Nexus 7 : Test, avis et prix de la tablette Google Reviewed by Momizat on . Rating:

Nexus 7 : Test, avis et prix de la tablette Google

Nexus 7 : Test, avis et prix de la tablette Google

Le pari est osé : commercialiser une tablette low-cost qui ne soit pas une «entrée de gamme ». Pari gagné, mais au prix de quelques sacrifices.

La Nexus 7 est certainement ce que les Anglo-Saxons appellent un «garne changer». Un de ces produits capables de bouleverser le marché auquel ils s’adressent. Jusque-là, les tablettes bon marché étaient également des entrées de gamme techniquement peu attrayantes. On achetait avant tout un prix. Fabriquée par Asus, la Nexus 7 veut prendre le problème à l’envers en associant nouveauté, performance … et prix.

Une fabrication de premier ordre
Et les choses commencent bien. Quand on prend la tablette pour la première fois on est surpris par l’assemblage et la qualité des matériaux. Le dos est fait d’un caoutchouc noir agréable au toucher et assez adhérent pour que la tablette ne glisse pas des doigts. L’écran non plus n’est pas en reste. Non seulement la dalle retenue est une IPS de très bonne facture, mais en plus elle affiche la même définition que nombre de tablettes 10,1 pouces. Avec ses 1280 x 800 pixels, on arrive à une densité de 216 dpi, soit quasiment ce que propose Apple sur l’écran Retina de son Pad 2 (264 dpi). Une tablette 10 pouces de résolution similaire plafonne à 150 dpi. On y gagne donc en finesse d’affichage et, à l’usage, ça se voit! L’écran de la Nexus 7 est agréable, offre de très bons noirs et de bons contrastes. C’est sans aucun doute l’un des points forts de cette tablette. L’autre bon point, c’est l’autonomie. La batterie 4325 mAh offre 9h de lecture vidéo et 10h de surf. Dans la pratique, on tient effectivement plus de 7h en lecture vidéo. De quoi facilement occuper les enfants pendant un long voyage.

Un cœur solide
L’autre excellente surprise se cache sous le capot. Pour 200 € on a droit à l’un des derniers SoC en date, le nVidia Tegra 3 Quad Core montant à 1,3 GHz en pointe – soit ce qui se fait de plus puissent à l’heure actuelle. Chez le même constructeur, on retrouve ce SoC sur des tablettes comme le TF300T d’Asus, vendue dans les 400 €. Et côté performances, le Tegra 3 de la Nexus 7 est sans surprise: excellent. Les tests confirment bien que la petite Nexus 7 affiche les mêmes performances que les modèles plus gros et plus chers en Tegra 3 comme les Transformer Prime TF201/TF300, ou le HTC One X doté du même SoC avec une fréquence supérieure.

Le seu1 point faible mis en évidence par le test de performances Quadrant concerne la partie 1/0 (tests écriture et lecture sur le stockage), semblant indiquer l’usage d’une mémoire NAND plus lente que celle de la concurrence. En cherchant bien, on apprend que la NAND vient de chez Kingston. Il s’agit d’un module 16 Go gravé en 32 nm (un peu ancien donc) affichant des performances de 28 Mo/s en lecture et 14 Mo/s en écriture. Les modules plus récents de NAND en 24 nm offrent facilement des débits 2x supérieurs en lecture, et 1,5x meilleurs en écriture. Mais pas de panique: cette lenteur relative n’a strictement aucun impact réel au quotidien. Toutefois, ce choix souligne le positionnement de la tablette : haut de gamme, oui, mais des sacrifices sont indispensables pour tenir le prix.

Des sacrifices nécessaires
On notera des choix drastiques en terme d’interface et il faudra se contenter d’un simple connecteur mini USB, Google a fait l’impasse sur le lecteur de carte mémoire, ce qui limite la tablette aux 8 ou 16 Go de NAND intégrée. Cela pourra paraître juste à certains, d’autant que sur 8 Go annoncés, ce sont en fait 6 de disponibles pour stocker films, musique et applications. De même on notera que le MHL n’est pas supporté. Enfin le W,i-Fi, bien qu’en 802.11 N est limité à la bande des 2,4 GHz. À ce prix-là, la 3G n’est pas de la partie. À l’usage, la plupart de ces économies sont sans réel impact sur l’usage de la tablette… à l’exception toutefois de l’absence du port micro SD auquel on s’était facilement habitué sur les tablettes Android. De même le choix délibéré de se priver de caméra arrière frustrera les inconditionnels d’Instagram… En revanche, la tablette dispose du Bluetooth, d’un GPS, et même d’une puce NFC. Cette dernière sera utilisée pour échanger des informations avec d’autres appareils équipés d’une puce similaire.

Jelly Bean
Côté OS enfin, c’est là encore la bonne surprise puisque la tablette est livrée avec la toute dernière mouture d’Android, la version 4.1 aussi connue sous le nom de Jelly Bean. Cette dernière arrive avec son lot d’améliorations, au premier rang desquelles, le fameux «Project Butter» qui vise à rendre l’es systèmes bien plus fluides en utilisant mieux les ressources matérielles. Mission accomplie si l’on en croit le Nexus 7, parfaitement fluide en toutes circonstances. On notera également que les widgets sont maintenant ajustables en taille (en théorie et rarement en pratique, ils le sont depuis 4,0), un système de notifications enrichi, et un assistant vocal similaire à Siri chez Apple. Une coqueluche marketing qui fonctionne…  certes, mais dont on se passe facilement au quotidien. Google Play enfin passe au niveau supérieur, se refaisant une beauté et proposant désormais la location de séries, de films, ou l’achat de magazines. Bien entendu, ce contenu sera variable géographiquement. On notera enfin une dernière nouveauté forte utile à cette tablette dépourvue de 3G mais dotée d’un GPS : on peut sauvegarder des portions de cartes dans Maps, pour les consulter hors ligne.

Au final, l’expérience News 7 nous a vraiment emballés. La tablette est incontestablement un haut de gamme. Excellente prise en main, très bon écran, puissance au top. Pour jouer dans son canapé, surfer à la maison ou dans un café (avec Wi-Fi), c’est parfait. Certes Google a fait pas mal de sacrifices mais au final, il a coupé dans le gras d’ans ces «plus» produit amusants et appréciables, mais pas franchement indispensables. L’expérience utilisateur n’en est absolument pas ternie.
L’absence de port micro SD est la seule vraie limitation de la Nexus 7 à nos yeux; ce qui nous pousse à recommander la version 16 Go (249 €) plutôt que la 8 Go (199 €) plus (trop?) rapidement remplie.

 

Caractéristiques :

  • Écran : 7 pouces IPS (1280 x 800)
  • Processeur : SoC nVidia Tegra 3 (4+1 coeurs CPU, 12 coeurs GeForce)
  • Mémoire : 1 Go
  • Stockage : 8 Go / 16 Go
  • Connectique : Port Micro USB
  • Connexion : WiFi, Bluetooth, GPS, puce NFCGoogle Nexus 7 : Test, avis et prix
  • Webcam : Frontal 1,2 Mégapixel
  • Batterie : 4325 mAh
  • Poids : 340 g
  • Constructeur : Asus pour Google
  • Prix : 199€ (8Go) / 249€ (16Go)

Point forts
+ La qualité de fabrication
+ L’écran IPS bien défini et confortable
+ La puissance
+ Le prix
+ Android 4.1

Points faibles
– Absence de port Micro-SD


Laisser un commentaire

Retour en haut de la page
prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature )){ } elseif (function_exists( prettyPhoto[mom_slideshow]post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(post_feature ?php } else { ?)){ } elseif (function_exists(