9 pouces, les pixels se font plus discrets. Le petit écran est donc agréable et bien lisible grâce à un taux de contraste très honnête (875:1) et à une luminosité correcte (385 cd/m²), supérieure à celle de la Nexus 7.
Autre paradoxe, l’écran au format 4/3, là où la concurrence a opté pour le 16/10. Malgré tout, il offre une plus grande surface utile, avec 35% d’espace de plus que ses concurrentes 7 pouces (17,8 cm). Une surface supplémentaire bien appréciable quand on surfe ou quand on lit des ebooks.
C’est d’ailleurs dans le domaine de ces usages courants que l’on note l’intelligence d’Apple jusque dans les moindres détails: le cadre autour de l’écran est si étroit que le pouce de la main qui tient l’iPad mini touche obligatoirement l’écran tactile. Et ce n’est pas un défaut! Apple a revu le fonctionnement d’iOS et de l’écran multipoint : le pouce qui maintient l’iPad n’est pas pris en compte, tout simplement. Sur une Nexus 7, par exemple, cela devient vite frustrant, car, quand on utilise l’autre main pour faire défiler le texte. L’écran interprète ces deux points de contact comme un zoom. Le texte grossit alors à l’écran au lieu de défiler.

Une autonomie excellente
Il faut tenir l’iPad mini en main pour se rendre compte à quel point il est plus petit que l’iPad «classique» tout en offrant un écran à peine plus réduit, et apprécier sa finesse (0,72 cm d’épaisseur) et sa légèreté (308 g). Le boîtier en aluminium est impeccable et la finition s’avère d’une qualité inégalée par la concurrence. De surcroît, elle bénéficie d’une très bonne autonomie: lOh 50min. en lecture vidéo, contre 9h 30min. pour la Nexus 7 et 8h 35min. pour la Kindle Fire HD … et atteint 9h 25min. en surf Web, toujours plus que ses rivales.
Apple voulait que son iPad mini définisse le haut de gamme des ardoises petit format, c’est chose faite! Seul point noir, son prix, très haut de gamme, lui aussi.

Caractéristiques :

  • Processeur : Apple A5 à 1 GHz (Double cœurs)
  • Mémoire vive : 512 Mo
  • Espace Stockage : 16 ou 64 Go
  • Écran : 7,9 pouces
  • Définition : 1024 x 768
  • Système d’exploitation : iOS 6.0.1
  • Réseaux : Wi-Fi 802.11 a/b/g/, Bluetooth 4.0, 3G+ en option
  • Dimensions : 20 x 13,47 x 0,72 cm
  • Poids : 308 g

Test et avis

  • Équipement : Passable
  • Ergonomie : ExcellentiPad Mini 7,9" : Test, avis et prix
  • Multimédia : Bien
  • Luminosité : 385 cd/m²
  • Contraste : 875:1
  • Autonomie :
    > En Lecture vidéo HD : 10h 50 min.
    > En surf Wi-Fi : 9h 25 min.
  • Points forts
    + L’autonomie
    + Le confort de l’écran
    + L’ergonomie et la finition
  • Points faibles
    – Le prix élevé
    – La configuration un peu datée

Note globale : 7,72/10
Prix : De 339 à 674 euros


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(