Tablettes Low-Cost : Des tablettes Android 4.0 à petit prix Reviewed by Momizat on . Rating:

Tablettes Low-Cost : Des tablettes Android 4.0 à petit prix

Meilleures tablettes Low-Cost : Des tablettes Android 4.0 à petit prix

Les tablettes Android ont le vent en poupe et l’on trouve aujourd’hui des modèles à moins de 100€. Faut-il succomber à la tentation ou être prudent? Nous les avons essayées pour vous. Voici ce que nous en pensons.

Dès que nous vous parlons de tablettes, la discussion s’oriente souvent du côté de l’iPad. Il faut dire qu’à elle seule, la tablette Apple représente plus de 60% d’un marché qu’elle a pour ainsi dire créé. Avec plus ce 40 millions d’unités vendues sur l’année 2011, il ne reste plus que les miettes pour la concurrence. L’année écoulée aura aussi été, pour de nombreux constructeurs, l’occasion de jeter l’éponge, tels LG, HP, RIM ou encore HTC qui était pourtant l’un des acteurs les plus engagés sur la scène Android.
Cela n’empêche pas certains de continuer d’y croire, comme Asus, Samsung ou encore le Français Archos. Trois constructeurs qui, à force de persévérance, proposent aujourd’hui des produits très aboutis, et qui n’ont parfois pas grand chose à envier à l’iPad, d’un point de vue strictement technique. Les choses évoluent donc doucement. Et même si certains analystes estiment que la domination des tablettes «à la pomme» devrait durer jusqu’en 2016, celles disposant du système Android sont de plus en plus présentes sur le marché (près de 80 nouvelles références, en 2011). Elles continuent donc, bon an mal an, de grappiller des parts de marché avec de sérieux avantages. Le premier étant sûrement qu’il existe des modèles pour tous les goûts et surtout tous les tarifs, de la plus performante Asus Transformer Prime, à la plus basique des tablettes chinoises proposée contre une centaine d’euros. Une force qui est aussi un talon d’Achille, car cette diversité de références introduit inévitablement une fragmentation de l’expérience utilisateur sous Android. La faute à une philosophie radicalement opposée à celle d’Apple qui, avec une maîtrise totale du hardware et du software, assure une expérience calibrée au millimètre près à un utilisateur pris par la main, du début à la fin.

Un haut de gamme plutôt alléchant
Dans sa version 4.0, aussi connue sous le nom de code «Ice Cream Sandwich», le système Android a atteint une véritable maturité. Plus ouvert que l’iOS d’Apple, c’est tout à fait le type de système qui correspond aux utilisateurs aguerris, aimant mettre les mains dans le cambouis. Cela n’empêchera pas les plus novices d’y trouver leur bonheur, grâce à certains usages beaucoup plus simples à mettre en place que sur une tablette iPad. Concrétement, il est possible de regarder un film en le copiant simplement sur une carte mémoire, à insérer dans la tablette. Au contraire, et la plupart du temps, il faudra sur un iPad convertir les vidéos puis passer par iTunes, pour les transférer sur la tablette. Si vous êtes un fervent utilisateur des services Google (Gmail, Google Docs ou encore Agenda), vous les retrouverez parfaitement intégrés dans toutes les tablettes Android. Chez Asus, l’expérience d’une Transformer Prime est vraiment réussie, avec une tablette très réactive, bénéficiant d’une finition irréprochable et de la possibilité de se transformer en véritable Notebook tactile grâce à son clavier amovible.

Gare aux fausses bonnes affaires!
Pourtant, lorsque l’on se promène dans les rayons des grandes surfaces spécialisées ou sur les pages d’un e-commerçant, on s’aperçoit que l’on retrouve Android 4 sur un grand nombre de tablettes. Et parfois même, sur des modèles proposés à de tout petits prix … Dans ce cas, il faut garder présent à l’esprit que le portage de l’OS de Google ne se fait pas toujours dans les mêmes et meilleures conditions que sur les modèles haut de gamme. Il existe souvent une grande différence entre les tablettes certifiées par Google, et celles sur lesquelles l’adaptation a été faite, avec les moyens du bord… Dans les pires cas, on se retrouve même avec de nombreuses fonctions absentes voire au fonctionnement aléatoire et surtout, l’impossibilité d’accéder à Google Play, la boutique officielle d’Android. Il faut dans de tels cas, se contenter de boutiques parallèles comme GetJar, que l’on retrouve sur les tablettes Memup, Yaam ou encore SlideMe, même si celle-ci est très proche de la boutique officielle. Avant de craquer pour l’un de ces modèles, proposé à un tarif alléchant, faites d’abord le point sur les usages que vous souhaitez faire de votre tablette et renseignez-vous au maximum sur les qualités et défauts du modèle que vous convoitez, afin de ne pas être déçu.

Si nous vous conseillons de vous méfier des trop bonnes affaires, pour éviter d’être déçus, les tablettes à bas coût ont cependant quelques qualités à prendre en compte. Certaines d’entre elles disposent, par exemple, de très bons écrans, qui s’avèrent excellents pour regarder des films ou pour la lecture de livres ou de bande dessinée.

C’est le cas, par exemple, de la tablette Dust que nous vous présentons dans notre sélection. Si vous envisagez l’utilisation d’une tablette principalement pour ce type d’usage, certaines d’entre elles, à petit prix, feront peut-être très bien l’affaire. De la même façon, si vous souhaitez vous initier à l’utilisation d’une tablette tactile, sans investir trop d’argent parce que vous disposez déjà d’un équipement mobile complet (un ordinateur portable et un smartphone récent), une tablette à bas prix peut être une bonne option.

Comparatif : 3 tablettes Android 4.0, à petit prix

Dust TC9ATablette Low-Cost Dust TC9A
Cette tablette de marque inconnue a enflammé le Web, avec des spécifications alléchantes et un prix inférieur à 200€. Principal avantage, sa dalle IPS qui lui confère une qualité d’affichage digne d’une tablette haut de gamme. Elle est animée par la toute dernière version d’Android avec la présence de la boutique officielle.

 

  • Affichage : Écran 9 pouces, dalle IPS, 1024 x 768
  • Mémoire : 8 Go de mémoire interne
  • Système d’exploitation : Android 4.0
  • Connectique : Micro SD, mini HDMI, mini USB
  • Prix : 179 € chez CDiscount

 

MPman MID74CTablette Low-Cost MPman MID74C
Chez MPman, on casse les prix avec une tablette là encore sous Ice Cream Sandwich, dotée d’une connectique complète et proposée contre moins de 100€. Il faudra néanmoins se contenter, dans ce cas, d’un écran 7 pouces, de l’absence de Google Play remplacé par Getjar, qui servira pour récupérer des applications.

 

  • Affichage : Écran 7 pouces, dalle IPS, 800 x 480
  • Mémoire : 4 Go de mémoire interne
  • Système d’exploitation : Android 4.0
  • Connectique :Micro SD, mini HDMI, mini USB
  • Prix : 99 € chez Ubaldi

 

Onda VI10 EliteTablette Low-Cost : Onda VI10 Elite
Avec cette tablette, vous profiterez d’un écran tactile 7 pouces, bénéficiant d’une excellente résolution grâce à une définition de l024x600. Un modèle qui intéressera particulièrement les utilisateurs à la recherche d’un produit compact, léger et rapide.

 

  • Affichage : Écran 7 pouces, dalle IPS, 1024 x 600
  • Mémoire : 8 Go de mémoire interne
  • Système d’exploitation : Android 4.0
  • Connectique :Micro SD, mini HDMI, mini USB
  • Prix : 165 € chez Pixmania

 

 

ARCHOS : Une vrai tablette pas chère
En matière de tablette à petit prix, la bonne surprise pourrait venir du constructeur français Archos. Lors de la présentation des résultats au mois de mars dernier, Henri Crohas, le PDG de la marque, nous a annoncé qu’il proposerait dans le courant de l’année, une tablette de 7 pouces, dotée d’un écran capacitif et tournant sous Android 4.0, contre environ 90 €. Elle sera disponible sous la marque d’entrée de gamme Arnova, pour un tarif comparable à celui d’une calculatrice scientifique. Et dans le milieu de gamme, le Français proposera, sous la marque Archos elements, des tablettes en 7 (129€), 8 (149€)et 10 pouces (199€). l’avantage avec eux, est d’être sûr d’avoir un produit où l’intégration d’Android sera parfaite et surtout, d’avoir moins de difficultés à faire marcher le SAV, qu’avec une marque inconnue. Une nouvelle stratégie d’Archas (investir principalement sur la RD et le design et sous-traiter la production en Chine), qui permet au consommateur de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix.


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(